L’égo déforme la réalité

· 24 avril 2015

Une personne qui souffre de problèmes d’ego est généralement désagréable, égoïste, mauvaise, destructive, et a tendance à juger les autres de façon négative.

L’égo nous force à renvoyer continuellement une bonne image de nous à la société, mais il manque cruellement d’humilité.

Il s’apparente à une illusion, à une fantaisie qui se croit au-dessus d’autrui. L’opinion que nous avons de nous-mêmes est alors déformée, et le vrai « nous » s’éloigne petit à petit, ce qui nous empêche de nous connaître.

Les personnes qui se laissent dominer par leur ego vivent dans l’erreur. Elles se croient supérieures, et ne perçoivent plus la réalité telle qu’elle est.

Elles tentent de se présenter comme elles aimeraient être, au lieu de comme elles sont vraiment. Ces personnes arpentent la vie derrière un masque social, s’inventent un rôle qui les éloigne d’elles-mêmes chaque jour un peu plus.

Ces personnes masquées s’alimentent de flatteries, de l’approbation d’autrui, et ont besoin de contrôler les situations et les personnes.

Elles veulent détenir le pouvoir, car, au plus profond d’elles, elles ont peur et ont besoin de se sentir supérieures afin de dissimuler le sentiment d’infériorité qui les ronge en réalité. 

L’ego est un personnage qui se crée petit à petit, qui s’éloigne de la simplicité et qui se caractérise par une grande complexité. 

C’est un acte permanent qui met en scène un protagoniste idéal qui projette une fausse estime de lui-même pour que personne ne voie la grande insécurité qui se cache à l’intérieur de lui.

Que se passe-t-il si vous vous laissez dominer par l’ego?

Qui ne tente rien, n’a rien ! Si vous ne prenez aucun risque parce que vous avez peur d’échouer, vous resterez prisonnier de votre zone de confort et de votre routine où vous alimentez votre faux « vous » à grands coups de flatteries.

Le terrain connu est votre élément, un endroit où vous vous sentez accepté. Vous ne vous aventurez pas vers l’inconnu de peur que l’on vous rejette ou que l’on vous critique.

Une personne qui a réellement confiance en elle ne craint pas de partir à la découverte de l’inconnu, car elle accepte les désapprobations des autres sans ressentir aucune gêne.

Ces personnes tirent des leçons de leurs échecs ou de leurs déboires, mais ne doutent jamais de leur valeur personnelle.

Que se passe-t-il si l’ego n’est pas alimenté ?

Quand l’ego n’est pas alimenté par le monde extérieur, la personne en question se sent terriblement mal. Elle peut alors ressentir tout un éventail d’émotions comme la timidité, la tristesse, la colère, la peine, la peur, etc.

En réalité, la personne affiche une fausse sécurité déguisée, mais lorsqu’elle reçoit des critiques, lorsqu’elle n’est pas acceptée ou reconnue, le masque tombe, et nous nous rendons compte qu’elle n’est pas qui elle prétend être.

En fonction de l’ego, votre identité dépendra de ce que les autres pensent de vous, c’est pourquoi il est important de ne pas le laisser dominer votre vie.

S’il prend le dessus, vous vous conformerez à ce que la société vous donne, vous vous sentirez comme une feuille qui vole au gré du vent.

Comment dominer l’ego et laisser émaner notre véritable essence?

L’ego se développe comme une forme de protection. Normalement, nous le laissons nous dominer pour nous sentir plus forts et plus confiants face aux attaques.

La voix de l’ego nous embrume l’esprit et nous éloigne de notre véritable personne, nous empêchant de sentir les choses avec notre cœur, même les choses les plus simples comme nos émotions.

Il est important que nous soyons capables de comprendre que tous les besoins d’acceptation qui viennent de l’extérieur ne sont rien d’autre que des illusions, des mirages créés par notre ego.

Nous n’avons pas besoin de tout cela pour être heureux. La seule chose dont nous ayons besoin est de plonger dans un océan de simplicité et d’humilité.

Arrêtons de prétendre que nous sommes ce que nous ne sommes pas, ou de nous dévaloriser, car au final, nous sommes tous égaux.

Notre essence intérieure n’est pas si compliquée, nous devons essayer d’éliminer de notre vie les culpabilités, les exigences, le perfectionnisme, le besoin de gagner ou d’avoir raison, l’avarice, et privilégier le plaisir des choses simples, apprécier la beauté de la vie, et apprendre à nous contenter des petites satisfactions personnelles .

Au final, nous nous rendons compte que l’être humain n’est pas si compliqué que ça si nous arrêtons de retourner nos pensées dans tous les sens.

Nous sommes des êtres simples qui aspirent uniquement à profiter de l’existence en bonne compagnie. Laissez flotter l’amour, acceptez-vous tel que vous êtes, et amusez-vous autant que possible.

Écoutez votre essence intérieure, nous abritons tous en nous une personne qui vaut la peine d’être connue, ne laissez pas votre ego la cacher, et permettez-lui de sortir au grand jour.