Les animaux et les bébés : les avantages de grandir ensemble

21 mai 2018 dans Psychologie de l'éducation et du développement 61 Partagés
les animaux et les bébés

L’arrivée d’un bébé arrive génère de l’enthousiasme et des illusions, mais également des peurs et des interrogations. Une préoccupation commune est de savoir comment se passera la coexistence entre notre animal de compagnie et le bébé. Nous pensons évidemment à tous les dangers qui peuvent découler de cette coexistence. Nous ne devons toutefois pas oublier les nombreux avantages résultant du fait que les animaux et les bébés grandissent ensemble.

Le succès de cette relation dépendra néanmoins, dans une large mesure, du fait de ne pas oublier notre animal de compagnie. En effet, si nous continuons à prendre soin des besoins physiques et émotionnels de notre animal de compagnie, il n’existera aucun obstacle à ce que se forge l’une des premières et des plus belles relations d’amitié qu’un bébé puisse avoir.

Avantages résultant du fait que les animaux et les bébés grandissent ensemble

Les avantages résultant du fait que les animaux et les bébés grandissent ensembles sont innombrables. Les parents qui ont l’opportunité de profiter de cette relation apprécieront – ceci est quasiment certain – d’être agréablement surpris au quotidien. Voici quelques-uns des avantages résultant du fait que les animaux et les bébés grandissent ensemble.

Stimulation sensorielle

Les bébés sont très intéressés par l’exploration et l’étude du monde. Et les animaux sont une source de stimulation. Les apprentissages qu’ils tirent, grâce à ces derniers, de leurs premières « expériences » avec le monde deviennent plus riches en nuances. Jouer avec un ami offre des expériences plus variées, excitantes et amusantes.

De plus, l’agilité est renforcée par les tentatives du bébé de suivre visuellement au début, puis physiquement ensuite, son animal de compagnie. Il découvre en outre de nouvelles textures dans le corps de l’animal de compagnie… des textures qu’il adorera caresser.

les animaux et les bébés

Affectivité et empathie

Les animaux sont terriblement sensibles aux bébés. En effet, ils savent qu’il s’agit d’un être plus fragile et sans défense qui a besoin de délicatesse et de protection. Nous entendons souvent des nouvelles d’animaux qui sauvent des bébés, qui les protègent des accidents mortels ou qui prennent soin d’eux dans des situations extrêmes. Ce n’est pas de la fiction. En effet, l’instinct des animaux les conduit à préserver la vie des petits de la portée.

Les bébés apprennent à recevoir et à donner de l’affection aux animaux domestiques. Ils apprennent à rendre quelque chose de tout ce qu’ils reçoivent de ces membres de la famille avec qui ils partagent le temps et l’espace. Les animaux et les bébés apprennent à prendre soin les uns des autres. A s’aimer et à le démontrer de façon très spontanée.

En outre, différentes études soutiennent que les enfants qui grandissent avec des chiens et des chats sont émotionnellement plus intelligents et compatissants. Une étude portant sur des enfants âgés de trois à six ans a montré que ceux qui ont des animaux de compagnie sont plus empathiques envers les animaux et les autres êtres humains.

Estime de soi

Lorsque les parents impliquent des enfants et des bébés dans les soins des animaux, ces derniers se sentent davantage capables et compétents. De sorte que leur estime de soi s’en trouve renforcée. Ainsi, le fait de participer aux soins d’un animal de compagnie (tant dans le cadre familial que scolaire) donne aux enfants un nouveau et important sens de la responsabilité. Outre le fait d’augmenter significativement leur estime de soi.

Selon Nienke Endenburg et Ben Barda « s‘il y a des animaux domestiques dans une maison, tant les parents que les enfants s’en occupent habituellement. Cela indique que les plus jeunes apprennent très tôt à prendre soin et à nourrir un animal dépendant ». C’est pourquoi de nombreuses communautés autonomes intègre des animaux de compagnies dans le cadre scolaire. Être responsable d’un animal fait grandir chez les plus jeunes des sentiments de sécurité et d’acceptation d’eux-mêmes.

