La persistance, la clé des véritables génies

4 mars 2019
Et vous, êtes-vous persistant et persévérant ?

Une personne peut naître avec un talent inné. Cependant, c’est la persistance qui lui donne forme et le renforce. C’est le travail quotidien et un environnement enrichissant qui transforment un enfant exceptionnel en génie. Ainsi, des dimensions comme la ténacité, l’ambition et la motivation peuvent nous permettre de nous détacher si nous les travaillons.

Nous pensons souvent que les génies sont nés avec des dispositions particulières et n’ont rien eu à faire. Soit nous naissons avec un don exceptionnel, soit nous sommes « déterminés » à entrer dans cette moyenne et, dans ce cas, la chance nous permettra peut-être de briller. Or, croire que les choses se passent de cette façon est une erreur. Des experts en intelligence, en talent et en créativité comme Malcolm Gladwell nous apportent des idées très importantes qui nous font réfléchir.

Pour commencer, une personne peut présenter un quotient intellectuel très élevé; or, si on ne le détecte pas ou si le contexte social et personnel n’est pas adéquat, ce potentiel disparaîtra. Par ailleurs, aucun génie n’arrivera à se détacher s’il ne se sert pas de la persistance. Sans passion, détermination et résistance à la frustration, personne ne peut atteindre les buts qu’il se propose.

Des figures comme Steve Jobs, Stephen Hawking ou Léonard de Vinci sont des exemples de persistance et de travail acharné pour approfondir leur domaine de connaissance. S’il y a bien quelque chose qui les a défini, c’est ce charisme et cette volonté de se surpasser chaque jour. La persistance est donc l’étincelle qui fait briller le véritable génie.

« La réussite, c’est du talent et de la préparation. »

-Malcolm Gladwell-

persistance

La persistance, un facteur clé pour le génie créatif

La pratique n’est pas ce que fait quelqu’un quand il est déjà bon dans un domaine. C’est la pratique qui nous rend bons dans une discipline. Comprendre ce point nous projet d’une autre façon vers le futur. On nous a par exemple toujours dit que Wolfgang Amadeus Mozart avait été un génie musical dès sa naissance.

Nous savons qu’il jouait déjà du violon et du clavecin à quatre ans, qu’il composait de petits morceaux à cinq ans et qu’à six ans, la société européenne le définissait déjà comme un miracle plein de talent. Cependant, même si ses dons naturels pour la musique étaient évidents, nous oublions que le petit Mozart répétait entre cinq et six heures par jour. Nous oublions aussi que son père, Leopold Mozart, a abandonné une grande partie de ses responsabilités pour s’occuper exclusivement de l’éducation musicale de son fils.

Jonathan Plucker, psychologue éducatif de l’Université John Hopkins, nous signale dans différentes études que les symphonies n’apparaissaient pas d’un jour à l’autre dans la tête de Mozart. L’analyse de ses carnets a montré que ce travail lui prenait des mois et requérait de longues heures de travail, au cours desquelles il affinait les partitions jusqu’à atteindre ce génie que nous admirons tous.

La persistance construit le talent

Carol S. Dweck, professeure de psychologie à Stanford, nous signale que beaucoup des génies les plus illustres, qu’ils soient actuels ou appartiennent à l’histoire, étaient des personnes tout à fait normales dans leur enfance. En d’autres termes, il ne s’agissait pas nécessairement de profils avec des talents extraordinaires ou avec un quotient intellectuel très élevé.

C’est la persistance qui a déterminé la maîtrise de Monet ou de Cézanne. Et c’est la motivation qui a mené Darwin ou Freud à énoncer leurs théories ou approches. L’habileté vient avec la pratique et le travail quotidien, celui qui passe souvent inaperçu pour les autres mais qui donne forme au talent et à la reconnaissance dans un domaine.

persistance

 

Talent et caractère

Les écrits de Confucius signalaient déjà que les personnes pouvaient atteindre la perfection à travers la pratique et l’effort. Y parvenir dépend aussi de notre caractère et de notre personnalité. Dans des livres comme The Hypomanic Edge, le psychiatre John Gartner nous indique qu’en général, ces génies qui ont un talent exceptionnel et se démarquent grâce à la persistance présentent aussi des traits très concrets :

  • Ils acceptent les défis
  • Ils sont persévérants, n’ont pas peur de l’échec et apprennent de leurs erreurs
  • L’audace psychologique fait partie de leurs points forts
  • Ils se servent d’une motivation intrinsèque. Ils sont capables d’alimenter leur persistance même quand leur environnement n’est pas favorable

Enfin, nous devons prendre un autre aspect en considération. Pour atteindre le succès ou nous démarquer dans une discipline, le talent naturel aide. La persistance détermine et est essentielle. Malgré tout, si nous prenons en compte les facteurs de personnalité, nous devons aussi faire preuve de courage pour surmonter les difficultés.

Un courage qui se base sur l’estime de soi et qui nous sert à avancer dans une société souvent imprévisible, contradictoire, qui n’apprécie pas souvent le talent réel. Ceci n’est pas simple et ne peut pas se faire en un jour. Nous avons donc besoin d’entraîner ce muscle exceptionnel qu’est le courage, l’engagement honnête vis-à-vis de nous-mêmes.

 

  • Malcolm Gladwell (2018). Fuera de serie. Por qué unas personas tienen éxito y otras no. Debolsillo