L’intelligence sociale, apprendre à communiquer avec les autres

· 14 décembre 2015

Etant donné que nous vous avons déjà parlé de l’intelligence physique, aujourd’hui, il convient de parler de l’intelligence sociale. Ce type d’intelligence vous apportera de grands bénéfices qui vous aideront à réaliser tout ce que vous entreprenez.

Qu’est-ce que l’intelligence sociale?

Lorsque nous parlons d’intelligence, nous entendons par là, la capacité que nous avons à mettre en relations nos connaissances et à les utiliser pour résoudre une situation spécifique.

Si vous analysez l’étymologie du mot intelligence, vous verrez que son origine est latine et sa traduction est Inteligere; mot composé de intus (entre) et legere (choisir). Nous avons donc étymologiquement parlant le choix entre deux choses / relier deux ou plusieurs concepts.

Néanmoins, la signification du mot intelligence nous donne plus qu’un préambule pour discuter de l’espace social de celle-ci. $

Ainsi quand nous parlons d’intelligence sociale, nous nous référons à la capacité que nous avons, nous les êtres humains, à comprendre, à fréquenter et à bien nous comporter avec ceux qui nous entourent.

Ce type d’intelligence est celle qui, utilisée correctement, vous aidera à améliorer la qualité de vos relations personnelles, à ce que vos réussites professionnelles augmentent, et à ce que vos relations sentimentales soient plus stables et durables.

En résumé, c’est le type d’intelligence qui fera que vous interagirez efficacement avec les autres et que vous obtiendrez le niveau minimum de rejet.

Pour entraîner son intelligence sociale, il faut simplement tenir compte de quelques facteurs tels que ceux que nous allons détailler ci-dessous :

1. L’empathie: Pratiquez-la chaque jour, mettez-la à l’épreuve quand vous le pouvez. Si vous êtes une personne empathique, cela viendra naturellement.

Analysez dès que vous le pouvez vos sentiments et forcez-vous à vous mettre à la place des autres.

Nous vous conseillons quelque chose de simple et méthodique, à faire chaque jour pour augmenter votre niveau d’empathie: cherchez un journal, lisez un témoignage de l’expérience d’une personne, et imaginez comment vous vous sentiriez à sa place. Si vous le faites chaque jour, votre cerveau finira par le faire de manière naturelle.

2. Le leadership: Parler de leadership, ce n’est pas seulement gérer les autres ou que d’autres nous suivent, mais ce concept peut également se travailler à travers le prisme du leadership personnel.

Faites une liste des choses que vous voulez accomplir durant la semaine et tenez vous-y. La discipline et la capacité à vous autogouverner vous donnera une indication sur votre niveau de leadership personnel. Si vous ne pouvez pas vous gérer vous même, vous ne pourrez pas attendre que d’autres vous suivent.

3. L’assertivité: Appliquez votre empathie à tout ce que vous trouvez de violent et parlez aux autres comme vous souhaiteriez qu’ils le fassent avec vous.

Si vous êtes en mesure de traiter les autres comme vous voudriez qu’ils vous traitent, vous pourrez dire que vous êtes une personne complètement assertive.

Par contre, si vous avez besoin de vous améliorer, lorsque vous aurez à affronter une situation polémique, essayez de parler toujours des faits et non des personnes impliquées. Cela vous aidera à vous distancier émotionnellement et vos mots seront moins blessants.

4. Savoir écouter et prêter attention: Dans cette section, il n’y a pas grand chose à dire. Faites aux autres ce que vous voudriez qu’ils vous fassent. Si vous fonctionnez toujours ainsi, vous verrez que tout ira bien.

5. Être bon dans l’analyse du langage non-verbal des gens: vous faites généralement attention à la gestuelle des autres ou au type de posture ils adoptent?

Si la réponse est non: faites-le! Le corps est très instructif et vous le savez déjà … l’information c’est le pouvoir!

Apprenez à interpréter les mouvements des autres et la posture de leur corps et vous comprendrez ce qu’ils pensent ou ce qu’ils ressentent. Si vous démontrez aux autres que votre compréhension est si profonde, ils s’ouvriront à vous sans aucun problème.

6. Être bon dans la compréhension des autres et savoir lire entre les lignes lorsqu’ils nous parlent: Entendez-les et écoutez-les! Derrière leurs mots, il y a ce qu’ils pensent vraiment.

Il faut tenir compte de ce qu’ils disent, de la manière dont ils le disent, de la relation de ce qu’ils disent avec la façon dont ils le disent, etc.

Apprenez à radiographier les conversations et vous développerez un magnétisme qui fera que d’autres voudront être avec vous.

7. Gérer le bien physique: Soyez réservé, mais ne soyez pas non plus sec et distant. Cela ne coûte rien de donner deux baisers ou de serrer la main poliment. Les personnes physiquement distantes créent un rejet inconscient.

8. S’habiller correctement dans toutes les situations: Une image vaut plus que mille mots et dans la sphère sociale un million de plus.

Projetez le meilleur de vous à travers votre image et exprimez vos sentiments à travers elle. Si vous êtes un patron, vous n’iriez pas au bureau en survêtement, n’est-ce pas? Ou, inversement, si vous êtes un professeur de sport, vous n’iriez pas au travail en costume! Analysez et choisissez le vêtement idéal.

Si cela vous paraît trop de choses à la fois, ne vous découragez pas, commencez petit à petit et vous verrez qu’en peu de temps, vous allez courir le marathon!

Tandis que vous allez travailler une zone spécifique de l’intelligence sociale, vous générerez des changements dans d’autres zones. Rappelez-vous que tout le travail que vous effectuerez sur vous, aura un impact sur l’amélioration de tous les autres domaines de votre vie.

Enfin, si vous avez trouvé ce sujet intéressant, nous vous recommandons de lire Intelligence Sociale, écrit par Daniel Goleman. Courage et volonté! Vous pouvez le faire!

Image reproduite avec l’aimable courtoisie de: www.convergenciahp.com