L’amour a ses limites

19, avril 2015 dans Psychologie 10 Partagés

L’amour est quelque chose de merveilleux. Nous avons tous un film préféré où les deux protagonistes se jurent un amour éternel, et luttent contre vents et marées pour pouvoir rester avec l’amour de leur vie, et vivre ensemble pour toujours.

Mais en réalité, dans la vie de tous les jours, les relations amoureuses ne sont pas toujours aussi romantiques que dans les films.

La grande erreur

Les relations amoureuses sont magiques, mais si la jalousie commence à pointer le bout de son nez, ou si vous vous rendez compte que votre partenaire vous impose de nouvelles limites (comment vous habiller, qui fréquenter, etc.), il y a de fortes chances pour que vous soyez pris dans le tourbillon d’une relation toxique

Ces relations toxiques sont plus courantes que nous le pensons, car même dans les séries télévisées, les films, et les magazines, on nous dit que lorsqu’une personne aime vraiment l’autre, celle-ci « tolère tout, accepte tout, dis oui à tout », et que si elle agit de manière contraire, cela signifie que ce n’est pas l’amour véritable.

Penser que « la vie perd tout son sens » si cette personne spéciale n’est plus à nos côtés est quelque chose de dangereux. Une relation qui est vue depuis cette perspective peut nous conduire à oublier notre estime de nous-mêmes, car nous laissons l’autre imposer des limites sur notre propre vie.

Faire des blagues lourdes qui gênent l’autre, être froid émotionnellement ou manipuler l’autre avec des phrases phares telles que « c’est le mieux pour toi » sont des comportements typiques.

Si vous vous reconnaissez dans cette description, restez calmes. Le plus important est que maintenant vous en avez conscience, et vous pouvez faire marche arrière.

Comment sortir d’une relation toxique ?

– Tout d’abord, prenez conscience de l’état de votre relation. Il est primordial que vous vous rendiez compte qu’en réalité votre partenaire ne vous laisse pas de libertés, et qu’au lieu de vous aider à avancer, il vous « oriente » comme si vous étiez incapable.

– Deuxièmement, apprenez à vous apprécier. Reconnaissez que vous êtes une personne pleine de vertus et aux caractéristiques inestimables, tout simplement parce que vous êtes vous.
Vous avez vos propres rêves, et la personne qui est à vos côtés doit vous soutenir et agir comme un compagnon, non comme un obstacle à surmonter.

– Troisièmement, soyez indépendant. Vous n’avez besoin de personne. Tout est en vous, vous pouvez puiser tout ce dont avez besoin et tout ce que vous attendez de la vie à l’intérieur de vous-même.
Vos rêves ne dépendent que de vous, tout comme votre vie, et vos désirs. Répétez-vous ces conseils autant de fois que nécessaire, et de préférence devant un miroir.

Et si la situation ne change pas ?

Si votre conjoint ne veut pas comprendre que vous êtes une personne à part entière, et qu’il n’a pas à vous imposer des limites ou à vous obliger à penser différemment ; s’il ne peut pas s’empêcher de vous faire vous sentir mal en vous rabaissant constamment, partez en courant! 

Le plus important est de vous éloigner complètement de votre partenaire, et de couper toute sorte de contact pour que vous disposiez du temps nécessaire pour guérir les blessures laissées par cette relation.

Vous ferez peut-être face à un syndrome semblable à celui de l’abstinence, mais prenez le temps de réfléchir à votre nouvelle situation pour voir si vous êtes toujours angoissé ou incertain, même s’il n’y a plus personne pour vous dévaloriser.

Réfléchissez bien et détachez-vous petit à petit. De plus, n’oubliez jamais tout ce que votre ex partenaire faisait pour vous faire vous sentir mal.

Si les bons moments sont moins nombreux que les mauvais, sachez que vous avez fait le bon choix.

A découvrir aussi