Personnalité et migraine : y a-t-il un lien ?

Existe-t-il une personnalité migraineuse ? Y a-t-il une relation entre cette maladie et nos traits personnels ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.
Personnalité et migraine : y a-t-il un lien ?

Dernière mise à jour : 16 avril, 2022

Souffrir de migraines peut transformer votre vie en véritable torture. On dit que cette condition est héréditaire et est associée à un risque accru de développer de l’anxiété et de la dépression. Cependant, la relation entre la personnalité et la migraine est beaucoup moins bien connue.

La question suscite l’intérêt depuis plus de 80 ans, Wolff étant l’un des pionniers dans cette recherche. Après des années d’études, on a pu trouver des associations importantes entre certains traits de personnalité et le fait d’être atteint de migraines.

femme migraineuse

Qu’est-ce que la migraine ?

La migraine est un type de mal de tête, d’intensité modérée à élevée, qui est généralement lancinante. Mais cela va bien au-delà d’une simple douleur. La migraine s’accompagne de symptômes tels que des nausées ou des vomissements. De plus, elle provoque de la fatigue et une grande sensibilité à la lumière et au son.

La personne migraineuse peut devenir totalement inapte face à une crise. Être en proie au besoin impérieux de s’isoler dans un environnement silencieux et sombre pour faire face à la douleur. De plus, parfois, elle est précédée d’une aura. Il s’agit de l’apparition d’altérations de la vue, de difficultés à parler ou à bouger.

Selon que le trouble est épisodique ou chronique, les symptômes surviennent plus ou moins fréquemment. Cependant, malgré la détection de certains éléments déclencheurs, les causes exactes de la migraine sont encore inconnues.

Personnalité et migraine

Un trait de personnalité est un schéma spécifique et stable de perception, d’interprétation et de réaction aux événements. Grâce à la recherche, on a pu établir une relation entre la personnalité et la migraine. Une sorte de profil migraineux, avec des caractéristiques communes à ceux qui souffrent de cette condition. Certaines des plus importantes sont les suivantes :

Perfectionnisme et hyper-responsabilité

L’une des qualités les plus remarquables est la tendance au perfectionnisme et au fait d’être excessivement exigeant avec soi-même et avec les autres. Ce sont des gens qui recherchent et exigent l’excellence ; ils ont du mal à être flexibles et tolérants. Ils ont besoin de se conformer aux normes, sont extrêmement responsables et recherchent l’excellence.

Besoin de contrôle

Les personnes qui ne tolèrent pas l’incertitude entrent dans cette catégorie. Ils doivent savoir exactement ce qui va être fait, comment et à quel moment. L’adhésion rigide à un plan leur donne un sentiment de contrôle, qui se transforme en anxiété lorsqu’il n’y a pas de plan ou quand ils en sortent.

Dichotomie et sens de la justice

Il existe une tendance marquée, chez ces personnes, à voir le monde en noir et blanc. Ils sont radicaux dans leurs jugements au moment d’évaluer si quelque chose est bon ou mauvais, juste ou injuste. Il n’y a pas de gris ou de points intermédiaires. Ils sont inflexibles lorsqu’il s’agit d’interpréter des situations.

Faible tolérance à la frustration et à la critique

Les personnes souffrant de migraine semblent être plus sensibles à l’échec et à la critique. Elles ont du mal à gérer les expériences négatives et sont très affectées par les commentaires des autres. Lorsqu’un événement ne répond pas à leurs attentes, elles le perçoivent comme un échec personnel plutôt que comme une opportunité d’apprentissage.

Peut-être en raison d’une faible estime de soi, ces personnes ont plus de difficulté à gérer leur frustration et leurs émotions. Ainsi, elles présentent une tendance à somatiser leur souffrance émotionnelle car ce sont des personnes très mentales. Pour cette raison, il est courant que des épisodes se déclenchent dans des situations stressantes où la personne se sent dépassée.

femme triste au lit

Existe-t-il une relation entre la personnalité et la migraine ?

Dans les catégories de classification de la personnalité, les traits associés à la migraine sont ceux appartenant au groupe C. Ce groupe désigne les personnes à tendance anxieuse, dépendante et obsessionnelle. Ces liens ont été remis en question et font toujours l’objet de controverses.

La relation entre la personnalité et la migraine ne peut pas être déterminée avec précision. Cependant, une plus grande présence de ces traits a été trouvée chez les migraineux que dans les groupes témoins. Il peut ainsi être utile d’aborder ces tendances rigides chez les patients et de les encourager à flexibiliser leurs perceptions.

Grâce à la thérapie cognitivo-comportementale, on a pu aider les personnes souffrant de migraine à modifier leurs schémas de pensée, à gérer leur anxiété et à développer des styles d’adaptation plus appropriés. Grâce à cela, des avancées importantes ont été obtenues dans la gestion et le contrôle des migraines. Aborder la psychologie du patient migraineux est une alternative non négligeable et qui peut offrir un avenir plein d’espoir.

Cela pourrait vous intéresser ...
Migraines, douleurs de l’ombre
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Migraines, douleurs de l’ombre

La migraine est une maladie neurologique dont nous voulons vous parler aujourd'hui. Découvrez ses principales caractéristiques et comment canaliser...



  • Muñoz, I., Toribio-Díaz, E., Carod-Artal, F. J., Peñas-Martínez, M. L., Ruiz, L., Domínguez, E., … & Uribe, F. (2013). Rasgos de personalidad en pacientes migrañosos: estudio multicéntrico utilizando el cuestionario de cribado Salamanca. Rev Neurol57, 529-534.

  • Calvillo, M. E. N. (2006). Tratamiento cognitivo conductual de la migraña en el adulto. Actualidades en psicología20(107), 1-21.

  • Muñoz León, I. (2016). Rasgos de personalidad e impulsividad en pacientes con migraña episódica y crónica: influencia en la gravedad y respuesta al tratamiento.