Modèle d'attraction centré sur l'affection : de quoi s'agit-il ?

Il existe un type d'attraction qui va au-delà de l'aspect physique : cette attraction naît de l'affection et de la complicité quotidienne. Elle s'explique par le partage d'intérêts communs, de valeurs, de rêves et de passions... C'est à ce moment-là que, presque sans nous en rendre compte, surgit l'amour...
Modèle d'attraction centré sur l'affection : de quoi s'agit-il ?

Dernière mise à jour : 04 juin, 2021

Le modèle d’attraction centré sur l’affection a été défini par le psychologue Donn Byrne dans les années 80. Selon cette approche, un des facteurs qui explique comment on tombe amoureux est le fait de partager des intérêts, des valeurs, des loisirs…

Il s’agit de ces espaces d’émotions et de passions tissées entre deux personnes où, peu à peu, émergent l’affection la plus sincère, l’attirance et un lien particulier. Nous savons que l’amour est un sentiment fondamental de l’être humain. 

Cependant, à ce jour, nous continuons à essayer de comprendre comment et pourquoi il survient et quels facteurs interviennent dans son apparition. Il n’est pas facile d’y parvenir. De sorte que des domaines tels que les neurosciences, la psychologie, la biologie ou l’anthropologie ont lutté pendant des décennies pour nous donner une explication.

Avouons-le… L’amour est un mystère enveloppé d’une enveloppe sujette au psychologique, au primitif, au magique, au spirituel et même au hasard lui-même. Nous avons par ailleurs de multiples théories qui essayent de différencier les diverses manières d’aimer.

Il existe des relations passionnelles obsessionnelles. D’autres reposent sur l’intimité et l’amitié. Il y a aussi des amours intéressés, des amours qui reposent sur l’engagement et encore bien d’autres qui intègrent chacune de ces dynamiques.

Par ailleurs, il existe un modèle amoureux avec lequel beaucoup d’entre nous seront extrêmement familiers. Celui où l’affection naît du contact quotidien, où la complicité crée des racines et un lien de confiance dans lequel se développent la loyauté ainsi que cette honnêteté émotionnelle enrichissante. Approfondissons le sujet.

“Au début, toutes les pensées appartiennent à l’amour. Ensuite, tout l’amour appartient aux pensées.”

-Albert Einstein-

Couple et lumières.

Les caractéristiques du modèle d’attraction centré sur l’affection

Lorsque nous parlons de modèles d’attraction dans les relations personnelles, nous pensons d’abord à l’importance de l’apparence physique. L’attractivité a toujours du pouvoir. C’est une évidence. Une apparence agréable attire. Cependant, nous savons tous qu’il existe une attraction qui va au-delà de ce que l’on voit au premier coup d’œil.

Donn Byrne, célèbre psychologue social également expert dans le domaine de la personnalité, est à l’origine du modèle d’attraction centré sur l’affection. Ce modèle fait référence à quelque chose de plus profond, de plus délicat et d’intéressant d’un point de vue psychologique.

L’un de ses travaux les plus importants a été, sans aucun doute, celui qu’il a mené à l’Université du Texas. Ils ont en effet montré que des facteurs tels que la réciprocité, les contacts quotidiens, les intérêts communs et les croyances communes peuvent provoquer une affection aussi intense que sincère.

Cela signifie-t-il, par exemple, que nous tomberons plus facilement amoureux de ce collègue ou camarade de classe que d’une personne que nous rencontrons par hasard ? La réponse est « pas toujours ».

En effet, plusieurs facteurs doivent exister pour qu’émerge cette attirance. Par exemple, nous ne ressentons rien pour de nombreuses personnes avec qui nous partageons du temps et des passe-temps. Voyons ensemble quels sont les facteurs qui composent le modèle d’attraction centré sur l’affection.

Les facteurs comportementaux

Nous évoluons et vivons tous dans des environnements très spécifiques, dans lesquels nous interagissons avec un certain nombre de personnes. Le contact quotidien ne génère pas toujours l’attirance ou l’affection.

  • Il y a des comportements qui, chez certaines personnes, nous semblent plus agréables. Le sens de l’humour, l’ouverture, la proximité, les bonnes aptitudes sociales, etc.
  • La tendance à générer des comportements qui se répercutent sur notre bien-être attire également. Le fait que l’autre nous aide ou se soucie de nous est important.
  • Par ailleurs, partager du temps avec une personne crée également la magie du lien. Partager les passe-temps et créer un environnement où elle nous fait nous sentir important et spécial est toujours très positif.

Les facteurs émotionnels du modèle d’attraction centré sur l’affection

Une série de processus émotionnels finissent par émerger des interactions quotidiennes avec les personnes avec qui nous partageons du temps et des activités communes. Ils alimentent ainsi peu à peu l’intensité du lien. Ces processus émotionnels sont les suivants :

  • L’empathie est l’un de ces facteurs émotionnels. Certaines relations commencent par une amitié. Puis surgit progressivement une connexion émotionnelle où un geste suffit souvent pour savoir comment l’autre personne se sent.
  • Certains couples vivent ce que nous définissons souvent comme du « magnétisme ». Une attraction quasi immédiate où l’on s’abandonne. Cela ne se produit toutefois pas dans le modèle d’attraction centré sur l’affection. L’amour grandit lentement à partir de la confiance qui se crée au quotidien, de la loyauté et de l’honnêteté.
Couple qui boit le thé.

La manière dont nous interprétons chaque sensation ressentie

Parfois, l’amour ne vient pas de ce qu’une certaine personne fait pour nous. Ce qui compte vraiment est comment elle nous fait nous sentir. Le fait que l’autre se soucie de nous n’allume pas toujours la flamme de l’attraction. Ce sont nos évaluations qui l’allument.

Des aspects aussi divers que complexes entrent dans cette dimension : les aspects cognitifs, la la personnalité, les facteurs émotionnels, etc. Carl Jung parlait de chimie. Nous expérimentons parfois certaines réactions avec des personnes, lesquelles n’apparaissent pas avec d’autres. Il s’agit d’une sorte d’alchimie à la fois sensationnelle et mystérieuse.

Comme nous pouvons le constater, le modèle d’attirance centrée sur l’affection pourrait sans aucun doute expliquer beaucoup de choses. Beaucoup de ces expériences que nous avons nous-mêmes vécues et qui ont tant marqué nos vies.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’amour est un voyage à deux
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
L’amour est un voyage à deux

Beaucoup de gens croient également en leur propre version du concept de l'âme sœur. Moins de gens cependant se rendent compte que l'amour est un vo...



  • Byrne, D. (1961). Atracción interpersonal y similitud de actitud. Revista de psicología anormal y social , 62 (3), 713-715. https://doi.org/10.1037/h0044721
  • Byrne, D., Clore, G. L., & Smeaton, G. (1986). The Attraction Hypothesis. Do Similar Attitudes Affect Anything? Journal of Personality and Social Psychology51(6), 1167–1170. https://doi.org/10.1037/0022-3514.51.6.1167