Connaissez-vous les meilleurs exercices ainsi que les meilleures activités à pratiquer afin de travailler sur nos émotions ?

28 septembre 2017 dans Psychologie 281 Partagés

Les émotions ont une importance fondamentale dans le développement des expériences humaines. Elles sont notre mode d’expression, et parfois, elles peuvent même être plus importantes que les mots. Si les mots ne s’accompagnent pas des émotions appropriées, ils sont difficilement crédibles. Normalement, lorsque l’on exprime quelque chose avec émotion, on utilise des gestes, des images, des métaphores verbales et des tons de voix afin de mieux communiquer avec les autres. Cela nous aide à comprendre et exprimer bien plus que les mots eux-mêmes, lorsque les émotions que l’on ressent sont en harmonie avec les mots que l’on prononce. C’est pourquoi il est si important pour nous de travailler sur nos émotions.

Le schéma biologique qui régit notre spectre émotionnel est présent en nous depuis plus de cinquante milles générations et il a contribué, avec succès, à notre survivance en tant qu’espèce. C’est pourquoi nous devons travailler cet aspect, car à de nombreuses occasions, ce schéma biologique est en décalage avec la réalité actuelle.

Chacun-e de nous vient équipé-e avec des programmes de réaction automatique ou une série de prédispositions biologiques à l’action. Cependant, nos expériences vitales modèleront nos réponses face aux stimulations émotionnelles. Et c’est sur cela que l’on doit travailler pour atteindre l’équilibre émotionnel.

Si on pense attentivement à la transcendance de nos émotions, nous nous rendrons rapidement compte que nombreuses sont les occasions qui ont une influence décisive sur notre vie, même si on ne s’en rend pas compte. Il est important de reconnaître la manière dont notre état psychique affecte notre comportement, ainsi que quelles sont nos capacités et quels sont nos points faibles. Nous pourrions être surpris-es par le peu que nous connaissons de nous-mêmes.


« Car tout dans le monde est éternellement beau, et chaque instant a son inexplicable émotion. »

– Rafael Lasso de la Vega –


Nos émotions nous dominent-elles ?

Quand nous sommes des personnes émotionnellement intelligentes, nous laissons les événements avoir une influence sur nous, mais pas nous dominer. Le contrôle de soi nous permet de gérer nos sentiments et nos émotions, pour que ce ne soit pas eux qui décident.

Il n’est pas rare que l’on se mette en colère contre notre compagnon/compagne, nos ami-e-s, notre famille et nos collègues de travail. Cependant, si nous étions esclaves de nos émotions, nous agirions continuellement de manière irresponsable ou impulsive, et nous pourrions ensuite le regretter. En ce sens, si on ne sait pas d’où surgissent ces émotions et pourquoi on les ressent, probablement cela nous mènera-t-il à un état de confusion.

émotions du dessin animé Vice Versa

Dites-vous que rien ne nous fait nous sentir aussi humain-e-s que les émotions. Aussi humain-e-s et aussi dépendant-e-s. Quand un sentiment puissant nous inonde, il est capable d’occuper presque tout l’espace de notre esprit et de consommer une bonne partie de notre temps. Si ce sentiment est indésirable, il n’y a qu’une manière rapide de l’éliminer, de le faire sortir de notre esprit : une autre émotion, un autre sentiment plus fort.

Contrôler nos émotions ne consiste pas tant en des victoires ou des impositions rationnelles ni en la répression ou le contrôle de ces émotions, mais en un ajustement ou une union entre ces dernières et notre raisonnement. Autrement dit, en un équilibre entre différents processus mentaux.

Les personnes présentant une haute intelligence émotionnelle savent que le fait de gérer leurs émotions et de travailler sur elles ne revient pas à les réprimer. Cependant, elles savent aussi que, lorsqu’elles sont en compagnie d’autres personnes, il faut tenir compte de la manière dont ces dernières interprètent ce qu’elles expriment. Le secret d’un bon échange réside dans l’équilibre.

