La désintoxication sentimentale : surmonter les ruptures

21 avril 2019
Qu'est-ce que ce concept ?

Au cours de notre vie, nous pouvons connaître plusieurs ruptures sentimentales. Que ce soit parce que nous le voulions ou parce que l’autre l’a décidé, il s’agit d’un processus qui génère habituellement des sentiments très puissants. Nous pouvons donc dire que la désintoxication sentimentale est une étape indispensable pour guérir les blessures engendrées par les ruptures amoureuses.

Une rupture peut être cette goutte d’eau qui fait déborder le vase, cette blessure si profonde qu’elle nous pousse à douter de tout et de tous, ce sac dans lequel nous accumulons de la rancœur. Ce n’est jamais un processus simple. Il requiert une bonne dose d’acceptation pour que le futur de la personne ne soit pas trop affecté.

Dissimuler cette douleur et essayer de l’ignorer peut fonctionner pendant un moment. Cependant, remplir notre sac vital de blessures non cicatrisées ne semble pas être la meilleure façon d’avancer. Tôt ou tard, elles peuvent se rouvrir dans des circonstances particulières et avec des personnes qui n’ont rien à voir avec leur origine.

La désintoxication sentimentale est fondamentale pour guérir les blessures ouvertes d’une rupture.

Les différentes réponses aux ruptures sentimentales

Il existe des différences individuelles et des circonstances qui changent et, bien souvent, définissent la façon dont nous faisons face à la fin d’une relation. L’âge, le moment de la vie, l’estime de soi, la personnalité ou l’implication personnelle ne sont que quelques-unes des variables qui peuvent changer.

Par ailleurs, si nous nous sentons bien dans une relation et si la rupture n’était pas prévisible, il est probable que nous commencions à nous sentir très mal vis-à-vis de nous-mêmes et des circonstances. Lorsqu’une relation a été abusive, la personne qui y met un terme ressent normalement des sentiments assez positifs en lien avec cette rupture.

Les réactions personnelles par rapport à la rupture peuvent aussi dériver vers certains comportements et déboucher sur des états mentaux très négatifs, favorisant ainsi des stratégies d’affrontement très dysfonctionnelles. Que ce soit l’angoisse émotionnelle extrême, les comportements illusoires et indécents pour essayer de faire revenir la personne ou les tentatives de vengeance… Beaucoup de choses sont possibles.

désintoxication sentimentale

 

La rupture de l’identité

Dans les ruptures sentimentales, nous trouvons deux groupes d’émotions clairement différentes. D’un côté, il y a des personnes qui ressentent de l’angoisse, de la confusion, de la tristesse et de la solitude qui peuvent dériver vers de la frustration et même de la colère.

De l’autre côté, nous voyons des personnes qui vivent cette rupture avec des émotions de liberté, de soulagement et d’optimisme. Dans la majorité des cas, il faut savoir qu’avec le temps, les gens ont une formidable capacité de récupération.

Cependant, dans les deux cas, une rupture de l’identité se produit. La reconstruction du moi sans l’autre personne est nécessaire pour les deux parties. Nous avons donc tort de penser que la situation est plus facile pour la personne qui a pris la décision de rompre.

La rupture d’identité est identique pour les deux et, par ailleurs, dans de nombreux cas, la personne qui décide de mettre un terme à la relation ne fait que prendre la décision que l’autre personne ne voulait ou ne pouvait pas prendre. Elle a donc une double responsabilité.

Qui suis-je sans toi ?

Il s’agit de la première étape du processus de guérison après une rupture sentimentale. Le concept de soi est l’une des choses les plus endommagées après cette adversité.

Dans une relation sentimentale, le sentiment du « moi » est souvent uni à l’autre personne. C’est une erreur de base des relations, surtout quand celle-ci semble fonctionner.

Dans tous les cas, au moment d’affronter une rupture sentimentale, la première chose à faire est d’accepter que la situation a changé et que vous avez changé avec elle. Peu importe si cela s’est fait de manière volontaire ou non.

