On est capable de tout faire, mais on n’a pas le temps de tout faire

2 mai 2017 dans Psychologie 90 Partagés

Le monde est plein de grandes choses à faire, à obtenir, à réussir. Vous pouvez avoir de grands dons et talents, vous pouvez avoir de nombreux rêves et projets, et aussi plein d’obligations à réaliser. Mais vous n’avez pas le temps pour tout. Essayer de nier cette réalité ne conduit qu’au désespoir et au découragement.

Peut-être que vous pensez que ce n’est pas juste, mais c’est ainsi. Plus tôt vous l’accepterez, plus tôt vous commencerez à prendre des décisions et à établir des priorités qui vous permettront d’aller vers le succès. Car essayer de faire signifie ne rien faire. On n’obtient rien en essayant de bouger plusieurs choses en même temps, on reste paralysé au beau milieu d’un projet, à rêver à ce que l’on pourrait vraiment faire.

La citation précédente est un pense-bête pour ne pas oublier à quel point il est important de faire plutôt que d’essayer de tout faire. Vous pouvez faire ce que vous voulez, mais le temps que vous avez pour ce que vous voulez est limité. C’est la raison pour laquelle il faut établir des priorités. C’est extrêmement important.

Il est donc important de vérifier ce qui est le plus important pour vous et ce que vous pouvez véritablement attendre. Cela peut être être une décision difficile, mais c’est la ligne qui sépare l’efficacité de l’épuisement.

Il n’y a pas de limites aux choses que vous pouvez faire

Pour David Allen, auteur de la célèbre méthode de gestion personnelle GTD (Getting Things Done), l’un des grands problèmes de notre temps est qu’il n’y a pas de limite à l’information potentielle qui peut nous aider à mieux faire notre travail. Tout peut s’appliquer à tous les aspects de la vie.

femme-au-travail

De fait, dans un environnement compétitif, qui est continuellement actualisé grâce à l’immédiateté du web et aux nouvelles technologies, nous sommes tenté-e-s de rééquilibrer notre travail sur une base mensuelle, hebdomadaire, et même par heures parfois. Allen affirme que, sans contrôle, cette approche frénétique est la recette parfaite pour l’insatisfaction et le désespoir. 

Prioriser les choses en fonction des objectifs que l’on veut atteindre est la base pour pouvoir avancer et ne pas se perdre en chemin. Cependant, il est normal que le fantôme de toutes les autres choses à faire passe dans notre esprit de temps en temps. La clé pour survivre aux fantômes, c’est de maintenir le cap.

Avoir des capacités et de l’intérêt pour quelque chose ne signifie pas que l’on peut tout faire en même temps

Au fond, savoir cela est un vrai soulagement. Souvent, nous nous sentons coupables de ne pas faire plus que ce que nous faisons, de ne pas développer une compétence qui peut nous faire du bien et nous faire briller, ou de ne pas étudier une matière dans laquelle nous avons du talent.  

Le sentiment de culpabilité peut aussi nous conduire à la victimisation. Cette dernière peut nous enfermer dans un cercle vicieux de travail excessif qui, en réalité, va manger une grand partie de notre temps, qui est spolié aux proches ou à soi-même.

Comment réussir n’importe quoi… mais pas tout en même temps

Nous vous avons déjà expliqué que la première chose à faire, c’est établir des priorités. Il n’y qu’ainsi que vous vous mettrez en marche. Si vous voulez voyager à quatre endroits différents, vous devez commencer par un, car vous ne pouvez pas aller partout à la fois. Si vous avez des ressources financières, vous pourrez aller partout si vous organisez bien votre voyage. Mais si vous ne pouvez aller qu’à un endroit, vous devrez choisir celui qui vous intéresse le plus et laisser les autres pour plus tard.

Avec les choses que vous voulez faire, c’est la même chose. Mais bien sûr, choisir quoi faire n’est pas aussi facile que choisir une destination de vacances. Grâce aux conseils suivants, vous saurez comment faire.

1 – L’approche individuelle

Nous sommes irrationnellement optimistes. Cela peut nous transformer en machines de l’échec. Nous sommes trop naïf-ve-s lorsqu’il s’agit de maintenir des buts et des attentes, même si nous avons des preuves évidentes que nous ne pourrons pas les atteindre si nous continuons à insister avec ce modèle comportemental. C’est parce que nous appréhendons nos objectifs et nos buts d’un point de global.

Si vous voulez quelque chose, appréhendez de manière individuel. Choisissez une seule chose, mettez-la en perspective, planifiez le terrain et accrochez-vous à lui.

femme-et-post-it

2 – Éliminez les choses superflues

Éliminez toutes les choses inutiles de votre vie. Commencez par supprimer des éléments dont vous n’avez plus besoin. Ensuite, continuez avec les activités qui ne vous apportent rien et qui ne font que consumer votre temps.

Libérer de l’espace physique et du temps réel peut être difficile, mais cela vous permettra d’atteindre ce que vous voulez faire plus facilement, non seulement car vous avez plus de temps et d’espace, mais aussi car il est plus facile de gérer son temps et son espace sans complications.

3 – Cherchez de l’aide et déléguez

Il y a beaucoup d’activités qu’il faut faire, mais qui en même temps, nous limitent et nous enlèvent du temps et de l’énergie. Peut-être que vous pouvez déléguer ces tâches à d’autres personnes, aussi bien dans les environnements personnels et familiaux que professionnels.

De la réalisation des tâches ménagères à la gestion des papiers administratifs, en passant par la réalisation d’une partie du travail de l’entreprise, qui peut être effectué par un prestataire, les possibilités de délégation sont multiples. Payer pour que quelqu’un résolve une partie de vos obligations vous laissera du temps pour vous concentrer sur ce que vous voulez vraiment faire, en sachant bien que c’est une faveur que vous demandez aux autres, et que vous devrez leur rendre.

4 – Soyez fidèle à vous-même

Ne vous chargez pas du travail que vous ne pouvez pas faire et dites « non » à tout ce que vous ne pouvez vraiment pas faire ou qui vous obligera à passer au plan B. Et ne vous sentez pas coupable.

Le fait que vous ne puissiez pas satisfaire tout le monde ne signifie pas que vous devez vous oublier. Puisque vous ne pouvez justement pas satisfaire tout le monde, satisfaites au moins vos propres besoins.

5 – Croyez en vous

Tout ce que vous voulez faire et qui demande un effort supposera des difficultés.  Les problèmes apparaîtront, et vous pourrez en prévenir, mais d’autres surgiront de manière inattendue et vous devrez vous y faire.

travail-passion

Même si les choses deviennent très difficiles, vous devrez croire en vous-même, être positif-ve et ne pas perdre la foi en vos capacités. Vous pouvez faire n’importe quoi si vous pensez que vous pouvez faire n’importe quoi. C’est la première étape de tout chemin, court ou long.

A découvrir aussi