Les arbres guérisseurs, selon le Tao

20 juin 2017 dans Emotions 1101 Partagés

Les arbres sont des amis silencieux dont nous avons tendance à nous rapprocher de manière spontanée. Nous recherchons leur ombre, nous nous adossons à leur tronc ou nous y grimpons en nous lançant des défis. Les arbres exercent une attraction naturelle sur l’être humain. Ce sont des êtres vivants et partout où ils sont, ils offrent une sensation d’accompagnement.

Là où il y a un arbre, il y a aussi de l’oxygène, et donc de la vie. Le chercheur Matthew Silverston a fait une étude concernant cela et a publié un livre intitulé « Blinded by Science » dans lequel il développe une théorie intéressante sur les bienfaits des câlins et du contact avec les arbres.

« Entre l’humain et l’arbre, il y a un lien vital imperceptible qui unit leurs destins

-George Nakashima-

L’arbothérapie est un courant qui utilise ces découvertes. Cependant, depuis des milliers d’années, les cultures orientales parlent des bienfaits pour la santé physique et mentale que peuvent apportent les câlins aux arbres et le contact avec la forêt. Le Zen est l’une des doctrines qui donnent une valeur suprême au pouvoir guérisseur de la nature.

Les arbres et la nature

Grâce à des études orientales et occidentales, on a défini tout un inventaire des apports spécifiques des câlins avec les arbres. Certains arbres ont un pouvoir de guérison spécifique pour certains maux. Les voici.

  • Les pins. Ils sont vénérés dans les cultures chinoise et japonaise, et on les considère comme des arbres immortels. Selon la sagesse Zen, ils servent à renforcer le système nerveux et à améliorer la circulation sanguine.
  • Les cyprès. Les entourer de ses bras aide à atteindre une plus grande sérénité et réduit la chaleur corporelle et la colère.
  • Les saules. Ils permettent de réguler l’hydratation du corps. Ils ont une incidence sur le bien-être de l’appareil urinaire.
  • Les ormes. Ils renforcent l’estomac et calment les émotions.
  • Les érables. Ils contribuent à nettoyer les « mauvaises énergies » ou les pensées négatives et aident à diminuer n’importe quelle douleur physique.
  • Les sapins. Ils réduisent les gonflements et contribuent à la guérison des fractures des os.
  • Les bouleaux. Ils sont excellents pour détoxifier l’organisme.
  • Les canneliers. Ils améliorent la santé du cœur et de tous les organes qui se trouvent dans l’abdomen.
  • Les pruniers. Ils permettent d’améliorer le fonctionnement du pancréas et de l’estomac.
  • Les figuiers. Ils améliorent le système digestif et réduisent la température du corps.
  • Les acacias. Ils aident à diminuer la température du cœur.

On dit que Galien, l’un des pères de la médecine, conseillait à tou-te-s ses patient-e-s de passer du temps dans les forêts de laurier. Un autre médecin affirmait que les malades d’épilepsie amélioraient leur état quand ils dormaient près de tilleuls en fleur. Et tous les médecins, de tous temps, ont toujours reconnu la valeur guérisseuse du contact avec la nature.

Les thérapies avec des arbres et des forêts

L’arbothérapie est un champ des médecines alternatives qui utilise les arbres et les forêts comme sources de guérison. Elle soutient que tous les végétaux contiennent de grandes quantités d’ions négatifs. Ainsi, lorsqu’il entre en contact avec eux, le corps se nettoie des toxines électromagnétiques et le moral s’améliore.

De ce point de vue, le contact avec les appareils électriques et le stress font que le corps se remplit d’ions positifs. C’est comme s’il devenait un transformateur ambulant. Ce qui nous fait ressentir de la fatigue, un moral au plus bas, de la dépression et un manque d’énergie. Le simple fait d’entrer en contact avec une forêt neutralise tout cela. Et entourer un arbre de ses bras, encore davantage.

Marcher pieds nus sur une pelouse et embrasser les arbres de ses bras sont des pratiques recommandées principalement pour les personnes qui se sentent nerveuses ou peu sûres d’elles. Également pour celles qui ressentent trop de fatigue ou qui se sentent épuisées émotionnellement. Matthew Silvertson dit que c’est comme « absorber des vitamines d’air » et que cela active toutes les fonctions de l’organisme, de manière à ce que l’esprit s’en trouve renforcé.

L’un des obstacles dans les grandes villes est précisément la difficulté à entrer en contact fréquent avec les forêts pures. Le simple fait de regarder le vert des végétaux et d’aspirer l’air qu’ils génèrent est en soi une merveilleuse- expérience. Nul besoin d’avoir beaucoup de connaissances pour savoir que les arbres tranquillisent. De plus, cela ne coûte rien, cela ne demande aucune compétence et au contraire, peut apporter de nombreux bienfaits. Que pensez-vous d’intégrer une promenade dans une forêt à votre programme quotidien ?

Lisez aussi : Maison, arbre, personne : le test de la personnalité (HTP)

A découvrir aussi