Le test de la forêt, un test de psychanalyse relationnelle

· 16 juillet 2018

Des blocages qui s’opposent à notre bonheur, des peurs enkystées, des valeurs qui régissent nos choix et nos comportements … Le test de la forêt tente d’élucider certaines de ces questions en partant de l’approche à partir de laquelle il a été conçu : la psychanalyse relationnelle. Selon cette théorie, notre souffrance psychologique prend racine dans une architecture sous-jacente que nous devons mettre au jour pour guérir et aller de l’avant.

Pour ceux qui n’ont pas entendu parler de ce test projectif et relationnel, il suffit de dire qu’il ne s’agit pas exactement d’un instrument conventionnel. Le test de la forêt n’est pas suffisamment fiable et validé pour faire partie de la pratique clinique ordinaire. Nous ne pouvons cependant pas lui ôter sa pertinence dans le contexte et le cadre théorique à partir duquel il fut créé. Il est sans conteste intéressant de le connaître.

« Le test de la forêt est un test projectif permettant de savoir quelles sont les peurs, les blocages et les intérêts les plus profonds de chaque patient. »

La psychanalyse relationnelle est manière plus ou moins récente de réaliser une psychothérapie. Elle constitue une avancée dans le domaine de la psychanalyse tel que nous le connaissons. Son objectif principal est de promouvoir le développement émotionnel de l’être humain. De sorte qu’elle nous amène à faire face aux nœuds et aux blocages qui nous limitent et nous génèrent de la douleur. Dans cette approche, et seulement à titre d’exemple, les concepts d’ego classique, de moi et de surmoi sont laissés de côté.

Le psychothérapeute relationnel cherche reconstruire le patient. De sorte qu’il le guidera afin qu’il puisse interagir avec son environnement de façon plus saine. Il l’entraînera à être capable de voir le monde sous tous les angles et sans crainte. Il l’aidera à voyager à travers les zones plus sombres dans lesquelles il n’osait pas entrer auparavant. Le test de la forêt est donc un excellent test à partir duquel nous pouvons mieux connaître l’architecture sous-jacente de l’individu.

test de la forêt

Que mesure le test de la forêt et quelle est son origine ?

Le test de la forêt, plutôt que de mesurer une dimension, une compétence ou une capacité, vise à agir comme une projection du monde émotionnel de la personne. Nous avons déjà souvent parlé des tests dits projectifs, tels que, par exemple, le test de l’arbre ou le test de la famille, dans le cadre de cet espace. Il s’agit essentiellement d’instruments psychologiques qui permettent de compléter une évaluation.

Ils ne peuvent jamais, à eux seuls et appliqués de manière exclusive, être valables. D’autres stratégies, telles que l’entretien, l’observation et d’autres tests psychologiques dotés d’une fiabilité et d’une validité éprouvées, sont nécessaires afin de parvenir à un diagnostic adéquat ou un point de départ à partir duquel commencer l’intervention. Ce test est sans doute l’un des plus utilisés dans l’approche de la psychanalyse relationnelle pour les raisons suivantes :

  • Il révèle l’état émotionnel du patient
  • Il laisse voir d’éventuels conflits de l’enfance non résolus et le propre poids du passé dans le présent de la personne
  • Nous pouvons voir les stratégies d’amélioration dont nous disposons ou qui nous manquent
  • Les valeurs
  • Les personnes de référence du patient
  • Nous pouvons également percevoir les peurs
  • Les souhaits personnels, les attentes

La forêt pour la psychanalyse

La forêt est un scénario possédant une composante mystique-émotionnelle très claire pour toute culture. Carl Jung lui-même expliqua dans son livre « Les archétypes et l’inconscient collectif » que ces scénarios contiennent depuis les temps anciens nos plus grands dangers et les peurs les plus ataviques. Y transiter signifie en quelque sorte parfois un retour à ce passé ancestral où nous redécouvrons la partie la plus profonde de notre être.

Du point de vue de la psychanalyse, la forêt est considérée comme le reflet du subconscient. C’est cette relation symbolique qui se manifeste parfois dans nos rêves, là où nombre de nos phobies apparaissent : la peur des ténèbres, du naufrage ou de la chute dans un trou, la peur des insectes ou des animaux sauvages…

« La manière la plus claire d’atteindre l’univers est à travers une forêt sauvage. »

John Muir

test de la forêt

Comment le test forestier est-il réalisé ?

Le test de la forêt est effectué à partir d’une visualisation. Le thérapeute sera accompagné d’un crayon et d’un papier pour guider le patient dans chaque question. Il signalera chaque réponse qui facilitera ce dernier dans le processus. Le test est simple. Il est simplement nécessaire de créer un environnement confortable et sûr afin que la personne puisse effectuer ce voyage intérieur naturellement.

La première étape consiste à inviter le patient à visualiser une forêt. Un cadre calme, entouré d’arbres où il se déplace seul. Les questions suivantes seront posées une fois que le patient se visualise à cet endroit :

  • Les arbres sont-ils très dispersés ? Est-ce une forêt dense, labyrinthique ou existe-t-il un certain ordre ?
  • Pouvez-vous avancer avec de façon commode ou devez-vous surmonter de nombreux obstacles ?
  • Est-ce la nuit ou le jour ?
  • La forêt est-elle saine ou est-elle brûlée ou démolie ?
  • Maintenant, pendant que vous avancez, vous trouvez une clé. Qu’en faites-vous ?
  • Maintenant, vous continuez de marcher et vous rencontrez un animal. Qu’est-ce que c’est ? Vous menace-t-il ? Avez-vous peur ou vous en approchez-vous pour le caresser ?
  • Ensuite, lors de votre promenade dans les bois, vous arrivez dans une cabane. Vous frappez à la porte et quelqu’un vous ouvre. Qui est cette personne ?
  • Enfin, vous vous visualisez entrant dans cette cabane. Vous êtes à l’intérieur et tout a soudainement disparu. Tout est vide pendant quelques secondes parce que vous arrivez dans un autre endroit. Dites-moi où vous êtes à présent. Dites-moi ce que vous voyez et ce que vous ressentez.
test de la forêt

Pour conclure, comme nous pouvons le constater, les questions qui composent le test de la forêt donnent forme à un voyage intérieur très révélateur. Nous obtiendrons de nombreuses d’informations si le patient collabore et réalise efficacement l’exercice. Nous pouvons deviner son état émotionnel par la forme et l’état de cette forêt (si elle est brûlée, si c’est la nuit …). Nous verrons en outre quelles sont ses peurs, qui est sa principale référence et quel est le scénario le plus important ou décisif pour lui.

Ces informations, mises en relation avec des entretiens et d’autres preuves, peuvent être utiles aux thérapeutes de la psychanalyse relationnelle.