Les personnes autosuffisantes : comment sont-elles ?

Les personnes autosuffisantes ne sont ni froides, ni distantes. Elles ont confiance en elles, elles ne craignent pas la solitude et elles ne dépendent de personne pour prendre leurs propres décisions. Il s'agit d'une qualité précieuse que nous pouvons tous développer.
Les personnes autosuffisantes : comment sont-elles ?

Dernière mise à jour : 08 juillet, 2021

Les personnes autosuffisantes conjuguent bonne estime de soi et goût particulier pour l’indépendance. Elles aiment décider par elles-mêmes sans avoir à dépendre des autres, elles n’ont pas peur de la solitude et on a du mal à les comprendre, car elles ne sont pas du tout conventionnelles. Leur liberté de pensée les caractérise fortement.

Il est curieux de voir comment, lorsque nous lisons le mot « autosuffisance », la première chose qui nous vient à l’esprit est l’image de quelqu’un qui n’a généralement besoin de personne et qui se base sur ses propres moyens pour survivre. Or, ce terme renferme en réalité de précieux nutriments d’un point de vue psychologique.

Il vaut la peine d’approfondir ce concept afin de le développer, de mettre de côté les stéréotypes et de l’intégrer dans le répertoire de notre croissance personnelle. En fin de compte, ce concept n’est pas synonyme de détachement ; ce n’est pas être l’outsider classique qui n’a besoin de rien ni de personne. L’autosuffisance est l’art d’avoir confiance en soi.

Une femme face à la mer.

Les personnes autosuffisantes : les cinq piliers qui les définissent

Lorsque nous parlons d’autosuffisance, il est commun de faire référence à celui qui est considéré comme son véritable gourou : l’écologiste John Seymour. C’est lui qui a lancé ce mouvement qui a poussé des milliers de personnes à changer leur style de vie dans les années 60 et 70.

Avec des livres comme The SelfSufficient Life and How to Live It, il encourageait les personnes à procéder à des changements révolutionnaires. Une bonne partie de ces transformations passait par l’abandon de la vie de bureau ou d’usine pour aller vivre à la campagne.

C’est pourquoi au Royaume-Uni, par exemple, des communautés alternatives menant un mouvement écologiste sont apparues. La première chose que ces centaines de personnes ont remarqué est que l’autosuffisance demande beaucoup d’efforts. Il n’y avait rien de simple à rester en dehors du système et à survivre en fonction de ce que la terre offrait.

Cependant, une chose plus importante s’est produite. Beaucoup se sont rendus compte que même si l’autosuffisance économique n’était effectivement pas viable à travers ce style de vie, ils pouvaient développer une autosuffisance psychologique.

Ils ont donc appris à penser et à décider par eux-mêmes et à adopter une vision plus critique des choses. Voyons maintenant quels sont les traits qui définissent les personnes autosuffisantes.

La sécurité personnelle et la satisfaction les définissent

Nous naissons en étant complètement dépendants de nos parents. Et il est vrai que nous avons beaucoup de mal à acquérir cette indépendance et cette autosuffisance qui nous permettent de nous débrouiller tout seul dans n’importe quel domaine : émotionnel, social, économique…

Il est habituel que, pendant une bonne partie de notre vie, nous nous sentions attachés à beaucoup de nos figures proches. Acquérir une totale indépendance dans tous les aspects implique de développer une bonne confiance en nous.

Plus tard, et au fur et à mesure que nous découvrons de quoi nous sommes capables, nous commençons à être satisfaits de la personne que nous sommes, de notre potentiel et valeur. Tout cela se mêle au fil de l’estime de soi et de l’amour propre, essentiels chez les personnes autosuffisantes.

Elles se sentent les seules responsables de leur vie

Les personnes autosuffisantes se définissent par un pilier indiscutable : elles apprécient se sentir les seules responsables de leur vie.Qu’est-ce que cela signifie ? Cela implique qu’elles ne laissent pas les autres prendre les décisions à leur place. Elles ne dépendent pas de ce que les autres font, disent ou attendent d’elles pour agir.

Elles n’aiment pas répondre aux attentes des autres, elles se limitent à suivre leurs désirs, leurs buts personnels et leurs aspirations lors de chaque étape de leur vie. Par ailleurs, elles assument leurs propres erreurs et échecs. Elles savent que ce n’est que de cette façon qu’elles acquièrent de précieux apprentissages pour continuer à avancer.

Elles sont habiles en intelligence émotionnelle

Les personnes autosuffisantes ont un trait très spécial et caractéristique. Elles passent beaucoup de temps avec elles-mêmes et ce contact avec la solitude leur permet d’apprendre à réguler leurs émotions.

La connaissance de soi qui trace leur essence se combine à la capacité de gérer leurs sentiments, à rationnaliser leurs pensées et à réguler leur comportement à chaque instant. Cette habileté en intelligence émotionnelle stimule cette autosatisfaction existentielle aussi habituelle chez les hommes et les femmes autosuffisants.

Elles se focalisent sur ce qu’elles peuvent contrôler et acceptent ce qui est hors de leur contrôle

L’autosuffisance c’est, par dessus tout, avoir sa vie sous contrôle et se sentir libre au moment de choisir son propre chemin. Mais un aspect définit ce type de personnalité. Elles savent que beaucoup de choses échappent à leur volonté, à cette capacité à contrôler ce qui les entoure.

Les déceptions, les pertes, les crises, les revirements du destin… Il y a une infinité d’aspects que l’on ne peut pas prévoir. Néanmoins, les personnes autosuffisantes les acceptent, elles savent faire face à l’adversité et essaient toujours de faire face à n’importe quelle circonstance.

Une femme pensive.

Elles ne sont ni froides ni distantes : elles apprécient l’authenticité à chaque instant

Parfois, cette indépendance dans le caractère de cette personnalité peut nous faire croire que ces personnes sont froides et qu’elles vont toujours prendre leurs distances. Or, rien de tout cela n’est complètement vrai. Les personnes autosuffisantes apprécient la proximité affective, mais elles sont sélectives au moment d’établir des liens.

Elles apprécient l’authenticité, les affections sincères, la véritable amitié, les liens qui enrichissent et qui ne limitent pas ou ne mettent pas de véto à leur propre liberté. Ce sont des figures de notre société qui n’ont pas besoin de démontrer des choses aux autres : elles apprécient les liens qui nourrissent et qui savent respecter, par dessus tout, leur façon d’être.

« Pour vous trouver vous-même, pensez par vous-même. »

– Socrate –

Cela pourrait vous intéresser ...
Je peux enfin vivre sans toi ! (Indépendance émotionnelle)
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Je peux enfin vivre sans toi ! (Indépendance émotionnelle)

Peu de comportements peuvent être plus destructeurs que ceux qui sont constitués de la dépendance affective absolue,



  • van den Toren, S.J., van Grieken, A., de Kroon, M.L.A. et al. Young adults’ self-sufficiency in daily life: the relationship with contextual factors and health indicators. BMC Psychol 8, 89 (2020). https://doi.org/10.1186/s40359-020-00434-0