Pourquoi le contrôle en classe est-il essentiel ?

· 25 octobre 2018
Un contrôle efficace de la salle de classe maximise les possibilités d'apprentissage des enfants. D'autre part, une classe saturée, complexe et potentiellement chaotique est une invitation à des problèmes éventuels qui peuvent interférer avec l'éducation. Pour cette raison, les psychologues scolaires ont pris grand soin de favoriser un environnement positif en classe.

Un aspect fondamental pour obtenir le contrôle en classe est de savoir comment cela fonctionne réellement. Pour ce faire, il est nécessaire d’expliquer les caractéristiques qui peuvent causer des problèmes dans ces espaces. Donc, avant de parler de la façon dont le contrôle peut être géré dans la salle de classe, examinons ces caractéristiques.

Les six caractéristiques de Walter Doyle

Le psychologue Walter Doyle a présenté six caractéristiques qui reflètent la complexité d’une salle de classe et comment celles-ci sont liées à l’apparition ou non de problèmes. Les connaître nous aidera donc à comprendre ce qu’est une salle de classe et, surtout, comment l’enseignant doit y faire face. Ils sont les suivants :

  • Les salles de classe sont multidimensionnelles. Les salles de classe sont le cadre de nombreux types d’activités différentes. Nous pouvons en effet trouver des activités académiques (lecture, écriture, mathématiques…) et des activités sociales (jeux, discussions avec des amis…).
  • Les activités se déroulent simultanément. Dans la salle de classe, les activités se déroulent simultanément. Un groupe d’élèves peut alors être en train d’écrire à leur table ; un autre peut discuter d’un devoir avec l’enseignant ou même un élève peut en déranger un autre et d’autres peuvent se parler entre eux.
contrôle en classe et apprentissage

  • Les événements se produisent rapidement. Les événements se produisent rapidement dans les salles de classe et exigent souvent une réponse immédiate. En effet, une multitude de conflits peuvent survenir spontanément et sans avertissement. Par exemple, deux élèves peuvent commencer à se disputer au sujet d’un carnet de notes.
  • Les événements sont souvent imprévisibles. Même si les activités quotidiennes sont soigneusement planifiées et bien organisées, il y aura toujours des événements imprévus. Par exemple, une alarme qui sonne, un ordinateur qui ne fonctionne pas, un système de chauffage qui tombe en panne, etc. Ces événements peuvent alors générer une multitude de conflits s’il n’y a pas d’attitude flexible et dynamique dans la salle de classe.
  • Il y a peu d’intimité. La salle de classe est un lieu public où les élèves observent tout ce qui se passe. La façon dont l’enseignant gère le contrôle dans la salle de classe sera donc continuellement jugée par la classe. Les jugements de valeur sur l’équité ou l’injustice des actions de l’enseignant auront de ce fait une incidence sur le bon fonctionnement de la classe.
  • Les salles de classe ont une mémoire. Les élèves se souviennent de ce qui s’est passé en classe en d’autres occasions. Comprendre comment le passé influence l’avenir est essentiel pour comprendre le fonctionnement d’une salle de classe. Il est important pour les enseignants de contrôler la salle de classe aujourd’hui, afin d’influencer l’apprentissage de demain.

La gestion du contrôle dans la salle de classe

Un aspect essentiel de la gestion du contrôle en classe est que l’enseignant profite des premiers jours et des premières semaines de l’année scolaire. Pendant cette période, il doit donc atteindre deux objectifs très importants :

  • Discuter de la procédure et des règles avec la classe pour coopérer à leur élaboration.
  • Veiller à ce que les élèves participent activement à toutes les activités d’apprentissage. Cela permet un environnement de classe lisse et positif.
contrôle en classe et règles

Mais il ne s’agit pas seulement de prendre un bon départ. Il est essentiel que, tout au long du cours, l’enseignant réponde aux demandes qui surgissent dans la salle de classe. En effet, si ce n’est pas le cas, il y aura des problèmes de discipline qui rendront l’apprentissage difficile pour les élèves. Pour répondre à ces exigences, l’enseignant doit donc avoir deux objectifs principaux à l’esprit :

  • Aider les élèves à passer plus de temps à apprendre et moins de temps à des activités sans but. La gestion du temps scolaire est essentielle tant pour l’enseignant que pour les élèves. À l’intérieur des salles de classe, il peut y avoir une multitude de distractions qui le gaspillent et empirent l’apprentissage. Il est essentiel que l’enseignant encourage les élèves à être motivés et à ne pas rejeter l’habitude d’apprendre par d’autres activités.
  • Empêcher les élèves de développer des problèmes. Les étudiants sont sensibles aux problèmes scolaires et émotionnels. Une classe froide et distante peut alors leur donner l’impression d’être négligés. De plus, il faut noter que la présence d’un trouble ou d’une difficulté du développement affecte à la fois le rendement individuel et le rendement du groupe. Par conséquent, le contrôle en classe vise également à favoriser un environnement positif dans lequel les élèves se sentent à l’aise et motivés.

Enfin, pour savoir si la méthode de l’enseignant est orientée vers ces objectifs, il est essentiel de disposer d’un système d’évaluation. Une évaluation continue et exhaustive permet alors d’identifier les possibles défaillances et de les corriger à temps. Il serait irresponsable de ne pas s’interroger sur l’adéquation entre le contrôle de classe et les besoins des élèves.