Le pouvoir de l’amour

· 8 septembre 2015

L’amour a de nombreux bienfaits pour la santé. Mais quel est son véritable pouvoir ? Comment l’amour peut-il bénéficier au corps et à l’esprit ?

De nombreuses études sur le sujet ont démontré que le fait de vivre dans un couple heureux avait de nombreux bienfaits pour la santé.

Si l’on se concentre uniquement sur les relations sexuelles, il apparaît qu’elles sont le moyen le plus efficace, mais aussi le plus agréable, de faire de l’exercice.

De plus, elles remplissent une fonction cathartique dans la libération des tensions et elles aident à maintenir, ainsi qu’à renforcer, l’estime de soi.

Cependant, les relations de couple présentent d’autres bénéfices importants pour la santé, qui dépendent de divers facteurs, comme du type de relation qui s’est établi.

L’amour est bon pour le cœur

Le cœur est le symbole de l’amour. Mais, lorsque nous parlons du cœur, nous ne l’évoquons pas sous sa forme figurative, mais bien organique.

Selon une étude réalisée par l’Université de Rochester à New-York, aux Etats-Unis, le maintien d’une relation de couple satisfaisante peut améliorer la survie et la convalescence lorsqu’une personne est soumise à une intervention chirurgicale coronarienne.

Cette étude nous informe que les effets de la satisfaction procurée par une vie de couple sont importants, non seulement pour la convalescence, mais également pour la prévention des facteurs de risque traditionnels, comme l’obésité ou la consommation de tabac, par exemple.

Une autre étude, réalisée par l’Université de Caroline du Nord aux Etats-Unis, démontre que les couples qui se manifestent de l’affection, ont de meilleures réactions face à des situations stressantes, comme la prise de parole en public.

Dans ce cas, la fréquence cardiaque et la pression artérielle des personnes soumises à l’étude étaient à des niveaux plus satisfaisants chez celles qui ont pu tenir la main de leur partenaire durant 10 minutes, et avoir une câlin d’encouragement de 20 secondes, juste avant de s’adresser à un auditoire, que chez celles qui étaient seules.

Les auteurs de l’étude pensent que leurs découvertes suggèrent que les relations affectives peuvent contribuer à une réaction plus saine face aux événements stressants de la vie.

L’amour et ses effets sur l’esprit

D’autres études ont permis de découvrir que le sexe améliore considérablement la santé mentale chez l’être humain.

Le sexe, comme d’autres types d’activité physique, permet de réduire les niveaux de stress.

Les auteurs de l’étude qui révèle cette information, ont réalisé des tests basés sur du calcul mental à voix haute, une situation particulièrement stressante.

Ils ont alors découvert que les personnes ayant des relations sexuelles régulières sont plus armées pour faire face à ce stress que celles qui n’en n’ont pas.

La sensation de bien-être que ressent une personne peut également être nettement améliorée grâce aux relations sexuelles.

Une étude réalisée par l’Université de l’Indiana, à Bloomington, sur plus de 3000 personnes, âgées de 57 à 85 ans, a démontré que celles qui ont des relations sexuelles régulières s’estiment en bien meilleure santé que quand elles étaient en situation d’abstinence.

Dans cette étude, il a été découvert que le sexe n’est pas le seul responsable de cette sensation de bien-être. Le fait d’être dans une relation satisfaisante est également très important.

Les chercheurs ont pu déterminer que les personnes qui sont dans des relations d’intimité avec d’autres, qualifient plus aisément leur santé de  » très bonne », voire « d’excellente », alors que les autres oscillent davantage entre « bonne » et « mauvaise ».

Selon la Clinique Mayo, les pensées positives qui découlent naturellement d’une relation de couple satisfaisante, peuvent apporter de nombreux bienfaits sur la santé, notamment dans la réduction du risque de souffrir de rhumes, d’une dépression ou d’angoisse.

L’amour n’est pas le même pour tout le monde

Les niveaux d’affection et le type de lien affectif qui s’établissent entre deux personnes peuvent-ils avoir un impact sur les bienfaits de l’amour sur la santé ?

Personne n’expérimente l’amour de la même manière. Chaque personne se sent attirée par un type de personnes différent et a des attentes particulières quant à leur relation.

Les conséquences de l’amour pour la santé ne sont donc pas toujours les mêmes.

Récemment, une étude réalisée par le King’s College London Institute of Psychiatry, situé au Royaume-Uni, a enquêté sur les effets des différents types de lien affectif sur le soulagement de la douleur.

Le type de lien affectif se réfère aux modèles choisis par les individus dans l’établissement de leurs relations, en fonction de leur désir d’intimité.

En règle générale, le fait d’être dans une relation amoureuse a un effet réconfortant et soulageant lorsqu’une personne traverse une situation douloureuse. Cependant, ce n’est pas une science exacte.

Des impulsions au laser provoquant une légère douleur, ont été administrées à un groupe test de femmes.

Les auteurs de l’étude ont laissé le choix aux femmes d’être seules pour affronter cette épreuve, ou de demander la présence de leur compagnon.

Celles qui avaient choisi d’affronter seules ce moment ont ressenti davantage de souffrance que celles qui ont demandé la présence de leur conjoint.

Les femmes qui étaient accompagnées de leur partenaire ont sécrété davantage d’ocytocine, connue comme l’hormone de l’amour, ce qui expliquerait la réduction de leur niveau de souffrance.

L’auteur principal de l’étude suggère que l’ocytocine pourrait faire partie d’un mécanisme neurobiologique impliqué dans la formation des effets de l’interaction de la présence de personnes proches, avec l’expérience de la douleur.

L’ocytocine est associée avec différentes parties du cerveau qui gèrent les comportements émotionnels, cognitifs et sociaux.

L’intimité, comme les relations sexuelles, le fait de se tenir par la main et de se regarder dans les yeux, permet de stimuler la libération de cette hormone, tant chez les hommes que chez les femmes.

Pouvons-nous vivre sans amour ?

Il est bien évidemment possible d’être heureux sans être en couple.

Une étude réalisée sur des religieuses a démontré que les relations sexuelles et romantiques ne sont pas nécessaires pour jouir d’une bonne santé et d’une longue espérance de vie.

Malgré tous les bienfaits que peut offrir le sexe, une étude a démontré qu’une vie de célibat peut également offrir de nombreux bienfaits pour la santé.

Cette étude a découvert que le célibat apporte un style de vie actif et qu’il permet de maintenir une forte fonction cognitive durant la vieillesse.