La motivation équilibrée : la meilleure façon d’apprendre

12 avril 2018 dans Développement personnel 27 Partagés
motivation équilibrée

Napoleon Hill déclara que “tout ce que l’esprit humain peut concevoir et croire, peut être obtenu.” Mais comment ? Toute méthode est-elle valable ? Probablement que non. Il en existe néanmoins une qui peut être utile, la motivation équilibrée .

La motivation équilibrée consiste, comme son nom l’indique, à trouver l’équilibre dans ce qui nous motive. Parce que nous croyons parfois que le véritable moteur qui nous pousse vers un objectif est le moi ou le résultat, et non la tâche elle-même, ce qui peut causer des déséquilibres présents et à venir.

L’importance de la motivation équilibrée

Pour expliquer ce phénomène, nous nous concentrons sur les théories de la psychologie scolaire et de coaching UPAD, lesquelles ont développé diverses techniques pour parvenir à ce que, notamment les enfants, nous trouvions la motivation de façon correcte, et que nous ne confondions pas le chemin et but, qui est d’apprendre.

enfant qui dessine

En fin de compte, tout objectif que nous définissons implique une série d’apprentissages qui nous amènent au but. Lors de cette croissance, nous devons essayer de maintenir un équilibre constant pour que l’expérience ait toujours une valeur. C’est sur ce point que se différencient deux chemins possibles, l’orientation vers le moi et l’orientation vers la tâche :

  • L’orientation vers le moi amène l’individu à s’améliorer par rapport aux autres. Autrement dit, sa valeur est mesurée par rapport à d’autres personnes, en essayant de se démarquer et d’être le meilleur dans chaque tâche.
  • L’orientation vers la tâche implique une amélioration par rapport à soi-même. Autrement dit, ce sont les capacités propres qui se développent à tous les niveaux, du physique au psychologique.

Les deux orientations peuvent coexister et sont compatibles. En effet, cette coexistence se produit dans la plupart des cas bien que l’une d’entre elles soit la dominante.

Le panorama actuel sur la gestion de la motivation

Selon l’expérience de l’UPAD, la motivation orientée vers le résultat est actuellement inculquée ou renforcée, mais pas vers le moi ou la tâche. Qu’est ce que cela signifie ? Que la réalisation de l’objectif est le maximum, de sorte qu’il se produit un effet tunnel dans l’attention (tout ce qui n’est pas lié à l’objectif cesse d’être important). La trajectoire ou le temps sont des ressources qui doivent nécessairement être investies, un investissement qui sera qualifié de succès ou d’échec selon que nous atteindrons cet objectif ou non.

Cependant, de l’avis des experts de l’UPAD, il serait beaucoup plus positif de concentrer la motivation sur la tâche. Pourquoi ? Parce que de cette façon, le véritable objectif est la croissance personnelle. Concentrer la motivation sur la tâche signifie que l’individu gagne en confiance en soi. Grâce à cette amélioration personnelle, si l’objectif n’est finalement pas atteint, d’autres secondaires l’auront été et, non de moindre valeur.

En d’autres termes, à travers cette approche, et bien que la réalisation de l’objectif soit importante, il existe également d’autres leçons précieuses qui seront internalisées. Il s’agit du cas de la persévérance, de la contribution au groupe, de l’amélioration constante, de l’auto-évaluation, de la culture de l’effort… Ainsi, la tentative pour atteindre cet objectif, qu’elle se concrétise ou non, en aura valu la peine.

homme en plein saut

A découvrir aussi