L’intervention sociale dans les contextes éducatifs

27 août 2019
L'intervention sociale en milieu scolaire peut changer l'orientation des élèves. Voulez-vous savoir pourquoi ?

L’étape scolaire est une période qui peut être très difficile pour les élèves et leurs parents ou tuteurs. Harcèlement, échec scolaire, absentéisme, situations compliquées à la maison, difficultés d’apprentissage…

Parfois, il est nécessaire de faire appel à un tiers pour résoudre la situation. Par conséquent, l’intervention sociale dans les contextes éducatifs peut être d’une grande importance.

Les années que nous passons à l’école et au lycée marquent nos vies. A ce stade, nous forgeons notre personnalité et nous pouvons dire que nous apprenons à vivre en société. Ce sont des années au cours desquelles nous partageons beaucoup de temps avec nos pairs.

Le contexte de chaque étudiant peut être différent. Cependant, l’école doit contribuer à ce que les étudiants, quel que soit leur milieu social et culturel, construisent une image positive d’eux-mêmes. Elle doit également les intégrer dans son fonctionnement quotidien. Mais aussi leur permettre de pouvoir profiter des opportunités éducatives qui s’offrent à eux (Fernandez et Fernandez, 2011).

Il est important de souligner que le processus éducatif vise à s’assurer que l’élève se trouve dans une situation lui permettant un développement libre et harmonieux.

S’il est vrai que, comme le dit Roselló (1998), ce processus doit être conçu comme un tout, impliquant non seulement les éducateurs, mais aussi le reste des professionnels qui peuvent combler les « lacunes » du système éducatif. Parmi ces professionnels, on trouve des psychologues, des travailleurs sociaux, des orthophonistes, des psychopédagogues…

Une réunion de professionnels

L’intervention sociale dans les contextes éducatifs

Le poste d’assistant social scolaire a été créé en France il y a quelques années. Ce poste a pour but d’intervenir efficacement dans les situations à risque, pour éviter l’exclusion scolaire et sociale possible de ces élèves. L’objectif de l’assistant est aussi d’encourager leur participation et leur investissement dans l’enseignement secondaire obligatoire.

A ce poste s’ajoutent les équipes d’orientation pédagogique et psychopédagogique dont les fonctions sont de conseiller, d’appuyer et de collaborer avec les enseignants afin d’améliorer la qualité de l’éducation.

La Fédération internationale des travailleurs sociaux estime que l’environnement scolaire est le premier environnement dans lequel des problèmes familiaux et sociaux peuvent être détectés (F.I.T.S. cité dans Roselló, 1998). Nous ne devons pas oublier que tout problème détecté tôt peut nous aider à prévenir ou à atténuer ses effets.

L’intervention sociale dans le domaine de l’éducation vise donc à collaborer afin que tout élève, quelle que soit son origine, sa famille ou son milieu social, ait les mêmes chances que les autres.

Cela peut se faire en travaillant avec l’élève et sa famille. Il est nécessaire d’essayer de s’assurer que les responsables du corps étudiant soient également impliqués. Ce afin que l’adaptation et la réussite soient complètes.

On pourrait dire que l’intervention sociale commence généralement par la détection des problèmes ou que ces interventions sont liées à la sphère privée. Cela signifie que ce sont des associations externes ou des entreprises qui mènent les entretiens formatifs et informatifs.

Mais, que peut-on faire au sein de l’environnement éducatif ?

Compte tenu de l’existence de professionnels, il est nécessaire de souligner la nécessité de guider les étudiants vers une vie saine. Quand on parle de santé, il y a une pensée générale qui oriente cette expression vers le physique, mais il ne faut pas oublier l’importance de la santé mentale. Former des jeunes et des adultes en bonne santé, avec des compétences sociales, avec des alternatives de loisirs bénéfiques pour le développement de la vie est fondamental.

Deux femmes discutant

Les fonctions du travailleur social dans le contexte éducatif

La discipline du travail social se développe dans différents domaines. L’un d’eux est également éducatif. Il reste encore beaucoup à explorer dans ce domaine, bien qu’il offre de nombreuses possibilités pour la profession.

Voici les fonctions essentielles du personnel qui intervient dans des contextes éducatifs (Iglesias et Ortuño, 2017) :

  • Collaboration à l’élaboration de projets éducatifs dans les écoles, notamment en ce qui concerne les conditions socioculturelles de l’environnement. Mais aussi les aspects sociaux et familiaux des élèves à l’école
  • Information et orientation des parents dans le domaine de leurs fonctions et de l’exercice de la parentalité
  • Prise en charge et résolution de situations individuelles d’élèves. Absentéisme, faible performance, problèmes relationnels et de communication, inadaptation, coexistence et conflit…
  • Collaboration à l’élaboration de programmes de formation destinés aux familles.
  • Élaboration et diffusion du matériel et des outils utiles pour les enseignants
  • Diffusion au centre éducatif de l’information nécessaire sur les ressources existantes dans la communauté. Information sur les besoins éducatifs et sociaux qui rendent possible une planification adéquate de l’éducation

Le travailleur social doit obtenir une plus grande importance dans le contexte éducatif. En tant qu’agent et professionnel du changement, il a un rôle fondamental à jouer pour améliorer la coexistence et le bien-être de la communauté éducative.

Nous ne pouvons pas oublier que jeter de bonnes bases chez les enfants que nous éduquons aujourd’hui, c’est planter les graines d’un avenir meilleur.

 

  • Fernández, I., & Fernández, C. (2011). La intervención social en el contexto educativo: funciones y expectativas de los PTSC en la Comunidad de Madrid. Revista Iberoamericana de Educación / Revista Ibero-americana de Educação.
  • Ortuño, E. I., & Muñoz, E. O. (2018). Trabajo Social y mediación para la convivencia y el bienestar escolar. Cuadernos de Trabajo Social31(2), 375-387.
  • Roselló Nadal, E. (1998). Reflexiones sobre la intervención del trabajador social en el contexto educativo. Alternativas. Cuadernos de Trabajo Social, N. 6 (octubre 1998); pp. 233-258.