Apprenez à dire non

· 5 juillet 2018

Dans la vie, nous devons apprendre à être compréhensifs et, parfois, à nous adapter aux autres. Chacun de nous doit être capable d’être flexible. il existe cependant des personnes qui, pour différentes raisons (comme le manque d’estime de soi et le sentiment que si elles ne répondent pas aux attentes des autres elles ne seront pas aimées), cèdent tellement qu’elles finissent par se briser. Il en est souvent ainsi car elles ne savent pas dire non.

Bien qu’aider et d’être généreux avec les autres nous procure de nombreux avantages, il est également important de nous prioriser et d’être attentif à nous-mêmes. Autrement dit, il est bon d’être flexible, mais pas au point de nous briser pour toujours plaire aux autres et les faire systématiquement passer avant nous.

Quelles sont les conséquences du fait de ne pas savoir dire non à temps ?

Nous nous manquons en quelque sorte de respect lorsque nous ne fixons pas de limites. C’est comme si nous étions invisibles pour nous-même et les autres pourraient décider pour nous. Notre estime de nous-même s’en trouve diminuée et de profonds sentiments de solitude et d’échec ont tendance à nous envahir.

Faible estime de soi

Complaire les autres et ne pas faire ce que nous voulons vraiment nous amène à nous sentir mal avec nous-mêmes. Nous en venons même à croire que nous ne valons rien. Que nous n’avons aucune qualité ou aucun type de potentiel. L’estime de soi diminue progressivement.

femme devant apprendre à dire non

Sentiment de solitude intérieure

Nous finissons par avoir un sentiment de solitude intérieure qui nous attriste profondément lorsque nous faisons toujours tout pour les autres, que ne sommes pas honnêtes avec eux ou avec nous-même sur ce que nous voulons et ce que nous ne voulons pas. Nous pensons que les autres ne nous aiment vraiment pour ce que nous sommes. Qu’ils nous aiment pour ce que nous faisons. En fait, nous y contribuons par notre comportement. En effet, comment peuvent-ils vraiment nous connaître si nous faisons seulement ce que les autres veulent ou ce que nous pensons qu’ils veulent ?

Sentiment d’échec

Faire ce que les autres nous demandent a un prix. Celui de renoncer à nos désirs et à nos aspirations. Cela nous conduit à éprouver un sentiment d’échec permanent pour ce qui aurait pu être mais ne le fut pas.  Pour l’accumulation de rêves brisés et d’illusions perdues. Nous devons donc éviter de nous briser en étant flexible.

Comment apprendre à dire non

Dire non est nécessaire pour prendre soin de soi et de fixer des limites. Pour pratiquer l’amour de soi et commencer à nous valoriser. Bien que cela puisse être difficile, nous ne devrions pas laisser passer trop de temps pour nous exprimer. Les clés suivantes peuvent vous y aider.

Ne plus craindre la critique

Personne ne sera d’accord avec tout ce que nous faisons ou disons. Nous ne craindrons plus d’être accepté et nous nous sentirons plus libre lorsque nous aurons assimilé cela. Affrontons la peur de la critique et soyons nous-même. Tout ce que les autres nous disent ne sont que des opinions.

Visualisez-vous dans différentes situations

Si vous savez qu’il vous en coûtera de dire non, visualisez-vous dans la situation dans laquelle vous cous trouverez bientôt. Si vous savez que l’on va vous demander quelque chose, demandez-vous, par exemple, comment vous répondre. Quels seront vos argumentsVous vous sentirez beaucoup plus détendu une fois que vous vous serez entraîné à ce qui peut arriver. Gardez cependant à l’esprit que les événements ne se déroulent pas toujours comme nous l’imaginons.

Ne donnez pas trop d’explications

Il n’est pas nécessaire de se justifier pour dire non. Expliquez uniquement ce qui est nécessaire, soyez honnête et poli. Un simple « je n’en ai pas envie » est plus que suffisant.

Nous sommes souvent préoccupés par ce que nous pensons. « Et maintenant qu’est-ce que je lui dis », « quelle excuse je vais inventer », « mais comment vais-je dire non ». Nos pensées ne cessent de tourner, tels une souris sur une roue.

Il n’est cependant pas nécessaire de réfléchir autant sur le sujet. Donnez les explications pertinentes, rien de plus. La seule chose que vous obtenant en ressassant le sujet est de générer une anxiété nous blessant nous-même.

apprendre à dire non

Commencer à s’aimer

Nous faisons souvent des choses qui ne nous plaisent pas lorsque nous voulons systématiquement faire plaisir aux autres. Apprenez à vous aimer, à faire ce que vous voulez. A ne pas consacrer autant d’espace aux autres et si peu à vous-même. Pourquoi prenez-vous tellement soin des autres et si peu soin de vous-même ?

Ne soyez pas aussi accessible

Vous ne contribuez pas à ce que les autres cessent de vous percevoir comme « celui qui est toujours là » si vous vous montrez toujours trop accessible. Vous devez donc rejeter les propositions que vous ne voulez pas réellement. Ou simplement avertir que vous n’avez pas le temps. Il est même parfois opportun de faire celui qui a oublié. Sans autre justification. Les autres se rendront alors compte que vous savez également dire non.

Apprenez à vous aimer sans avoir besoin de l’approbation de tout le monde

Qui que vous soyez et quoi que vous fassiez, vous devez apprendre que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde. Une fois que vous y réfléchissez et avez installé cette croyance dans votre esprit, vous vous sentirez plus soulagé et n’accorderez plus autant d’importance à ce que disent les autres.

Comme le dit un dicton célèbre : « Charité bien ordonnée commence par soi-même ». Ne l’oubliez pas. Vous êtes en effet ce qu’il y a de plus important. Et si vous ne vous aimez pas et ne prenez pas soin de vous, personne ne le fera à votre place.