Etes-vous sapiosexuel ? Ressentir une attirance pour les personnes intelligentes

· 5 octobre 2015

“Tomber amoureux c’est comme se sentir enchanté par quelque chose, et ce quelque chose ne peut nous enchanter que s’il est ou s’il semble être parfait »

José Ortega y Gasset

Grande taille, santé, bonne prestance, sens de l’humour, argent, pouvoir, etc, sont des réponses à la question suivante : pourquoi une personne nous attire-t-elle ?

Nous ne nous demandons pas souvent pourquoi une personne en particulier nous attire. Cela se traduit par le fait que nous aimons être avec cette personne et que nous essayons de réaliser notre désir.

La vision classique

Les lois classiques de l’attraction -selon la psychologie sociale- englobent quatre principes basiques : la ressemblance, la proximité, la réciprocité et l’augmentation de l’attraction dans les états d’anxiété et de stress.

D’autres facteurs sont l’attraction physique, la ressemblance et la familiarité. L’évidence empirique de la fin du XXème siècle a montré que la beauté déterminait en grande partie notre évaluation des autres.

La similitude est également un autre pilier qui s’appuie sur des croyances et des attitudes partagées.

Selon Byrne et Clore, quand nous remarquons que les autres accompagnent nos points de vue et nos caractéristiques, nous nous sentons plus en sécurité concernant nos positions.

Nous ne nous sentons plus seuls, et les autres nous soutiennent car ils pensent et sont comme nous.

Pour finir, la familiarité est un autre élément important. Selon les chercheurs Monge et Kirste, une plus grande familiarité produit une plus grande attirance envers son compagnon.

Nous pouvons nous appuyer sur la psychologique clinique de Mila Cahue, qui résume la complexité de ces processus de la façon suivante:

“Il existe un fort composant mental. Il n’existe pas de règles fixes qui expliquent que nous désirons quelqu’un. Il entre en jeu des facteurs génétiques et des apprentissages mentaux ».

L’érotique de l’intelligence

Il se peut qu’une partie importante de ces nouvelles formes d’attraction soit due à la complicité des nouvelles technologies étant donné qu’elles ouvrent de nouveaux chemins et de nouvelles formes de communication.

Cela permet d’élargir l’éventail de connexions et d’établir un contact avec les personnes de différents profils qui nous enrichissent et nous attirent.

Cependant, il se peut que les nouvelles technologies n’aient pas un rôle si déterminant.

Les histoires d’élèves amoureux de professeurs universitaires, d’apprentis amoureux de mentors dans la sphère professionnelle et d’auditeurs amoureux d’animateurs de radio, font partie du paysage social depuis longtemps, bien avant l’apparition du terme sapiosexuel.

Cancer54-420x272

Sa caractéristique principale est l’attraction et l’excitation érotique pour l’intelligence d’autres personnes.

Cela signifie que l’on ne valorise pas l’aspect physique, l’émotionnalité, la ressemblance ni la réciprocité, mais qu’avant tout, on valorise la qualité de la conversation, la complexité de la connaissance ou la spécialisation de la personne dans un domaine intéressant.

Questions sur la sapiosexualité : pourquoi et comment se développe-t-elle ?

Pourquoi ? Qu’est-ce qui distingue ces personnes des autres ?

La sapiosexualité renvoie à la curiosité, à l’imagination et à l’ouverture d’esprit des personnes. En général, elles apprécient l’art et elles aiment découvrir des idées innovatrices.

Les sapiosexuels ont été peu étudiés. De fait, certaines opinions disent que l’attraction envers une personne intelligente se nourrit de la capacité qu’on lui donne à obtenir plus de ressources ou une meilleure carrière professionnelle.

Cette nouvelle forme de sexualité paraît en déconcerter certains, étant donné que la variable psychologique qui entre en jeu, est confrontée directement aux théories évolutives ou biologistes.

Ces tendances sociobiologistes classiques parlent du pouvoir d’attraction, marqué par une tendance qui obéit à une volonté de reproduction de l’espèce.

C’est-à-dire que les hommes ont tendance à choisir des femmes avec des attributs associés à la maternité et à l’immaturité (petit nez, hanches larges, gros seins, grands yeux, grande bouche).

D’autre part, les femmes recherchent des traits caractéristiques de domination ou de soin de la progéniture chez les hommes (grande mâchoire, force musculaire).

Cancer55-420x294

Il est évident que le critère de recherche du conjoint marqué par la santé et la survivance est aujourd’hui obsolète.

Cependant, surgissent de nouveaux courants scientifiques qui transforment les hypothèses classiques en fonction des critères de l’époque actuelle.

Nous pouvons établir un modèle : la recherche de la surprise dans un dialogue qui fuit les clichés et qui se concentre sur des thématiques telles que la philosophie, la physique, l’art ou la littérature.

Cette stimulation intellectuelle se traduit par une activation sexuelle et une excitation, telles que beaucoup de gens les ressentent. 

Hétérosexuels, homosexuels, métrosexuels, bisexuels, asexuels, sapiosexuels… Tous ces paramètres qui marquent l’amour, l’attraction sexuelle et l’absence de celle-ci ne sont pas encore très clairs.

Les psychologues doivent continuer à réaliser des expériences concernant les manières de créer un lien, et les facteurs qui influencent les processus individuels.

Les temps changent, c’est une constante. Ce qui arrivait auparavant entre deux personnes et qui était incompréhensible ou difficile à expliquer, est aujourd’hui établi comme une autre manière de tomber amoureux.