Namasté, la valeur de la gratitude et la reconnaissance

5 août 2015 dans Psychologie 14 Partagés

Namasté est beaucoup plus qu’un mot originaire de cette belle langue ancestrale qu’est le sanscrit. Il contient en lui, une série de concepts qui l’ont rendu universel, et l’on fait traverser les frontières.

Cela va bien au-delà d’un simple salut de bonjour et d’au revoir habituels dans la pratique du yoga. Ce terme renferme dans ses racines profondes, une essence qui devrait résonner chaque jour dans le cœur de l’humanité.

Cependant, il semble que nous l’utilisions tous comme les multiples étiquettes qui entourent notre société de consommation, en perdant parfois son sens authentique, et sa valeur intrinsèque.

Pratique-t-on aujourd’hui le sens de la gratitude depuis la perspective la plus noble de l’humilité ?Avons-nous l’habitude de reconnaitre les autres de la même manière que nous nous reconnaissons nous-même ?

C’est ce qui se cache réellement derrière le mot « Namasté », et aujourd’hui nous souhaitons parler des valeurs de ce mot, que nous ne voyons pas facilement dans notre quotidien.

Namasté , je m’incline vers toi et je te reconnais

Pour la société occidentale, le mot Namasté est intimement lié au yoga. Cependant, tous ceux qui ont des connaissances sur la culture et la religion du sud de l’Asie, savent bien que ce terme fait partie du quotidien des hindous, des boudhistes et de tous ces peuples qui ont assimilé dans leurs rituels de salut et d’au revoir, ce mot empreint de symbolisme qui renferme également l’acte universel du remerciement.

En réalité, il convient de noter qu’il ne s’agit pas d’un mot unique, mais de deux termes distincts : « namas » que nous pourrions traduire para « salut » ou « révérence », et qui vient de nam, qui signifie se « prosterner » ou « s’incliner », ainsi que « te », qui est une sorte de pronom personnel pour constituer l’expression « je m’incline ou je me prosterne vers toi ».

Cette idée vient conformer la spiritualité que représente cette culture, où chacun d’entre nous forme en réalité un tout, en union avec l’univers.

Si nous formons tous partie d’une même entité, ce qui affecte l’autre, m’affecte moi aussi.

Il s’agit donc de reconnaître l’autre comme une petite de nous-même, et de le respecter. C’est de là que vient le mot Namasté, symbolisé à la fois par le geste d’unir les deux mains.

En faisant ce geste, nous indiquons à l’autre personne qu’il n’y a aucune différence entre les deux, et que nous sommes les mêmes.

Il est également intéressant de tenir compte du fait que pour l’hindouisme, la main droite représente la divinité, sur le plan spirituel, alors que la main gauche représente le terrestre.

En prononçant le mot Namasté, nous remercions l’autre personne et nous lui sommes reconnaissants de l’acte qu’il vient d’accomplir.

Cependant, tout en remerciant l’autre personne, nous sommes également reconnaissant en vers nous-mêmes, car nous avons créé une union mutuelle.

En d’autres termes, si j’aide par exemple un ami à solutionner son problème et qu’il me remercie, nous ressortons tous les deux enrichis : lui pour avoir résolu son problème et moi pour avoir accompli cet acte de noblesse.

Nous formons tous deux un tout où nous nous reconnaissons mutuellement.

namaste 2

Namasté, une valeur à intégrer dans notre vie quotidienne

Il se peut que nous ne soyez pas religieux, et que vous ne vous considériez pas comme une personne spirituelle capable d’utiliser le mot Namasté dès aujourd’hui.

Ce n’est pas ce que nous cherchons, mais nous souhaitons seulement partager avec vous les valeurs qui composent ce mot : la gratitude et la reconnaissance.

De quelle manière pouvons-nous les intégrer dans notre vie quotidienne ?

1.Pour appliquer le sens de gratitude, il faut tout d’abord apprendre à être humbles, mais cela ne signifie pas donner tout aux autres et ne rien garder pour soi.

Etre humble signifie connaitre nos propres limites, admettre nos défauts, savoir profiter et apprécier les choses simples, en ayant toujours l’esprit ouvert, et en sachant nous enrichir avec les autres, avec ce qu’ils nous apportent et ce qu’ils nous offrent.

Celui qui est humble est reconnaissant, car il comprend comme personne l’authentique valeur de ces notions.

2.Respectez ceux qui vous entourent, respectez la Nature, et souvenez-vous aussi de vous respecter vous-même.

3. Valorisez vos proches, soyez attentifs, écoutez, enrichissez-vous de toute connaissance.

4. Réjouissez-vous pour chaque chose que vous faites, pour chaque aspect que vous recevez des autres et de tout ce qui vous entoure.

5. Remerciez, rappelez-vous toujours de remercier tout ce que vous voyez, ce que vous sentez, et ce que vous recevez.

Tout fait partie de vous, et votre personne fait également partie de ce tout où vous pourrez trouver votre véritable équilibre.

A découvrir aussi