Les orexines et leur influence sur le sommeil et l’alimentation

22 novembre 2019
Ces neuropeptides ont été découverts lors de la prise de conscience de l'influence des orexines sur le cycle sommeil-veille. D'autre part, depuis lors, de nombreuses autres fonctions ont été découvertes. Nous vous les présentons dans cet article !

Les orexines, que l’on appelle aussi hypocrétines, sont deux neuropeptides présents chez la plupart des vertébrés. C’est 1998 qu’on les a découvertes. Nous parlons de deux hormones neuropeptidiques différentes, qui proviendraient d’une protéine précurseure commune, la prepoorexine :

  • Orexine A ou hypocrétine 1 : formée par 33 acides aminés et 2 ponts disulfure
  • Orexine B ou hypocrétine 2 : forme par 28 acides aminés

Ils ont pour fonction, entre autres, d’apporter des réponses intestinales au cerveau. Ils sont sécrétés à la fois dans l’hypothalamus et dans les neurones et les cellules de l’intestin, de l’estomac et du pancréas. Par conséquent, ils ont une grande influence sur la nutrition, l’ingestion et le contrôle de l’appétit. C’est ce qu’on a appelé l’axe cerveau-intestins.

Cependant, on a également constaté qu’ils sont impliqués dans la régulation du cycle éveil-sommeil, par exemple, et même dans la régulation du processus de reproduction. Nous y reviendrons plus en détail dans cet article.

L'influence des orexines sur le sommeil

Comment fonctionnent les orexines ?

On a décrit deux récepteurs spécifiques des orexines : OX1R et OX2R. Les deux sont des récepteurs couplés à la protéine G. L’orexine A a la capacité de se lier aux deux récepteurs, tandis que l’orexine B se lie principalement au récepteur OX2.

Bien que les neurones orexynergiques soient situés dans des zones spécifiques de l’hypothalamus, on a constaté qu’ils ont des projections très longues sur tout le cerveau, comme certaines zones du système limbique ou du système réticulaire. Ils jouent donc un rôle important dans diverses fonctions émotionnelles, motivationnelles et gratifiantes.

Influence sur le cycle veille-sommeil

L’influence des orexines sur le cycle éveil-sommeil a été l’une des principales fonctions observées dans la découverte de ces neuropeptides. Ce système orexine/hypocrétine est très actif pendant l’éveil. Cependant, ils diminuent leur activation pendant le sommeil, en particulier dans le sommeil paradoxal.

En réalité, on a vu que le syndrome de narcolepsie est associé à la carence de ces hormones ou de leurs récepteurs. Ainsi, dans ce trouble, le sommeil est désorganisé et fragmenté, et même des épisodes de sommeil paradoxal apparaissent pendant le processus d’éveil.

De nombreuses recherches sont actuellement en cours dans ce domaine afin de découvrir des médicaments efficaces pour ce type de troubles du sommeil. Par exemple, Suvorexant est un antagoniste des récepteurs de l’orexine hypnotique commercialisé dans certains pays.

Influence sur l’ingestion et l’appétit

Les orexines, par rapport à l’apport alimentaire et à la consommation, ont la capacité d’augmenter l’appétit. On a vu, en effet, que le système orexine/hypocrétine est étroitement lié à l’interaction entre le cerveau et le système digestif, qui serait l’axe cerveau-intestins.

Comme nous l’avons dit, les orexines, en plus d’être sécrétées au niveau hypothalamique, le sont aussi dans l’intestin et l’estomac. Pour cette raison, ils sont particulièrement capables de réguler la motilité gastrique ou la sécrétion pancréatique d’hormones, par exemple.

Ainsi, ces hormones neuropeptidiques seraient responsables de l’apport des sensations intestinales au cerveau afin de réguler l’appétit, surtout à court terme. Par exemple, dans une situation de jeûne ou d’hypoglycémie, les orexines dans l’intestin augmentent et transmettent au cerveau l’information sur les carences nutritionnelles et le besoin de nourriture.

Une femme prenant son petit-déjeuner

Autres fonctions des orexines

Comme nous l’avons dit, les orexines sont particulièrement liés aux émotions et aux humeurs. Ceci viendrait des connexions de ces neurones avec le système limbique. On a également observé leur influence sur les processus de mémoire et d’apprentissage.

Récemment, l’influence des orexines sur l’axe hypothalamus-hypophyse-gonadique a également été découverte. Selon cette étude, ces neuropeptides sont également importants dans la régulation du processus de reproduction. Certaines des fonctions dans lesquelles ils exercent une influence sont :

  • Régulation de la sécrétion des hormones sexuelles
  • Ovulation
  • Régulation de la fonction des testicules et des ovaires
  • Régulation du comportement sexuel

Comme nous l’avons vu, les orexines ont un potentiel important en raison de leur influence sur les fonctions multiples et différentes de l’organisme. Il est donc nécessaire de poursuivre les recherches dans ce domaine, car elles peuvent être très utiles dans le traitement de différents types de troubles ou d’altérations.

 

  • Pascual-Leone, A. M. (2004). Eje cerebro-intestinal: orexinas. In Anales de la Real Academia Nacional de Farmacia (Vol. 70, No. 4).
  • Salín-Pascual, R. J. (2016). Nuevas estrategias farmacológicas para el manejo del insomnio: Suvorexant, un antagonistas de los receptores a orexinas. Revista Mexicana de Neurociencia17(6), 97-105.
  • Norma, G. T., Ulises, A. R., & Oscar, G. C. (2014). Las orexinas dos péptidos hipotalámicos: Su localización y acción en el eje hipotálamo-hipófisis-gónadas. Rev Mex Neuroci Noviembre-Diciembre15(6), 345-350.