3 signes d’un manque d’affection chez les enfants

· 5 août 2018

« Il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse« , nous dit Tom Robbins. Cependant, si nous détectons des signes de manque d’affection chez les enfants, il est important que ces lacunes soient guéries. Parce qu’aucun enfant ne mérite de vivre avec un besoin constant d’amour.

Comment savoir si un enfant manque d’affection ? Nous allons découvrir ensemble quelques indices qui peuvent nous alerter sur cette situation.

Le besoin d’affection chez l’enfant

Pour son bon développement psychologique, l’enfant nécessite de l’affection. C’est-à-dire que toute l’affection qui lui est donnée l’aidera à développer une maturitée adéquate.  Grâce à cela, l’enfant pourra avoir une identité claire et il se sentira en confiance au fil des ans.

manque d'affection chez l'enfant

Cependant, l’affection ne doit pas être confondue avec un émerveillement excessif ou le fait de se faire dorloter. Nous parlons de l’affection, de l’affinité que nous lions avec les enfants, de l’approche sincère et, bien sûr, de l’intention de créer une relation saine et complète avec eux.

Si un enfant reçoit l’affection nécessaire, cela renforcera sa personnalité. Elle l’aidera à s’intégrer, à trouver des cadres et à apprendre à agir dans différentes circonstances.

D’autre part, nous devons nous rappeler que l’affection que l’enfant reçoit dans son environnement intime lui apprendra se sentir à l’aise dans monde extérieur. C’est pourquoi il est important que  les enfants apprennent à se connaître et à établir des relations les uns avec les autres.

« La meilleure façon de rendre les enfants bons, c’est de les rendre heureux. »
-Oscar Wilde-

Les signes d’un manque d’affection chez les enfants

Un manque d’affection peut causer toutes sortes de problèmes pendant le développement de l’enfant. Par exemple, certains enfants qui manquent d’affection développeront des comportements conflictuels ou agressifs ou un fort sentiment d’insécurité ou de méfiance. C’est pourquoi il est si important que nous apprenions à détecter les signes suivants de manque d’affection chez les enfants.

Un manque de contrôle émotionnel

C’est un signe vital, très fréquent chez les enfants ayant des blessures émotionnelles. Peu à peu, les enfants apprennent à contrôler leurs émotions par l’affection et les relations interpersonnelles avec leur entourage.

Ainsi, un enfant qui a eu un environnement émotionnel pauvre aura de sérieux problèmes à comprendre et reconnaître les émotions, mais aussi les normes sociales. De cette façon, il lui sera impossible de savoir comment se comporter correctement avec les autres.

L’enfant sera incapable d’identifier les émotions des personnes avec lesquelles il communique, qu’elles soient négatives ou positives. Pour cette raison, il montrera un grand manque d’empathie, ce qui pourrait conduire à toutes sortes de conflits et de manifestations de colère.

Ces types d’enfants sont beaucoup plus vulnérables même s’ils ne le montrent pas. Ce problème se retrouve souvent davantage chez les garçons que chez les filles. Les premiers sont généralement éduqués à être forts et à réprimer leurs émotions. Donc, si nous soupçonnons que notre enfant souffre de ce problème, nous devons concentrer nos efforts sur l’amélioration de notre communication avec lui.

De l’isolement et un goût pour le conflit

Un autre signe de manque d’affection chez les enfants se retrouve dans les relations qu’ils établissent avec les autres. Si celles-ci sont souvent domineés par des conflits ou inexistantes, il y a alors clairement un problème.

Il est très fréquent qu’un enfant ayant des problèmes émotionnels montre de mauvaises aptitudes sociales. Cela conduit à l’isolement ou à la mise en place de relations conflictuelles liées à un manque de connaissances pour établir d’autres types de connections.

D’autre part, les enfants avec ces problèmes montrent peu de respect pour les émotions des autres. Cet incompréhension des autres aggrave leur frustration et ainsi leur colère contre le monde.

manque d'affection carences affectives

De l’insécurité

Enfin, les enfants en situation de privation émotionnelle ont souvent un fort sentiment d’insécurité.

Cette insécurité se manifeste par des comportements très spécifiques. Par exemple, ils ont tendance à se défendre, à éviter de faire face à des situations difficiles, à se retirer et à s’isoler, ou à essayer directement de contrôler ou de créer des conflits.

« Nous sommes tous des produits de notre enfance. »
Michael Jackson.

Comme on le voit, le manque d’affection dans l’enfance peut avoir toutes sortes de conséquences négatives. Si vous détectez que votre enfant ou tout autre enfant présente l’un de ces symptômes, il est essentiel que vous essayiez d’établir un lien avec leurs sentiments et de leur faire savoir que vous vous souciez de leur bien-être.