La jeunesse de Jules César : un homme audacieux

Destiné à mener une carrière politique exceptionnelle dès son plus jeune âge, le talent et la détermination de Jules César lui ont permis de devenir l'un des noms les plus importants de l'histoire de l'humanité.
La jeunesse de Jules César : un homme audacieux

Dernière mise à jour : 17 février, 2021

Plongé dans les conflits d’une République romaine crépusculaire, la jeunesse de Jules César est peut être l’étape la moins connue de sa vie. Même si nous avons peu de renseignements sur cette période, cette phase est d’un grand intérêt pour comprendre sa future carrière.

Les conflits politiques de ces années sont alors marqués par la corruption qui sévissait à Rome. En effet, les trahisons et les assassinats étaient alors quotidiens dans la capitale de l’Empire.

À cette époque, le Sénat romain était divisé en deux factions irréconciliables. D’une part, les optimates, étroitement liés à l’ancienne aristocratie sénatoriale. Ils cherchaient à garder l’État sous leur seul contrôle. De l’autre côté, les populaires, qui avaient le soutien du peuple.

Il ne faut pas penser que ces populaires étaient eux-mêmes membres de la plèbe. Au contraire, ils cherchaient à utiliser leurs assemblées à leur avantage. Parmi leurs membres, figurait principalement une sorte de classe moyenne appelée l’ordre équestre.

Une statue de Jules César.

La famille de Jules César

La carrière politique de Jules César a largement été façonnée par ses relations familiales. Sa famille était une lignée ancienne et prestigieuse, mais cependant en déclin. Son père était sénateur et était lié au groupe des populaires par le mariage de sa sœur avec Caius Marius.

Marius, sept fois consul, la plus haute fonction de la République, était donc devenu l’homme fort de Rome à la tête du groupe des populaires. Il assurait donc une bonne position à ses proches.

Le maigre patrimoine de sa famille s’est vu décuplé par sa promesse de mariage à Cossutia, la fille d’un riche membre de l’ordre équestre. Toute son éducation était orientée vers la vie politique.

Versant dans les classiques, il semble qu’il ait fait preuve de compétences littéraires et oratoires très tôt. Il l’a démontré dans ses écrits. Malgré un certain manque de robustesse, il a reçu un entraînement physique complet. Il est ainsi devenu un cavalier habile et un militaire capable d’abnégation.

Une mère modèle

En plus de ses influences paternelles, César devait beaucoup aux conseils de sa mère, Aurélia. Sa famille, la famille Cotta, était tout aussi prestigieuse.

Leur respect de la tradition romaine et leur rigueur dans les vertus morales de l’époque ont été transmises à Jules César. Elles lui ont été très précieuses au cours de sa vie. La plus grande preuve de l’admiration qu’il ressentait pour sa mère était l’affection inhabituelle pour l’époque qu’il lui a témoignée de son vivant.

Les débuts difficiles d’une célèbre carrière

En 84 av. J.-C., le père de Jules César meurt, faisant ainsi de ce dernier le pater familias selon la tradition romaine. C’est aussi l’année de son seizième anniversaire et donc son accession à l’âge adulte.

Dans une ville dominée par Cinna, le successeur de Marius, répudier sa femme Cossutia et épouser Cornelia, la fille de Cinna, lui permet de bénéficier d’une ascension rapide. Au milieu des purges des partisans de l’aristocratie, on lui confie la charge sacerdotale de flamen dialis.

Mais tout Rome ne soutenait pas Marius et Cinna. En effet, contre eux se dressait Sulla, un militaire à succès et à la puissance politique manifeste.  En 83 av. J.-C., Sulla revient à Rome après avoir combattu en province. Il réclame des pouvoirs dictatoriaux et commence à purger ses adversaires. C’est à dire dans l’entourage même de Jules César.

Ce dernier réussit cependant à y échapper. Peut-être à cause de sa jeunesse, peut-être à cause de sa fonction sacerdotale. Peut-être encore à cause de son apparence inoffensive ou bien peut-être à cause du peu de richesse que Sulla pouvait lui dérober.

Le buste de Jules César.

Jules César, un jeune homme politique audacieux

Le mariage de César avec Cornelia avait cependant un inconvénient. S’il voulait gagner l’amitié de Sulla, il devait la répudier et épouser sa nièce. Peut-être plus motivé par l’amour que par l’intelligence politique, César refusa.

Sa seule alternative était donc de fuir Rome et d’errer dans le nord de l’Italie. Il y attrapa cependant le paludisme. Il soudoya plusieurs soldats pour ne pas être livré et il fut même capturé par des pirates. Rien ne brisa sa détermination.

“Dis à ton maître qu’en César, seul César règne et personne d’autre.”

-Jules César à Sulla.

Sulla finit par lui accorder sa grâce officielle, mais la ruse de César le conduit à fuir plus à l’est. Il semble que dans toute adversité, il y a toujours un profit à tirer. Jules César en tira deux.

D’une part, le dictateur le confirma de son ordre sacerdotal. Cela lui donnait une certaine immunité tout en lui interdisait aussi explicitement d’exercer des fonctions politiques ou de participer à des actions militaires. D’autre part, son influence dans la province d’Asie Mineure lui permit de se battre dans le Lesbos.

Avec la mort de Sulla en 78 av. J.-C., César rentre à Rome en héros militaire. Il peut alors commencer sans entrave sa brillante carrière politique. Le reste de la vie de ce jeune homme apparemment inoffensif et frivole fait à présent partie de l’Histoire.

Cela pourrait vous intéresser ...
Marc Aurèle, biographie de l’empereur philosophe
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Marc Aurèle, biographie de l’empereur philosophe

Marc Aurèle était un grand empereur romain, mais également un philosophe extrêmement important, dont le travail est encore étudié de nos jours.



  • Plutarco Vidas Paralelas: Alejandro y César.
  • Billows, Richard (2011) Julio César: el coloso de Roma, Gredos.