Avoir de l’attitude, qu’est-ce que cela signifie véritablement ?

· 16 janvier 2019
Quand vous parlez d'avoir de l'attitude, vous parlez en fait d'avoir un certain type d'attitude. Plus qu'un impératif, cela pourrait être un cap. Certaines attitudes nous facilitent la vie.

L’expression « avoir de l’attitude » est devenue populaire, surtout lorsqu’il s’agit de bonnes performances et de réalisations personnelles. Bien que l’on suppose que cette expression a une signification claire, elle peut ne pas l’être pour beaucoup de gens. Après tout, le mot « attitude » a un sens très large. Cependant, nous avons tous une attitude, quelle qu’elle soit.

Qu’est-ce que l’attitude ? Le dictionnaire la définit comme une « manière d’être qui manifeste certains sentiments ; comportement« . Il donne aussi un autre sens : « posture » et note que cela s’applique aussi bien aux hommes qu’aux animaux.

« Peu de choses dans le monde sont aussi puissantes que la positivité. Un sourire. Un mot d’optimisme et d’espoir. A toi de le faire quand les choses tournent mal. »

-Richard De Vos-

Des dictionnaires plus spécialisés soulignent qu’il s’agit d’une « disposition nerveuse et mentale », qui est le résultat d’expériences antérieures et qui détermine la façon dont les gens réagissent à chaque événement. Comme nous pouvons le voir, le sens de l’attitude n’est pas du tout clair, pas plus que la façon de la cultiver. Allons plus loin.

Avoir simplement une attitude

Il existe des centaines de définitions du mot attitude. L’une des plus précises et des plus concrètes est peut-être celle de Solomon Asch : « Les attitudes sont des dispositions durables formées par l’expérience passée« . Le mot clé y est « disposition » ou inclination.

Une telle disposition est, en principe, cognitive, affective et comportementale. Cela signifie qu’elle implique des aspects rationnels et émotionnels, qui se traduisent en actions. Il faut ajouter que les éléments inconscients influencent aussi la disposition ou l’attitude. Ces facteurs peuvent coïncider ou non avec des facteurs conscients.

En résumé, l’attitude est donc cette prédisposition que nous avons envers les gens, les situations et les choses. En ce sens, nous avons tous une ou plusieurs attitudes. Il n’est pas possible de vivre sa vie sans attitude. Alors pourquoi l’attitude est-elle censée n’être qu’une vertu de quelques-uns ?

avoir de l'attitude et le bon comportement

Les différents types d’attitude

Lorsque vous parlez d’avoir une attitude, vous parlez en fait d’avoir un type particulier d’attitude. Cependant, il convient de mentionner qu’il existe de nombreux types d’attitudes et que plusieurs d’entre elles peuvent se manifester simultanément chez la même personne. En fait, il est également possible que deux attitudes différentes coexistent, face à un même objet ou une même situation.

Les attitudes peuvent être classées en différents groupes : en termes d’affection, d’action, de motivation, de relation avec les autres et d’évaluation des stimuli. Examinons cette classification plus en détail :

  • L’attitude en termes affectifs. Elle peut être positive, négative ou neutre. Positive, si les émotions d’acceptation prédominent devant quelque chose ou quelqu’un ; négative, quand le contraire se produit. Et neutre, s’il n’y a pas de prédominance d’affection.
  • L’attitude d’action. Elle peut être proactive ou réactive. Dans le premier cas, c’est l’individu qui prend l’initiative d’agir de manière autonome. Dans le second, il est davantage caractérisé par une certaine passivité et un conformisme.
  • L’attitude associée à la motivation. Elle fait référence à l’intention avec laquelle on agit. Elle inclut les attitudes intéressées, lorsqu’il y a un objectif individuel à atteindre ; ou altruiste, lorsque le bien collectif est recherché.
  • L’attitude relative aux relations avec les autres. Elle définit le type d’interactions que nous établissons avec les autres. Elles peuvent être caractérisées par la manipulation, la collaboration, la passivité, l’agressivité, l’assertivité ou la permissivité.
  • L’attitude relative à l’évaluation des stimuli. Il s’agit de la façon habituelle de répondre aux stimuli, tant internes qu’externes. Elle peut être rationnelle ou émotionnelle, selon la prédominance de la raison ou des émotions.
avoir de l'attitude face aux autres

L’attitude comme objectif

Nous construisons tous nos attitudes envers le monde et envers nous-mêmes, à partir de nos expériences passées. Bien sûr, l’idéal est que nous soyons positifs, proactifs, altruistes, coopératifs et rationnels. Tout ce cocktail, presque parfait, c’est ce que beaucoup appellent « avoir de l’attitude ».

En réalité, il n’est pas toujours possible de rassembler toutes ces attitudes louables. Il n’est pas non plus possible de maintenir cette excellente disposition, dans toutes les situations et en toutes circonstances. Il serait raisonnable de voir cela comme une attitude, comme un but et un objectif à atteindre, et non comme une obligation constante.

En quoi cette attitude nous aide-t-elle ? Les attitudes qui correspondent à cette expression nous conduisent à une vie plus fluide. Elles nous permettent d’éviter l’apparition de conflits et/ou d’obstacles. Elles facilitent et enrichissent également nos relations avec les autres et nous permettent de cultiver la résilience. C’est pourquoi il est bon de les avoir en vue.