Lettre ouverte à tous les étudiants, à tous les candidats

10 juin 2018 dans Développement personnel 0 Partagés
homme étudiant

Vous étiez peut-être en train d’étudier et avez décidé de faire une pause. Ou bien vous avez fermé l’un des livres de votre programme parce que vous avez fini d’étudier ce que vous vouliez étudier aujourd’hui. Et si aucune de ces options n’est la bonne, alors c’est que vous étiez peut-être tout simplement en train d’essayer de comprendre ce concept si complexe qui vous rend fou et qu’une mouche est passée devant vous, vous poussant alors à déconnecter et à aller sur votre ordinateur. Ou à prendre votre téléphone.

Quoi qu’il en soit, l’essentiel est que nos chemins se soient croisés. Appelez cela le hasard, le destin ou toute autre chose. Je vais seulement vous demander une faveur : prenez quelques minutes pour lire ce message. Vous pourrez ensuite retourner à votre routine et faire comme si rien ne s’était passé. Ou le mettre de côté pour le lire quand vous en aurez besoin. Cela ne dépend que de vous. Nous vous demandons juste de nous donner cette opportunité. Alors, vous êtes d’accord ?

Lettre à un candidat, à un battant

Cher candidat, si vous lisez ces lignes, c’est parce que vous avez décidé d’aller de l’avant. Avant tout, nous aimerions vous dire merci. Pourquoi ? Parce que votre temps, c’est de l’argent. En fait, c’est l’un de vos outils de travail quotidien -presque le plus important-, le pilier sur lequel toute votre lutte se fonde. Comment pourrions-nous ne pas vous remercier ?

pile de livres de candidats

La partie la plus importante arrive maintenant :

Nous vous admirons ! Oui, et beaucoup. Vous êtes un clair exemple de l’effort et de la constance, du sacrifice, de ce que signifie réellement l’expression « lutter pour un rêve ».

Chaque matin, vous vous levez en sachant qu’un jour de plus est en réalité un jour de moins, pour le meilleur et pour le pire. Pour le meilleur parce que la route vers votre objectif se raccourcit de plus en plus, et pour le pire parce que cela signifie que le temps qu’il vous reste pour assimiler des concepts est en train de s’épuiser. Vos cernes vous le rappellent, en plus des jours barrés sur le calendrier et des cours que vous avez révisés.

Je vous admire pour tout votre travail, mais surtout parce que vous êtes une personne courageuse. Cela ne veut pas dire que vous n’avez pas de peurs, de doutes, de moments de lassitude ou d’autres où vous avez envie d’abandonner. Or, malgré cela, vous continuez, vous trouvez de la force, de la motivation et, surtout, de la passion. Qui plus est, c’est dans vos jours les plus gris que vous faites le plus d’efforts pour ne pas vous avouer vaincu, pour vous prouver que vous pouvez y arriver. Croyez-moi, c’est une attitude remarquable.

Je vous admire parce que, pour emprunter ce chemin, vous avez renoncé à d’autres possibilités. Et ce n’est pas facile. Personne ne peut savoir mieux que vous ce qu’implique le fait de dire non à une sortie entre amis, à un cinéma qui finira par un dîner, à un week-end à la plage ou à la montagne ou à deux heures tranquilles en famille. Vous devez faire face à tant de renoncements, à tant de conflits avec vous-même pour vous convaincre que la meilleure compagnie possible en ce moment est votre pile de livres…

Je vous admire parce que vous jonglez pour adapter votre quotidien à vos révisions, parce que votre attitude bâtit votre succès et parce que vous vous êtes donné à fond pour vous organiser et vous concentrer.

Les autres ne comprennent peut-être pas toutes ces combinaisons de couleurs pour les matières importantes ou la majorité des concepts que vous avez notés dans vos carnets et sur des milliers de post-its, mais cela ne fait rien. C’est votre langage secret, celui qui permet à votre esprit de comprendre ce qu’il doit retenir.

femme qui travaille

Cher candidat, n’abandonnez pas

Nous vous admirons pour toutes ces raisons et bien plus encore. Pour votre dévouement, pour vos nuits blanches et vos matins de lois, de protocoles, d’auteurs ou de théories, pour votre façon de croire en vous. N’abandonnez pas. N’oubliez pas que la partie la plus importante du mot « attitude » n’est autre que vous-même.

Ne laissez pas la lassitude s’emparer de vous et gagner du terrain sur la motivation. Souvenez-vous des raisons pour lesquelles vous avez commencé. Souvenez-vous de vos buts et, surtout, de la façon dont vous allez parcourir ce chemin. Mais, surtout, croyez en vous. Les jours où vous étudiez pour votre concours sont des jours où vous luttez pour votre rêve. Ne l’oubliez pas.

Étudiez, révisez, faites des efforts… N’importe quel verbe est bon pour vous pousser à vous surpasser. Et si, pour une quelconque raison, vous échouez à vos examens, ne jetez pas l’éponge. Tout ce que vous avez étudié est bien là. Ne laissez pas votre esprit oublier toutes ces notions, entretenez-les, continuez à planter des graines qui élargiront les racines de vos connaissances. Mais n’abandonnez pas.

Maintenant, prenez soin de vous. Ne vous oubliez pas sur le chemin. Mangez sainement, déconnectez un peu de temps en temps, faites du sport et reposez-vous. Ce n’est qu’en faisant cela que vous trouverez l’énergie suffisante pour continuer. Ce que vous faites chaque jour vous construit.

Pour finir, je vous offre ces quelques mots.

Chaque jour est une nouvelle opportunité. Un défi pour continuer à lutter pour votre rêve.

Ne cédez pas au découragement et à la lassitude. Partez à la recherche de nouvelles illusions, de nouveaux objectifs, de nouvelles stratégies. Les jours gris sont ceux où vous avez le plus d’efforts à faire. Où vous devez retrouver votre motivation en y mettant plus d’acharnement.

N’abandonnez pas !

Faites-le pour vous, parce que c’est ce que vous voulez, parce que c’est votre rêve, votre but, votre pont vers l’auto-réalisation. Parce que même si vous ne le croyez pas, un concours est une preuve d’amour propre. Y avez-vous déjà songé ?

N’abandonnez pas !

Un jour, puis un autre, puis un autre… Donnez le meilleur de vous-même. Soyez à 200%, pas seulement à 100%.

Vous êtes un apprenti, mais aussi un maître. Chaque jour qui passe vous apporte plus de connaissances.

N’abandonnez pas car si vous luttez, vous finirez par réaliser votre rêve !

Bonne chance à vous, candidat, et bon courage !

A découvrir aussi