Comment les montées d’adrénaline nous affectent-elles ?

31 juillet 2018 dans Cerveau 0 Partagés
montées d'adrénaline

Les montées d’adrénaline se produisent lorsque les glandes surrénales libèrent une quantité excessive d’adrénaline dans le corps. Ces chocs surviennent souvent en réponse à un pic de stress ou d’anxiété.

L’adrénaline est une substance hormonale du groupe des amines sympathomimétiques (qui stimule le système nerveux sympathique). Plus spécifiquement, l’adrénaline est une catécholamine. Elle est synthétisée dans les glandes surrénales et, lorsqu’elle est libérée dans le sang, elle a un effet sur pratiquement tout le corps.

Sa synthèse et sa libération ne sont pas contrôlées par la volonté. Le corps le fait de façon autonome. Cependant, il y a des situations et des stimuli spécifiques qui provoquent une libération abrupte. C’est ce que nous appelons la montée d’adrénaline. Quand une poussée d’adrénaline se produit, ses effets apparaissent avec une grande intensité. Ces effets sont souvent désagréables pour les personnes qui en souffrent et ressemblent à ceux d’une crise de panique.

Quels sont les effets de l’adrénaline sur notre corps ?

L’adrénaline est présente dans le cerveau en tant qu’élément de la chaîne métabolique des neurotransmetteurs. Les neurotransmetteurs sont des substances qui sont stockées dans les neurones et éliminées de l’un à l’autre pour transmettre des stimuli. L’adrénaline peut elle-même agir comme un neurotransmetteur et nous devons admettre les mécanismes par lesquels l’adrénaline est libérée dans le système nerveux ne sont pas encore bien connus. Nous ne savons pas non plus s’ils sont liés à la libération périphérique.

effets des montées d'adrénaline sur le cerveau

Normalement, les effets de l’adrénaline sur notre corps sont les suivants :

  • Elle augmente le taux de contraction du cœur et provoque de la tachycardie.
  • Elle a un double effet sur les vaisseaux sanguins. D’abord elle rend la peau pâle, puis elle devient rouge. Ceci se produit par la dilatation des vaisseaux sanguins.
  • Au début, elle ralentit la respiration. Ensuite, son effet est stimulant, augmentant le rythme respiratoire.
  • Elle dilate les pupilles.
  • Elle provoque une altération soudaine du métabolisme des graisses et des glucides. Elle augmente la glycémie circulant dans le sang, augmentant ainsi l’énergie disponible.
  • Elle détend les fibres musculaires des parois du tube digestif, ce qui diminue l’activité digestive.

Une poussée d’adrénaline soudaine s’accompagne d’angoisse, d’irritabilité, de tension et d’agitation. Cet effet sur le système nerveux central semble être secondaire par rapport aux effets cardiovasculaires périphériques. C’est parce que l’adrénaline dans le corps ne traverse pas la barrière hémato-encéphalique. Pour le dire plus clairement, elle n’atteint pas le cerveau.

Les montées d’adrénaline ne sont pas aléatoires

Une montée d’adrénaline se produit dans des situations de stress et de peur qui se produisent brusquement ou, comme dans le cas du stress, sont de nature continue. Le phénomène de base est l’excitation du système sympathique, avec une libération excessive d’adrénaline, qui met le corps dans une situation d’urgence appelée « combat ou fuite ».

En plus de l’adrénaline, la glande surrénale libère également des corticostéroïdes et d’autres catécholamines, comme la noradrénaline. Tout cela met en mouvement le système de défense et de réserve de l’organisme. De cette façon, il vous prépare à toute éventualité.

Cela augmente la tension artérielle, diminue l’activité digestive et augmente la transpiration et le tonus musculaire. Au début, tout cela est utile pour mieux contrôler les mouvements, mais si ces phénomènes dépassent une certaine limite, ils peuvent altérer la coordination.

Ces poussées d’adrénaline sont associées à un sentiment de menace. Cette menace peut être à la fois réelle et imaginaire. Il peut s’agir d’une peur, de l’apparition inattendue de quelqu’un ou simplement de la question d’un enseignant en classe (sans oublier le stress).

montées d'adrénaline et stress

Les montées d’adrénaline ne sont pas dangereuses

La poussée d’adrénaline n’est pas une situation grave ou anormale, bien qu’elle puisse être effrayante pour ceux qui en souffrent. À long terme, si elle se perpétue, elle exerce des effets néfastes, affaiblissant le corps et le maintenant dans un état constant de fatigue.

Si vous êtes sujet aux poussées d’adrénaline, l’utilisation de techniques de relaxation ou des changements de style de vie peuvent réduire la fréquence et l’intensité des poussées d’adrénaline. Les techniques de désactivation physiologique, comme la respiration diaphragmatique ou la relaxation musculaire progressive, sont souvent très efficaces.

A découvrir aussi