La méthode Montessori pour encourager la créativité chez les enfants

6 juillet 2016 dans Psychologie 508 Partagés

Pour un enfant, la vie entière est une aventure créative qui, parfois, naît de simples gribouillages que les adultes ne comprennent pas. 

Avant de critiquer ce dessin saugrenu, la méthode Montessori nous suggère d’être capables d’offrir le “rayon de soleil” dont tout enfant a besoin pour ensuite lui permettre de continuer son chemin.

Daniel Goleman, dans son livre L’Esprit créatif, nous expose le cas d’un enfant âgé d’un peu plus de 10 ans qui dit à sa mère qu’il doit réaliser un film d’horreur pour l’école.

Sa mère lui achète alors de la confiture de cerises très rouges, et elle commence à en mettre sur les meubles.

Ensuite, elle lui prête un caméscope et lui laisse utiliser le salon comme décor de tournage. Cet enfant s’appelait Steven Spielberg.

Voici un exemple simple pour démontrer le pouvoir que peuvent avoir les adultes quand ils sont capables d’agir afin d’aider et non “en coupant les ailes”.

C’est quelque chose qui arrive souvent dans les écoles plus traditionnelles où on n’encourage pas le plaisir de l’apprentissage, mais plutôt la pression et cette recherche de perfection qui étouffe la joie, la fantaisie…

Nous vous invitons aujourd’hui à découvrir tout ce que préconise la méthode Montessori.

IMAGE 2

La méthode Montessori, des écoles amusantes qui fonctionnent

On sait tous que quand on parle d’innovation éducative, le premier pays qui nous vient à l’esprit est presque toujours la Finlande.

Mais près de Milan, il existe aussi une petite école appelée “Regio-Emilia” qui applique depuis plus de 40 ans la méthode Montessori de la créativité, ainsi que la théorie de Piaget sur les changements évolutifs des enfants. Les résultats obtenus sont tout simplement merveilleux.

“Le rôle premier de l’éducation est d’agiter la vie, tout en lui laissant la liberté nécessaire à son développement.”
-Maria Montessori-

Des pédagogues et des experts de l’éducation reconnaissent la valeur remarquable de ce centre que l’on connaît sous le nom de “l’école amusante ou l’école des jeux”.

Elle accueille des enfants entre 2 et 6 ans qui disposent d’un énorme champ d’action.

Ils travaillent librement et avec des matériaux multiples : ils dessinent, ils sculptent, ils résolvent des devinettes, ils visitent des musées et, par-dessus tout, on satisfait et on favorise la curiosité naturelle de l’enfant durant ces “périodes sensibles” aussi importantes.

Un aspect essentiel de l’école Regio-Emilia est la participation des parents. Ce centre a été créé après la Seconde Guerre mondiale sur ce qui était auparavant un ancien cinéma.

Les familles savaient très bien ce qu’elles souhaitaient. Elles voulaient pouvoir donner naissance à des enfants libres capables de transformer la réalité.

La créativité, en fin de compte, c’est la capacité de pouvoir penser librement pendant qu’on s’amuse. Ils ont donc adopté la méthode Montessori.

IMAGE 3

Comment appliquer la méthode Montessori de la créativité chez soi

Vous avez sans doute été souvent étonné du dessin que votre enfant ou un enfant qui n’est pas le vôtre vous a montré fièrement. 

Notre regard d’adulte, limité et objectif, n’est généralement pas capable de comprendre pourquoi une personne a dix jambes (l’enfant vous dira qu’elle est en train de danser) ou pourquoi ce jour-là, papa est plus petit que maman (il est peut-être un peu fâché contre son père).

Nous devons encourager la capacité d’étonnement et de spontanéité de l’enfant. De cette manière, toute chose possible sera concevable.
Partager

Sans vouloir critiquer les dessins de l’enfant, sans ironiser sur ses idées folles ou vouloir lui couper ses ailes pour les attacher au mât de la logique et du contrôle, il est nécessaire de réveiller et d’encourager encore plus sa créativité. 

Ce sera certainement demain une précieuse arme puissante. Nous vous indiquons comment y parvenir.

IMAGE 4

Des solutions pour encourager la créativité de l’enfant

La première chose que nous devons comprendre, c’est qu’un enfant n’est pas un jeune adulte.

Pourtant, ce sont des professionnels de l’expérimentation, et lorsqu’il s’agit d’essayer des choses différentes, de s’autoriser une erreur, d’apprendre de cela, de voir le monde à travers le jeu, ne cherchez pas à les faire grandir de façon précipitée.

Laissez-les jouer, rire, découvrir le monde avec joie. Comprenez qu’ils vont avoir leur plus grand potentiel créatif pendant l’enfance.

Les neurologues nous disent que les ondes cérébrales d’un préadolescent sont plus riches en ondes Thêta que chez un adulte. Ces ondes sont liées à la capacité de rêver, de créer, d’innover…

  • Pour nourrir la créativité d’un enfant, nous devons être capables de lui suggérer des choses sans exercer le contrôle. 
    Il sera toujours mieux de le mettre sur la voie grâce à la curiosité que de l’“obliger”.
    Le fait d’éviter les critiques, les comparaisons ou les observations continues en faisant seulement remarquer les erreurs et non les qualités offrira à l’enfant une sensation adéquate de liberté, de sécurité et de plaisir.

IMAGE 5

Un fait curieux à prendre en compte est que toutes ces familles qui ont su encourager la créativité chez leurs enfants de façon précoce ont découvert avec le temps que ces enfants avaient un talent naturel pour une activité en particulier.

La seule chose dont un enfant ait besoin, c’est de se sentir en sécurité, de se voir lui-même comme une personne capable d’explorer le monde en se sentant libre, mais d’être également aimé de ses proches.

Tous ces points sont des aspects essentiels défendus par la méthode Montessori, d’où le rejet des phrases comme “tu ne peux pas”, “tu ne sais pas”, ou “tu n’arriveras à rien”.

Nous devons éviter tout cela. Il faut donner des encouragements et cette énergie vitale que seuls l’amour sincère et la confiance des parents peuvent offrir à leurs enfants.

A découvrir aussi