Maison, arbre, personne : le test de la personnalité (HTP)

23 septembre 2016 dans Psychologie 0 Partagés

À travers ce test HTP (House-Tree-Person en anglais : Maison-Arbre-Personne), on peut analyser certains traits de la personnalité, quelles sont les zones qui sont en conflit dans notre intérieur, les sentiments que nous avons et la projection de nous-même.

C’est-à-dire, ce que nous considérons comme propre à nous-même et ce que nous situons en dehors de nous-même.

Ce test de la personnalité peut sembler être un « jeu d’enfant » mais il aide également les adultes.

Il est notamment développé dans les cliniques, lors des consultations psychologiques ou dans les cabinets psychopédagogiques des écoles.

Qu’est-ce que le test de la personnalité ?

Pour pouvoir réaliser ce test, on demande aux personnes qu’elles dessinent une maison, un arbre et une personne sur un papier. C’est ce que signifie le sigle en anglais : House (maison), Tree (arbre) et Person (personne).

Ce test prétend montrer quels sont les conflits les plus communs et les plus « cachés » dans notre intérieur. 

De plus, grâce aux dessins de ces objets quotidiens simples, celui qui analyse peut vérifier des éléments de la personnalité de l’individu en question.

Même si nous ne nous en rendons pas compte, dessiner une maison, un arbre et une personne fait ressortir des éléments que nous gardons dans notre inconscient pour différentes raisons.

dessin-arbre-maison-famille

Il n’est pas nécessaire d’être Picasso ou Dali pour passer ce test, puisqu’il s’agit de trouver quelles sont les clés que donne le dessin.

Que peut-il communiquer ? Concrètement, il sert à exprimer le « moi » en lien avec l’entourage familial (comme une maison ou un arbre) et les personnes proches.

Les deux phases du test HTP

L’étude va au-delà du simple dessin d’une maison avec un arbre et une personne à côté. C’est pour cela qu’il ne faut pas la prendre à la légère.

Dans un premier temps (le moment non verbal et créatif), on demande à l’analysé de faire le dessin de ces 3 éléments.

Il est probable que l’expert lui propose de dessiner de la manière la plus naturel possible, oubliant dans la mesure du possible le contexte dans lequel il se trouve et l’analyse postérieure du dessin.

Quand la personne dessine, l’analyste en profite pour regarder ses attitudes, ses mots et tout ce qu’elle montre.

Cela peut être de la frustration, de l’énervement, de la joie etc. Une fois que la tâche est terminée, c’est le moment de la seconde étape et la phase où on raconte une histoire en employant les trois temps principaux (passé, présent et futur).

Une autre option, très fréquente aussi dans le test HTP : répondre à une série de questions, déjà établies à l’avance par le spécialiste.

Cela sert à motiver les personnes qui ont du mal à s’exprimer ou les enfants qui n’ont pas encore la capacité d’élaborer une histoire ou un conte.

Comment, quand et où faire le test HTP

Sachez que ce test est pensé pour des personnes à partir de 8 ans et qu’il n’y a pas d’âge maximum pour le faire.

Cela signifie que n’importe qui peut se mettre à dessiner un arbre et une personne pour être ensuite analysé.

Peut-être que cela semble un peu étonnant pour les adultes de consulter un analyste et qu’il lui demande de dessiner au milieu de la séance mais les résultats obtenus sont très intéressants.

Pour pouvoir tirer complètement profit de ce test, il est important d’être dans un endroit tranquille, sans distractions.

Le bureau ou le cabinet sont idéaux car ils apportent aussi de la privacité. Il faut aussi que l’analyste ait tout le matériel nécessaire : feuilles, crayons et gomme.

Psychologue-et-fille-analysant-dessin

Il est permis d’effacer, mais toujours en tenant compte de l’attitude que l’on prend en faisant cela : si une fois que le dessin est terminé, on décide de tout effacer, ce n’est pas la même chose que d’enlever une partie d’un trait, que l’on désire améliorer.

Le test HTP a une durée approximative d’une demi-heure à une heure, selon le temps que met le patient à dessiner et à raconter l’histoire.

Bien sûr, cela dépendra aussi de la prédisposition qu’il a et si l’analyste a décidé de poser quelques questions à la fin du test.

À quoi sert le test HTP ?

La logique est simple. Le test se base sur la croyance qui affirme que grâce aux dessins, on peut exprimer beaucoup de sentiments, qu’ils soient passés ou présents, ainsi que des désirs futurs.

Chaque image signifie une chose différente : la maison projette évoque la situation familiale du présent, l’arbre est le concept le plus profond et intérieur de nous-même et la personne est une sorte d’auto-portrait qui inclut notre conscience et nos mécanismes de défense.

Il faut aussi analyser la place de chaque objet sur la feuille. Par exemple, si l’on dessine très près du bord supérieur, le dessin est lié aux rêves et à l’imagination, et dans la partie inférieure, au matériel.

Ce qui se trouve à droite exprime le lien au futur, au centre au présent et à gauche au passé.

On évalue la taille de chaque élément, le tracé (qui peut être ferme ou fragile) et la clarté. Il est aussi très intéressant de comprendre que chaque partie de la maison, de l’arbre et de la personne a des significations.

Nous ne vous dirons pas ce que veut dire chacun d’entre eux pour que vous ne soyez pas piégé avant de faire le test, mais pour vous donner une ébauche d’interprétation : le toit de la maison représente le spirituel et l’intellectuel, le tronc de l’arbre le soutien de la vie et les mains de la personne le plan affectif.

Dans ce test, comme les tests de projection, la qualité et l’information que nous obtenons dépendront de l’attitude à laquelle nous nous confrontons au moment de dessiner ou de construire une histoire, mais également de la compétence de l’analyste à différencier les éléments importants de ceux qui ne le sont pas.

A découvrir aussi