Les sons binauraux sont-ils vraiment bénéfiques ?

10 mai, 2020
L'objectif de la thérapie sonore binaurale est de réduire le stress, l'anxiété ou l'insomnie grâce à un ton de fréquence légèrement différent dans chaque oreille. Cependant, cela a-t-il vraiment un effet positif ?
 

Certains définissent les sons binauraux comme le nouveau « médicament technologique ». L’objectif du phénomène auditif est de créer dans notre cerveau un sentiment de tridimensionnalité. Cet effet est obtenu en générant deux types de fréquences sonores légèrement différentes dans chaque oreille via le casque. Ainsi, nous finissons par percevoir un troisième son, celui qui provoque une série de sensations en même temps.

Calme, bien-être, chatouillement, stimulation sensorielle… Ce type d’expérience varie beaucoup d’une personne à l’autre, mais ce qui semble clair, c’est qu’elle ne laisse presque personne indifférent.

Les battements binauraux sont à la mode, si bien que celle qu’on appelle la thérapie par ondes sonores a émergé. Il s’agit d’une approche alternative permettant de traiter les états d’anxiété et de stress.

Il n’y a pas d’études concluantes à 100% qui soutiennent son efficacité. Ainsi, la thérapie du rythme binaural est actuellement en phase expérimentale. Cependant, des milliers de personnes utilisent déjà cette pratique quotidiennement pour se détendre, réduire l’insomnie, améliorer leur concentration ou simplement ressentir le plaisir de cette sensation.

 

Le site Web I-Doser, créé par un psychologue spécialisé dans l’audio et la musique, définit les sons binauraux comme quelque chose d’addictif qui produit un énorme plaisir. Il s’agirait donc du nouveau médicament numérique. Certes, les sons ont un impact et peuvent améliorer l’humeur, mais cela reste une hypothèse.

Examinons ce sujet un peu plus en profondeur.

Les bienfaits des sons binauraux pour le cerveau

Les sons binauraux, un phénomène historique

Les sons binauraux proviennent du fait que les oreilles droite et gauche reçoivent un ton de fréquence légèrement différent, mais le cerveau, pour sa part, les perçoit comme un ton unique, plus accéléré et plus agréable. Par exemple, entendre une fréquence de 120 Hertz (Hz) dans une oreille et 132 dans l’autre produirait un battement binaural de 12 Hz.

 

Pour autant, quelque chose qui semble si technique, en réalité, n’est pas un nouveau sujet pour le monde de la science. C’est en 1839 que Heinrich Wilhelm Dove, physicien prussien, le découvrit lui-même. Il a réalisé que quelque chose d’aussi simple que d’entendre des tons constants reproduits à des fréquences légèrement différentes dans chaque oreille fait percevoir à la personne un son différent. Le Dr Dove a défini cela comme un « battement binaural ».

Depuis lors, ce type d’expérience a été utilisé expérimentalement en milieu clinique. Des tentatives ont été faites pour voir si cela améliorait la qualité du sommeil et en même temps réduisait le sentiment d’anxiété. Les résultats sont très variables, nous montrant au fil des décennies que cela marche pour certains et laisse indifférents d’autres.

Voyons cependant ce que la science nous dit.

Sons binauraux pour réduire l’anxiété ou la sensation de douleur physique

Certaines personnes utilisent des sons binauraux avec l’idée de réduire leur anxiété. D’autres personnes, celles qui souffrent de douleurs dues à des blessures, des problèmes articulaires ou même des migraines, ont également recours à ce type de thérapie.

 

Ainsi, dans une étude réalisée au Département des sciences du comportement de l’Université nationale d’enseignement à distance (UNED), le Dr Miguel García a trouvé un degré moyen d’efficacité.

Les battements binauraux n’étaient efficaces que chez un nombre limité de patients. Après deux semaines avec un temps d’écoute de 20 minutes, 26% de l’échantillon ont réduit leur niveau d’anxiété et de perception de la douleur grâce aux sons binauraux.

Un homme pensant à la thérapie des sons binauraux

Thérapie binaurale pour l’insomnie

Les articles de recherche sur les sons binauraux appliqués aux patients souffrant de problèmes d’insomnie sont plus importants. Des études comme celle menée à l’Université de Roumanie soutiennent son efficacité sous un aspect bien précis : elle peut nous aider à trouver le repos plus tôt.

 

Concernant le fait d’éviter les réveils fréquents ou pour une qualité du sommeil plus réparatrice et profonde, il n’existe à ce jour aucune donnée concluante. Encore une fois, des différences apparaissent, il y a ceux pour qui cela a amélioré leur qualité de vie en favorisant le repos nocturne. Or, il y en a aussi d’autres qui ne montrent pas d’amélioration.

Détente et amélioration de l’humeur

L’écoute de sons binauraux pendant 10 minutes chaque jour, à une fréquence de 6 Hz, peut améliorer notre humeur. Cela fonctionne en générant dans notre cerveau une sensation simulant une séance de méditation. La personne se sent donc plus détendue, réceptive à son environnement et avec un sentiment de sérénité et d’équilibre capable d’améliorer la motivation et la positivité…

Tout cela décrit une série d’améliorations qui peuvent nous sembler très intéressantes. Cependant, nous soulignons ce que la plupart des recherches nous disent : il y a beaucoup de variabilité. Plus de travail est nécessaire pour comprendre quels changements cela produit au niveau du cerveau afin qu’il y ait quelqu’un qui profite de manière si significative de ce type de thérapie.

 

Le fait que les données ne soient pas concluantes n’enlève rien à son intérêt. De plus, nous pouvons tester l’expérience pour découvrir quelles sensations chacun de nous reçoit en particulier.

Il suffit d’avoir de bonnes enceintes et de lire n’importe laquelle des vidéos que l’on peut trouver sur Youtube à ce sujet… Il n’est jamais inutile de se plonger dans l’univers curieux des sons.

 

 
  • Leila Chaieb, Elke Caroline Wilpert. Auditory Beat Stimulation and its Effects on Cognition and Mood States. Frontiers in Psychiatry. 2015; 6: 70. doi: 10.3389/fpsyt.2015.00070