Effets de l’intimidation sur la santé

· 24 janvier 2019
Les effets de l'intimidation sur la santé peuvent perdurer pendant des années. Toutes les personnes (notamment les enfants) ayant souffert de ce type d'expériences doivent absolument recevoir une assistance psychologique.

Les effets de l’intimidation sur la santé sont énormes. Ce comportement délibéré, qui peut blesser, humilier, inhiber ou rendre invisible l’autre ne génère pas uniquement de l’anxiété ou du stress. Toutes les personnes ayant été ou étant actuellement intimidées développent des symptômes dépressifs, des douleurs chroniques, des problèmes digestifs, de l’insomnie… Le coût de telles expériences se paye sur le long terme.

Les pratiques d’intimidation sont aussi variées que douloureuses. Elles ne correspondent pas uniquement au bullying, si commun dans nos écoles et lycées. L’intimidation se trouve également dans le domaine professionnel, au sein des couples, entre parents et enfants et même entre frères et sœurs. Les conséquences de ce type de comportement sont si graves que de nombreux experts le considèrent comme un problème de santé publique.

Etudes concernant l’intimidation

Un exemple : une étude menée à l’Université de psychologie d’Almeria révèle que le suicide dû au harcèlement et à l’intimidation est la troisième cause de décès chez les jeunes de 15 à 29 ans. Les chiffres augmentent tous les ans. Un autre travail réalisé à l’Université de Suffolk (Boston) nous annonce que la majorité des programmes permettant de prévenir le bullying et le mobbing ne fonctionnent pas.

Des spécialistes du sujet et de la conduite violente nous signalent que la clé de tout cela repose sur le fait de comprendre ce qu’il se cache derrière le harceleur, derrière celui qui profite de l’intimidation et exerce son pouvoir sur les autres. Nous savons que nombreux sont ceux qui tentent de compenser leur manque d’estime personnelle en adoptant ce type de comportement. Pour d’autres, c’est le résultat d’une mauvaise éducation. Finalement, ils agissent en étant poussés par un sentiment intrinsèque de méchanceté.

Au-delà de ce thème (qui est encore aujourd’hui complexe et controversé) se cache un aspect essentiel. Nous parlons des effets de l’intimidation sur la santé des victimes et le besoin d’agir le plus tôt possible sur tout les plans, aussi bien social que psychologique.

« Il y a trois objectifs très importants dans le vie d’un individu : le premier est d’être aimable, le second est d’être aimable et le troisième est d’être aimable. »

-Henry James-

effets du bullying et de l'intimidation sur les enfants

Effets de l’intimidation sur la santé : quels sont-ils ?

Le Centre pour le Contrôle des Maladies (CDC) nous prévient que les effets de l’intimidation sur la santé sont si graves qu’il est nécessaire d’appliquer des plans adaptés de prévention et d’attention. Nous savons que dans les cas les plus extrêmes, une personne peut même finir par avoir recours au suicide.

Cependant, il y a d’autres aspects qu’il est nécessaire d’avoir en tête. La première est que le fait d’avoir souffert de ce type de comportement blessant pendant une durée d’au moins 6 mois génère des altérations physiques et psychologiques évidentes. On estime d’ailleurs que l’effet traumatique peut perdurer pendant des années.

Analysons des données supplémentaires afin de mieux comprendre cette complexe réalité.

Formes d’intimidation

Comme nous l’avons signalé au début de cet article, il existe un large éventail de comportements agressifs et violents pouvant être catégorisés sous le terme « intimidation ». En voici des exemples :

  • Verbale (insultes, commentaires dévalorisants…)
  • Sociale (rendre invisible une personne, l’isoler…)
  • Physique (agressions)
  • Psychologique (manipulation, chantage, attaque de l’estime personnel…)
  • Sexuelle (attouchements, humiliations physiques, viols,…)
homme perturbé par l'intimidation

 

Effets psychologiques de l’intimidation

Parmi les effets de l’intimidation sur la santé, on retrouve certains effets qui ne laissent aucune empreinte externe. Nous faisons références aux cicatrices intérieurs qui minent l’intégrité d’une personne et qui sont bien souvent responsables de la perte de santé physique.

  • Détérioration progressive de l’estime personnelle
  • Troubles de stress et d’anxiété
  • Perte de confiance en soi
  • Manque de confiance envers les autres
  • Problèmes dans le développement personnel
  • Perte de la motivation
  • Perte de la qualité des relations sociales
  • Angoisse psychologique
  • Insécurité
  • Sentiment de culpabilité et de honte en raison de l’incapacité à gérer ces situations
  • Mutilations
  • Dépression
  • Idées suicidaires

Effets physiques de l’intimidation

David Hanscom est un spécialiste de la douleur chronique. Ses travaux et livres publiés sur le sujet nous révèlent quelque chose d’important. Avoir souffert d’intimidation pendant plus de cinq mois génère d’importants changements dans la santé de la personne. Le premier effet identifié est la fragilisation générale du système immunitaire. Les autres peuvent être les suivants :

  • L’institut médical de neurosciences nous signale qu’il est commun de souffrir de problème de colonne vertébrale. Les douleurs de dos peuvent finir par être chroniques
  • Il est commun de souffrir d’insomnie
  • Les problèmes digestifs sont un autre problème habituel
  • Les céphalées
  • La perte de poids
  • La perte des cheveux

Les experts signalent également que les émotions telles que la honte, la colère, la peur et le stress permanent qui ne sont pas gérées finissent par altérer nos processus physiologiques.

Que pouvons-nous faire pour prévenir l’intimidation ?

Nous savons déjà que les effets de l’intimidation sont immenses. Nous savons également que certaines personnes, notamment les plus jeunes, optent pour des réponses dramatiques face à des situations pour lesquelles ils ont du mal à trouver une issue. Ce type de conduite est un fantôme courant dans les écoles, dans le domaine professionnel et dans l’intimité de nombreux foyers.

Que pouvons-nous faire dans ces cas ? Nous avons besoin de prendre conscience de ce qu’il se passe. La première chose à faire est de se sensibiliser à cette réalité et de prendre les mesures préventives nécessaires. Il faut porter attention à absolument tous les scénarios possibles. On peut identifier de l’intimidation dans les écoles, les lycées, les universités, les centres d’attention primaire, les départements de ressources humaines et de santé au travail…

Toute personne devrait comprendre qu’elle peut compter sur une aide experte lorsqu’elle en ressent le besoin. Il est vital de pouvoir compter sur ces professionnels spécialisés dans ce type de situations. Ce sont des psychologues et d’autres agents sociaux qui sont capables de donner une réponse à cet enfant, à ce jeune, à cette femme ou à cet homme qui a besoin de cesser de réagir pour commencer à agir.

Soyons plus sensibles à ce type de réalités. L’intimidation ne se combat pas avec des pansements, des bonnes intentions ou des remèdes maison. Nous avons besoin d’agir fermement, de manière intelligente et efficace.