Éduquer avec bon sens

Éduquer avec bon sens

Dernière mise à jour : 29 juillet, 2016

Être un bon éducateur n’est pas du tout une tâche facile. Éduquer n’est pas quelque chose qu’on vous enseigne à l’école ou qu’on apprend dans la vie, mais vous devez y faire face quand vient votre tour d’être père ou mère.

Les enfants ne naissent pas non plus accompagnés d’un manuel d’utilisation dans lequel on explique ce qu’il faut faire dans des situations précises ou comment on peut réagir quand il sont impatients, irrités ou tristes. Il arrive souvent que l’on ait tendance à répéter ce que nous avons vu chez nous à la maison au cours de notre vie et que nous pensions que si nos parents nous ont éduqués ainsi, c’est parce que c’est la méthode à suivre.

Malheureusement, l’éducation que l’on a reçue de nos parents n’est pas toujours la bonne, d’autant plus que les temps changent et qu’en tant que parents, nous devons nous-mêmes nous adapter.

Les façons d’éduquer

Il existe de nombreuses façons d’éduquer, mais afin de vous en fournir une vision générale, nous pourrions plus ou moins les ranger en trois groupes :

L’éducation autoritaire ou critique 

L’éducation autoritaire est généralement employée par ces parents qui pensent que “les leçons entrent avec le sang”, c’est-à-dire qu’en utilisant la peur et l’intimidation, les enfants seront obéissants. Il est vrai que l’éducation autoritaire peut rendre les enfants obéissants, mais toujours à partir de la peur, ce qui fera que l’enfant ne comprendra pas la raison des limites et des règles. De plus, on leur apprend ainsi que les problèmes se règlent avec agressivité.

IMAGE 2

C’est tout le contraire de la méthode précédente. Éduquer de façon permissive signifie que les parents donnent beaucoup d’amour et de tendresse à leurs enfants, mais qu’ils ne sont pas capables de fixer des limites claires. Ils embrouillent l’enfant avec des règles floues qui, au final, ne sont pas respectées parce qu’eux-mêmes finissent par céder.