Le minimalisme : défaites-vous du superflu pour épurer votre esprit

· 20 mars 2016

Regardez ce qui vous entoure et comptez les objets qui sont autour de vous. Avez-vous l’impression d’avoir accumulé trop de choses ? Avez-vous réellement besoin de tout cela ?

Avez-vous l’habitude de toujours porter un sac énorme, dont vous n’avez plus vu le fond depuis un long moment ?

Avez-vous des vêtements que vous n’avez pas porté depuis plus d’un an ? Possédez-vous des ustensiles de cuisine que vous n’avez utilisé qu’une fois ?

Nous vivons dans un monde dans lequel il est normal d’accumuler des objets dont nous n’avons pas besoin, qu’il s’agisse de fournitures de bureau, de vêtements, de chaussures, de maquillage, d’outils, etc.

Ces possessions occupent un espace physique dans notre foyer, font déborder nos armoires, nos tiroirs, nos meubles à chaussures, nos placards, etc.

Mais ils occupent également un espace mental et temporel, car nous devons prendre le temps de les classer, des les ordonner ou de les nettoyer.

femme-vetement-desordonnes

Il existe, malgré tout, une philosophie de vie qui peut vous aider à voir et à gérer cette accumulation de manière différente. Il s’agit du minimalisme.

Le minimalisme ne prône pas l’idée de n’avoir plus aucun objet matériel dans notre environnement, mais seulement de faire de la place dans notre vie pour ce qui compte vraiment.

Qu’est-ce que le minimalisme ?

Le minimalisme est une philosophie de vie qui propose de réduire au maximum les objets matériels que nous possédons.

L’idée principale est de vivre avec le strict minimum. Pour chaque personne, en fonction de sa personnalité, ce minimum sera composé d’objets différents.

Mais le but est d’avoir moins de choses pour disposer de plus d’espace physique et mental.

Dans le processus de réflexion qu’entraîne le minimalisme autour des raisons qui nous poussent à accumuler des objets, nous allons nous rendre compte que l’on retrouve beaucoup de raisons émotionnelles, et que cela va au-delà du simple : « J’en aurais peut-être besoin un jour ».

Nous ne sommes pas capables de nous débarrasser de nos vêtements, des cadeaux et des lettres que nous avons, car ils nous rappellent des périodes de notre vie. Comme si les objets matériels avaient le pouvoir de conserver les souvenirs.

Le minimalisme est un exercice qui nous aide à nous défaire des choses matérielles, qui nous ouvre les yeux sur le fait que les souvenirs vivent en nous, et non pas dans des objets.

Moins vous avez besoin de choses, plus vous êtes heureux.

Comment mettre en pratique le minimalisme

L’idéal est de commencer doucement, en répartissant les objets dans des zones bien définies de notre intérieur.

Pour cela, il nous faut évaluer ce dont nous avons véritablement besoin, ce dont nous ne sommes pas sûrs d’avoir besoin, et ce dont nous pouvons nous défaire sans aucun problème.

  • Dans la cuisine : quels ustensiles n’avez-vous pas utilisé depuis plus d’un an ? Utilisez-vous vraiment toutes les épices que vous avez ?
  • Dans votre armoire : quels vêtements et quelles chaussures ne vous vont plus ? Quels sont les accessoires que vous n’avez pas porté depuis plus d’un an ?
  • Dans votre bureau : avez-vous des livrets, des agendas, des calendriers ou des boîtes que vous n’ouvrez ou n’utilisez quasiment jamais ?
femme-rangeant-ses-affaires

Il existe, en plus de ces réflexions, différentes techniques qui peuvent vous aider à mettre en pratique le minimalisme :

Le projet 333

Le projet 333 consiste à choisir 33 vêtements (il ne s’agit pas de les jeter, juste de les mettre à part) et de passer une saison entière en ne portant qu’eux.

C’est un excellent moyen de se rendre compte que nous n’avons pas besoin de grand chose pour nous habiller, mais également qu’il est beaucoup plus rapide de choisir nos vêtements quand nous n’en avons pas beaucoup.

La compétition minimaliste

Une autre technique consiste à se rapprocher de quelqu’un qui est dans le même processus, pour mettre en place une sorte de compétition minimaliste.

Le premier jour du mois, vous devrez vous défaire d’une de vos possessions. Le deuxième, de deux. Le troisième, de trois.

Et ainsi de suite, jusqu’au trentième ou au trente-et-unième jour du mois. Celui qui est capable de se débarrasser du plus d’affaires l’emporte.

Une fois que vous avez réuni tous les objets dont vous ne voulez plus, vous pouvez les donner à des associations, ou les vendre à des boutiques de seconde main.

Les bienfaits du minimalisme

  • Le minimalisme nous aide à garder une maison bien organisée, sans objets parasites.
  • Il nous permet de gagner du temps : plus besoin de ranger des armoires pleines de vêtements que nous ne portons pas, ou de nettoyer une vaisselle que nous n’utilisons pas.
    C’est également plus simple au moment de choisir ce que nous voulons porter, par exemple.
  • Cette technique nous append à nous défaire des objets matériels, et à garder les souvenirs que nous chérissons vivants dans notre mémoire.
  • Elle nous ouvre vers l’avenir en supprimant le lien qui nous rattache au passé, via les objets que nous possédons.
  • Le minimalisme nous rend plus libre : nous avons moins de contraintes au moment de déménager ou de voyager.
  • Il nous rend plus conscients de ce que nous consommons et de l’impact que nous avons sur notre environnement, ou sur nous-mêmes.
  • Cette technique nous aide à prendre conscience que ce qui importe véritablement est rarement matériel.

Si vous vous êtes déjà senti débordé par tout ce que vous avez accumulé, et que vous perdez du temps à organiser ou à nettoyer tous vos objets, essayez dès maintenant cette philosophie de vie.

Le minimalisme est un chemin direct vers la paix mentale.