Pour que les émotions ne nous dominent pas, il faut entre autres bien avoir à l’esprit que les besoins humains vont bien plus loin que les besoins physiologiques, comme les faits de manger ou de boire, puisqu’ils incluent aussi d’autres besoins à caractère émotionnel.

Surveiller cet aspect de notre propre psychologie nous permettra d’améliorer les « diagnostics » que l’on fait sur les possibles conflits émotionnels. C’est pour cela que les personnes disposant d’une haute intelligence émotionnelle sont habituées à analyser ce qu’elles ressentent et à être cohérentes avec les conclusions auxquelles elles arrivent au terme de leur analyse.


« Plantons des graines qui fleurissent dans notre vie, mais éliminons celles de la haine, de l’avarice, de la jalousie et du doute. »

– Dorothy Day –


Travailler nos émotions au travers de l’art

Les arts, comme toute expression non verbale, favorisent l’exploration, l’expression et la communication d’aspects dont nous ne sommes pas conscient-e-s. Travailler les émotions au travers de l’art thérapie, cela nous permet d’améliorer la qualité des relations humaines car cette forme de thérapie se centre sur le facteur émotionnel, essentiel chez tout être humain, nous aidant à être plus conscient-e-s des aspects obscurs, et facilitant, ainsi, le développement de la personne.

Il est impossible que l’on puisse être conscient-e-s rationnellement ou littéralement de toutes les activités et de toutes les informations que nous avons autour de nous. Lorsque nous conduisons, par exemple, notre attention primaire est orientée vers l’activité centrale de regarder devant nous et de contrôler la voiture, mais à la fois, inconsciemment, nous écoutons le bruit du moteur, nous changeons de vitesse, nous pensons à des aspects du passé ou du futur, etc.

Pour simplifier, la pensée consciente est constituée de trois mécanismes créatifs fondamentaux visant à organiser l’information et l’expérience : filtrer, généraliser et déformer. Ces mécanismes réduisent l’information en priorisant, en excluant et en prenant des décisions, et sont la base de tout apprentissage.

Les mécanismes qui organisent l’information sont la base pour comprendre d’où surgissent nos émotions. Si on filtre seulement l’information négative de tout ce qui nous arrive, probablement ces mécanismes pourront-ils nous mener à expérimenter des états anxieux. Si, au contraire, nous filtrons de manière plus juste et plus adéquate l’information et que nous faisons moins de généralisations dans le domaine personnel, il sera alors plus facile d’arriver à expérimenter des émotions saines, soient-elles négatives ou positives.

l'art thérapie pour travailler sur nos émotions

Au travers de l’art, nous renforçons notre capacité de communication non verbale. L’art peut nous aider à exprimer et communiquer des sentiments, facilitant ainsi la réflexion, la communication et les possibles changements comportementaux. L’art thérapie est un type d’aide qui utilise l’art comme une voie thérapeutique afin d’améliorer les possibles affections psychologiques, surtout celles qui sont liées à l’anxiété : en ce sens, l’art peut s’avérer un excellent moyen de canaliser cette dernière.

Or, en plus de l’impact thérapeutique qu’elle pourrait avoir, l’art thérapie est une technique de développement personnel, de connaissance de soi et d’expression émotionnelle. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de présenter un quelconque trouble psychologique, mais simplement de ressentir le besoin de nous explorer nous-même au travers de l’art et de commencer à travailler sur nos émotions.

L’art thérapie nous renforce en nous permettant :

  • D’exprimer des sentiments qu’il est difficile de verbaliser, nous fournissant ainsi une voie de communication
  • D’avoir une expression verbale plus accessible
  • De renforcer notre estime de nous-même et notre confiance en nous

« L’éducation émotionnelle, c’est l’habilité d’écouter presque chaque chose sans perdre ni vos étriers ni votre estime personnelle. »

 – Robert Frost –


 Comment renforcer notre intelligence émotionnelle ?

Si l’intelligence émotionnelle correspond, en définitive, à notre capacité à gérer et travailler sur nos émotions avec succès, et que l’on parvient à faire en sorte que ces dernières se manifestent de différentes manières, nous transformerons donc le défi que suppose le fait d’y faire face.

