Les psychologues, des personnes aidant à traduire des pensées et des émotions

· 19 avril 2018

Les psychologues sont chargés d’étudier le comportement des personnes. Ils aident à traduire les pensées et les émotions, aidant les autres à comprendre les problèmes. Ils comprennent la signification de ce que le patient leur transmet.

Jacques Lacan, psychanalyste français, proposa que l’inconscient est structuré comme un langage. L’inconscient serait l’endroit où une large partie de nos désirs, de nos peurs et de nos émotions sont stockés. Ainsi, selon certains courants, les psychologues seraient chargés de fournir aux personnes qui consultent les ressources suffisantes pour qu’elles puissent rendre conscients ces aspects inconscients. Nous verrons ci-après en quoi cela consiste.

« Nous ne pouvons rien changer sans comprendre d’abord. »

Carl Jung

Qualités pour aider à traduire les pensées et les émotions

Les psychologues possèdent différentes qualités leur permettant de traduire les pensées et les émotions de leurs patients dans un langage facile à comprendre. Nous vous présentons ici certaines de ces facultés :

  • Empathie : il s’agit de la capacité à se mettre à la place de l’autre. Il est plus facile pour les psychologues de comprendre pourquoi et comment les problèmes affectent leurs patients lorsqu’ils se mettent à leur place.
  • Communication : Paul Watzawick, psychologue autrichien, propose que la communication est la base de la relation que nous avons avec les autres. Le psychologue, grâce à elle, serait capable de traduire ce que le patient pense et ressent.
  • Savoir écouter : les psychologues doivent être attentifs à ce que les patients disent afin de ne pas rater d’informations importantes.
  • Se connaître : séparer les problèmes des patients par rapport aux leurs, afin d’introduire le moins de contamination possible dans la communication.
femme soutenue par un psychologue

Le langage non verbal

Les gestes, les expressions, la voix et les postures rendent également compte de ce qui nous arrive. Ils peuvent dès lors transmettre des informations très précieuses dont nous n’avons pas conscience et que nous n’intégrons donc pas dans notre discours.

Par ailleurs, les pensées et les émotions souffrent des limites même du langage pour la communication. Les psychologues observent leurs patients afin de les déchiffrer. Par exemple, le visage qu’ils présentent lorsqu’ils parlent d’un problème, la façon dont ils sont assis ou les changements dans leur manière de regarder.

Le ton de la voix est un autre indicateur. Par exemple, le ton de la voix change-t-il lorsque le patient parle de certains sujets ? Fait-il des pauses ? Reste-t-il silencieux ? Sa respiration s’arrête-t-elle ? Son débit de parole augmente-t-il ou diminue-t-il ? Quel est le volume de sa voix ? Tous les aspects que nous venons d’énumérés sont importants dans la mesure où ils aident le psychologue à traduire les idées, les représentations de la réalité et les sentiments des patients.

Quelles sont les techniques les plus fréquentes ?

Nous établirons ci-dessous une liste des techniques les plus fréquemment utilisées par les psychologues en consultation :

  • Les techniques cognitives : Aaron Beck, psychiatre américain, proposa qu’il existe une relation entre les pensées et les sentiments d’une personne, et que ces derniers peuvent être restructurés. Le psychologue les identifie et aide à les restructurer de sorte qu’ils puissent être traduit dans un langage pertinent pour le patient.
  • Le dessin ou la peinture : ils permettent de rendre conscient l’inconscient. Ainsi, le psychothérapeute aide à traduire les idées et les émotions du patient, lorsque ces dernières s’avèrent difficiles à transcrire par des mots, et à les interpréter.
  • A travers le discours : le thérapeute reconnaît les pensées et les émotions des personnes en leur parlant.
homme chez un psychologue

  • Par le comportement : le thérapeute prend en compte la façon dont le patient agit pendant la thérapie et comment il décrit son comportement en dehors de la thérapie. Par exemple, se montre-t-il agressif, désintéressé, animé, très excité ?
  • Le langage non verbal : les psychologues aident souvent à traduire les pensées et les émotions car ils portent une attention particulière à la façon dont nous nous exprimons de manière non verbale. Ils observent le contenu, mais ne se désintéressent pas du fond, du cadre. En d’autres termes, ils prennent en compte les gestes, les expressions faciales et de la posture corporelle.
  • La mise en lumière de l’inconscient : la plupart des psychologues qui défendent son existence pensent que l’inconscient se manifeste de différentes manières, telles que les rêves, l’art, les lapsus ou en les oublis. Le psychologue est attentif à ce type d’événements, les signalant au patient / client. C’est lui, en dernier recours, qui leur donnera un sens, s’ils en ont.
  • Le psychodrame : il s’agit d’une technique créée par Jacob Levy Moreno dans laquelle les patients représentent / mettent en scène ce qui leur arrive. Le psychologue aide ensuite le patient à interpréter les représentations, comprenant qu’il a pu manifester une partie du contenu de son inconscient.

Les psychologues agissent souvent comme une sorte de miroir, soulignant les expressions qui ont été saisies chez le patient/client afin de les interpréter. D’un autre côté, ils peuvent aider à l’organisation du discours, laissant à tout moment que l’initiative soit portée par le patien/ client, et agissant comme une sorte de canne ou de soutien afin que le processus ne perde pas sa continuité. C’est ainsi qu’ils aident à traduire nos pensées et nos émotions, de sorte que nous puissions intervenir sur elles de manière consciente.