Faire face au changement est le premier pas à faire. Comme dans n’importe quel autre processus de deuil, il faut savoir que les choses ne seront plus jamais pareilles et que vous ne serez plus la même personne.

Dans beaucoup de relations de couple qui se sont brisées, en plus des connotations émotionnelles, le changement au niveau de la routine est généralement drastique. Nous autres, êtres humains, sommes des animaux qui suivons des habitudes. Être obligés de remplacer nos routines de base est un processus qui nécessite une combinaison intelligente entre décision et volonté.

Le concept de soi meurtri ou soulagé

En général, au moment de faire face à une rupture, il faut analyser la relation en termes de création d’identité et de concept de soi.

La rupture aura tendance à endommager le concept de soi si la relation nous a aidés à nous forger un meilleur concept de nous-mêmes, nous a permis de grandir en tant que personnes et nous a révélé des parties importantes de notre propre nature, en générant au passage une sorte de dépendance latente.

Et, au contraire, si la relation que nous maintenions ne nous a pas permis de mieux nous connaître en tant que personnes, ne nous a pas aidés à grandir ou nous empêchait d’exprimer véritablement notre propre nature, la rupture peut apporter avec elle des sentiments de redécouverte personnelle. Dans ce cas, le processus de désintoxication sentimentale peut être vécu avec un grand soulagement.

désintoxication sentimentale

 

Ecrire aide à prendre du recul

Le Dr. Lewndowski a réalisé plusieurs études pour évaluer les meilleures façons de soigner les blessures des ruptures sentimentales. Ecrire ce que nous ressentons au moment d’une rupture est une grande stratégie d’affrontement et de désintoxication sentimentale. Mais il ne s’agit pas de tenir un journal de tragédies : c’est beaucoup plus simple que cela.

Cette technique passe par trois phases. La première consiste à réfléchir aux facteurs qui, selon nous, ont mené à la rupture de la relation. Nous devons ensuite les analyser après les avoir posés sur le papier et découvrir à quel point ils ont affecté notre identité et notre concept de soi. Lors de la seconde phase, nous devons écrire les conséquences de la rupture quelques jours après qu’elle se soit produite. Enfin, lors de la troisième phase, nous devons faire la même chose mais quelques semaines après.

En définitive, il s’agit de se concentrer sur d’autres aspects que la tristesse et les sentiments négatifs. Raconter les événements qui se sont produits aide les personnes à mieux comprendre ce qu’il s’est passé.

Le syndrome d’abstinence dans la désintoxication sentimentale

La transformation chimique qui se produit dans notre cerveau en réaction à la douleur d’une rupture nous rappelle la façon dont évolue le cerveau d’une personne dépendante après avoir été privée de l’objet de son addiction.

Les recherches de l’anthropologue Hellen Fisher suggèrent qu’au cours d’une histoire d’amour, les systèmes de récompense et de survie mésolimbiques sont constamment activés. Il s’agit d’une autre clé de la désintoxication émotionnelle.

Comprendre qu’une partie de notre corps souffrira pendant un moment aide à faire face à cette sorte de syndrome d’abstinence émotionnelle. Savoir que ce ne sont que des symptômes physiques qui diminuent et s’éliminent avec le temps aide aussi à surmonter cette étape.

La désintoxication sentimentale a une partie physique et une autre émotionnelle. Le comprendre nous aidera, petit à petit, à surmonter la rupture.

 

À quel moment est-il recommandé de commencer une nouvelle relation ?

Nous entendons souvent dire qu’une nouvelle relation qui commence après une rupture n’est pas une bonne idée et n’apporte généralement rien de bon. Cependant, les résultats des études qui ont été menées sur ce sujet nous montrent que commencer une nouvelle relation est davantage lié à la confiance vis-à-vis de la nouvelle personne qu’aux sentiments par rapport à notre ex-compagnon ou compagne.

Le temps qui s’est écoulé entre les deux relations ne semble pas prédire la réussite ou l’échec de la seconde. Parfois, ces relations « rebond » nous aident à résoudre les conflits personnels qui ont surgi d’une rupture douloureuse. Mais il est vrai que tout dépend de la façon dont nous nous sentons sur le plan émotionnel.