A la différence du quotient intellectuel, lequel demeure presque égal pendant toute la vie, l’intelligence émotionnelle peut se développer et se perfectionner avec le temps. On peut, et on doit, apprendre à développer notre intelligence émotionnelle via les techniques que nous offre la psychologie.

Travailler sur ses émotions n’est pas une tâche facile ; cependant, même s’il s’agit d’une tâche compliquée, ce n’est pas impossible pour autant. Pour renforcer notre intelligence émotionnelle et travailler sur nos émotions, nous devons être disposé-e-s à expérimenter toutes sortes d’émotions, sans en réprimer aucune. Si nous ignorons ou réprimons nos sentiments, nous ignorerons alors du même coup l’information importante qui a un grand effet sur notre manière de penser et de nous comporter.

Voici quelques techniques que l’on peut appliquer afin de développer et de renforcer l’intelligence émotionnelle :

  • Observer nos réactions émotionnelles pendant les événements de la journée : il est facile de reporter les sentiments de ce que l’on vit au quotidien, mais prendre le temps de reconnaître ce que vous font ressentir vos expériences est essentiel pour améliorer votre intelligence émotionnelle.
  • Prêter attention au corps : au lieu d’ignorer les manifestations physiques de vos émotions, commencez à les écouter. Notre esprit et notre corps ne sont pas des entités séparées, mais elles s’affectent bel et bien l’une et l’autre à un niveau très profond. Vous pourrez élever votre intelligence émotionnelle en apprenant à interpréter les signaux de votre corps qui vous indiquent le genre d’émotions que vous ressentez.
  • Eviter de juger vos propres émotions : toutes nos émotions sont valides, même les négatives. Si nous jugeons nos émotions, nous inhiberons notre capacité à les ressentir pleinement. Par conséquent, il nous sera plus difficile de profiter de nos émotions de manière positive. Toutes nos émotions sont une source nouvelle d’informations utiles qui sont connectées à un événement précis de notre monde personnel. Sans ces informations, nous n’aurions pas idée de comment réagir de manière adéquate.

travailler sur nos émotions pour renforcer notre intelligence émotionnelle

  • Etre ouvert-e-s et agréables va de pair avec l’intelligence émotionnelle : un esprit fermé est généralement un indicateur d’une intelligence émotionnelle plus basse. Quand on a l’esprit ouvert au travers de la compréhension et de la réflexion interne, il est plus facile de faire face aux conflits d’une manière calme et confiante.
  • Observer l’effet que vous avez sur les autres : pour élever votre intelligence émotionnelle, comprendre les émotions des autres suppose la moitié du chemin parcouru. Il vous faudra aussi comprendre l’effet que vous avez sur les autres.
  • Diminuer les niveaux de stress en élevant notre intelligence émotionnelle : le stress est un terme large qui fait référence à l’angoisse que l’on ressent en raison d’une grande variété d’émotions. Il y a une énorme quantité de causes qui déclenchent le stress, chose qui pourrait transformer n’importe quel problème quotidien en quelque chose de très difficile à gérer, bien plus que ce qu’il en est en réalité. Si nous sommes très stressé-e-s, il sera difficile pour nous de pouvoir nous comporter de la manière dont on voudrait.
  • Faire preuve d’empathie : être un-e auditeur-trice plus actif-ve et prêter une véritable attention à ce que disent les autres nous aidera à mieux comprendre nos sentiments. Quand on peut utiliser cette information pour prendre des décisions et améliorer nos relations, ce sera alors un signe non équivoque que notre intelligence émotionnelle jouit d’une bon état de santé.

L’intelligence émotionnelle implique bien plus que de contrôler les sentiments et de travailler les émotions. Cela implique aussi la capacité de se contrôler soi-même.


« Ce sont mes amis les héros de toute une vie, douce émotion qui transpose la cruelle réalité. »

– Miguel Abuelo –


A découvrir aussi