Santé

Les animaux aident les bébés à développer un système immunitaire plus fort. De sorte que l’enfant sera mieux préparés à faire face à différentes maladies.

Des chercheurs de l’Université de Finlande ont mené une étude intéressante pour la revue « Pediatrics ». Cette étude concluait que les bébés de moins d’un an vivant avec des chiens ou des chats avaient 30% moins de risques de souffrir de toux, de rhinite ou de fièvre. En outre, la même étude révèle que la probabilité que ces bébés contractent des infections de l’oreille est réduite de moitié.

les animaux et les bébés

Développement du langage et développement cognitif

Le fait que les pères, les mères et ceux qui prennent soin du bébé lui parlent aura un impact très positif, à la fois sur son développement cognitif et sur l’acquisition du langage. Il est important de consacrer du temps à parler avec le bébé, à transmettre l’affection par des caresses et des mots. Cependant, nous négligeons souvent la communication existante entre les animaux et les bébés.

La communication entre les animaux et les bébés est constante et extrêmement enrichissante lorsqu’ils grandissent ensembles. Le bébé essayera de communiquer et il trouvera dans son partenaire un récepteur toujours prêt à écouter et à répondre. Tant et si bien que les études nous disent que le fait d’avoir un animal de compagnie facilite l’acquisition du langage.  Cela améliore également les capacités futures du bébé dans le domaine de la communication.

Les très jeunes enfants extraient beaucoup d’informations de la réalité en jouant et en interagissant avec les animaux. Ce qui, en outre, stimule le développement cognitif des petits tout en augmentant le coefficient intellectuel que les enfants auront dans le futur.

Sociabilité

Les animaux représentent une manière d’expérimenter le monde physique et social car ils répondent à leurs premières verbalisations, ainsi qu’à leurs expressions corporelles, leurs mouvements et le contact.

Selon Amparo Fortea, « diverses études montrent que les enfants qui interagissent avec des animaux sains présentent moins de problèmes d’adaptation, sont plus responsables et ont un système immunitaire plus fort ». Certains disent que les bébés et les enfants qui grandissent avec les animaux sont plus heureux.

Dans tous les cas, le fait d’avoir développé et renforcé les compétences susmentionnées permet aux bébés qui ont grandi avec des animaux d’établir des relations sociales plus facilement et de développer des liens plus forts et plus étroits.

Famille

Les bébés observent, avec le passage du temps, comment certaines choses ne cessent de changer tandis que d’autres se maintiennent. Les personnes, la famille, sont les points de soutien les plus forts dans la vie des enfants. Et les enfants placent les animaux dans cette famille. Ils sont une source de sécurité et de complicité pour les enfants.

Les animaux, quant à eux, se sentent responsables de l’attention et de la protection des bébés. Cela peut parfois être stressant pour eux. De sorte que de notre gestion dépendra le fait qu’ils vivent le changement de la meilleure façon possible. Cependant, une fois adaptés au changement, ils découvriront une autre personne à aimer. Une autre personne qui les aime. Quelqu’un avec qui jouer et partager. 

les animaux et les bébés

Il ne suffit pas de vouloir que notre bébé grandisse avec des animaux

Il ne suffit pas de vouloir voir grandir notre bébé avec un animal pour en posséder un. Ceci est fondamental. Il est essentiel de pouvoir prendre en charge les responsabilités que cela suppose, de comprendre ses droits, ses besoins et de s’assurer que nus pouvons les couvrir. Un animal a besoin de temps, de dévouement et salit. En ce sens, nous devons être raisonnables et cohérents. Parce qu’ils ne méritent pas moins.

Les animaux enseignent des responsabilités, des émotions et des conséquences. Ils enseignent la famille. Les animaux enseignent l’amourLes animaux se comprennent avec les bébés parce qu’ils communiquent tous deux à partir de l’innocence, de l’inconditionnalité et de la tendresse. Le privilège de grandir avec un ou plusieurs animaux, quel que soit notre âge, n’a pas de prix. Les animaux nous rendent définitivement meilleurs.


A découvrir aussi