Les vertus de la méditation pour notre esprit

1 août 2016 dans Psychologie 8 Partagés

L’art de la méditation implique bien plus que de faire le calme dans notre esprit et d’être attentifs à nos sensations.

En réalité, acquérir cette habitude de s’isoler dans un endroit tranquille pour nous concentrer sur notre esprit n’a pas vraiment de sens si nous ne sommes pas capables d’intégrer la signification de ce geste dans notre expérience quotidienne.

La méditation va bien au-delà de prendre un moment pour soi et d’apprendre à se concentrer.

Cette habitude doit véritablement faire partie de notre vie pour qu’elle puisse produire un changement profond en nous.

En débutant la méditation, nous devons avoir l’ambition d’être des meilleures personnes avec notre entourage, avec la nature et avec toutes les choses qui peuplent notre monde.

Nos connaissances et nos croyances nous empêchent parfois d’avoir un esprit clair, innocent et sensible à tout ce qui l’entoure.

La méditation nous permet de libérer notre esprit de la distorsion du réel et du bruit mental permanent dont nous souffrons tous, pour être éveillés et bien plus conscients de tout ce qui se passe dans nos relations et dans nos comportements.

Apprendre à connaître notre “moi”

La méditation va bien au-delà de notre esprit. Lorsque celui-ci se calme, nous parvenons à un état de clarté qui facilite l’élimination de tous les préjugés et de toutes les idées préconçues qui détournent nos pensées.

C’est comme si nous parvenions à clarifier notre esprit pour être plus sensibles et plus intelligents.

Mediter

“Il est important d’être attentif au désordre qu’il y a en nous, attentif aux contradictions, aux luttes dualistiques, aux désirs opposés, attentif aux activités idéologiques et à leur irréalité. Nous devons observer “ce qui est” sans condamner, sans juger et sans jamais évaluer.”
Partager

En découvrant notre “moi” et en étant attentifs à la manière dont il agit et dont il influe sur notre vie, nous parvenons à nous absenter de notre enveloppe corporelle et à mettre notre esprit en ordre.

Cela nous permet d’augmenter notre capacité à vivre l’instant présent et à profiter de toutes les expériences que nous pouvons engranger dans notre existence.

Avez-vous déjà remarqué à quel point votre expérience personnelle contamine vos pensées ?

Si nous sommes capables de garder notre esprit au calme, nous allons pouvoir plonger au cœur des expériences, en les acceptant telles qu’elles sont, sans prétention de les changer.

Méditer nous permet d’être en contact avec la nature

La méditation n’est pas une technique à pratiquer, ni une compétence à acquérir dans notre esprit. En théorie, elle ne demande pas d’efforts.

La méditation est au-dessus de toute activité mentale, car elle est justement capable d’observer cette activité. Là où se termine l’esprit commence la méditation.

Nous pouvons utiliser la méditation pour parvenir à nos objectifs et pour réaliser des apprentissages importants.

Cependant, à travers la méditation, nous pouvons aussi nous connecter en harmonie avec la nature.

Nous retrouvons notre état le plus pur, qui demeure en nous malgré les différentes expériences de notre vie.

C’est de cette manière que nous pouvons intégrer véritablement ce que nous sommes et que nous pouvons voir que nous ne sommes pas seulement constitués de nos actes et de nos réussites personnelles.

Nous entrons en contact avec la nature des choses à travers la méditation, ce qui nous permet de découvrir notre véritable “moi”.

Eau-harmonie

Le principe de la méditation est la connaissance de soi

Parvenir à nous connaître réellement à travers la méditation demande de la concentration sur notre activité mentale, qui se compose de pensées et de sentiments, en plus de toutes les autres activités qui sont générées par notre esprit.

Nous devons agir comme des observateurs d’une expérience pour véritablement nous découvrir.

Lorsque nous comprenons notre activité mentale, nous permettons à notre inconscient de faire surface de manière spontanée.

C’est ainsi que nous nous libérons du bruit qui nous embrouille, qui nous rend confus et qui envahi notre conscience.

Nous retirons peu à peu les couches qui obstruent notre vision pour capter le monde qui nous entoure avec plus de clarté.

A découvrir aussi