Anxiété et stress dans la recherche d’emploi, une souffrance silencieuse

· 30 novembre 2018
L'anxiété et le stress dans la recherche d'emploi peuvent être le point de départ de l'apparition d'une dépression grave. Dans ces cas, la thérapie cognitivo-comportementale est celle qui pourra le plus nous aider à provoquer un changement adéquat de notre attitude.

Parfois, le simple fait de préparer notre curriculum vitae génère en nous de l’angoisse. Le stress au cours de la recherche d’emploi est une réalité toujours plus présente pour une raison très concrète. Souvent, nous avons la sensation désagréable de n’avoir aucun contrôle lorsque nous nous apercevons que personne n’appelle. Ou que nous n’avons pas de réponse à nos demandes de candidature. Les faibles expectatives ajoutées à l’incertitude ne font qu’augmenter la souffrance.

Lorsque nous cherchons des informations au sujet du stress et de l’anxiété associés à la recherche d’emploi, il est commun de trouver des techniques pour passer un entretien avec succès. Comme nous le savons, les bons conseils pour contenir nos nerfs pendant les processus de sélection ne manquent pas. Cependant, un aspect est souvent laissé de côté. Une dimension très présente dans la société. Et qui n’est pour autant pas souvent évoquée.

Nous faisons référence aux personnes atteintes de dépression ou de troubles de l’état moral qui sont sans emploi et se considèrent incapables de trouver un emploi. Il y a quelque temps, la journée mondiale de la santé mentale a été célébrée et on ne donna que peu de visibilité concrète à ce collectif habitué à passer inaperçu.

Ainsi, bien que cela puisse nous surprendre, nous ne devons pas omettre une notion. Nous faisons référence à une donnée démontrée par des études menées par Barbara J. Jefferis de l’Université College London : le chômage et la recherche frustrée d’un travail sont directement liés à la dépression majeure.

Souvent, les premiers indices de cette condition commencent à se faire sentir lorsque le fait de préparer nos informations pour une demande d’emploi se convertit en stress. Voyons quelques informations complémentaires en suivant.

la recherche d'emploi

Anxiété et stress dans la recherche d’emploi, une réalité très commune

Souffrir d’une certaine angoisse ou stress lors de la recherche d’emploi est quotidien. Ceux qui viennent de finir leur études et doivent mettre à jour leur curriculum vitae peuvent ressentir ces émotions car leur formation a plus de poids que leur expérience. Ceux qui sont plus âgés et expérimentés peuvent également en souffrir en imaginant un scénario chaotique rempli d’incertitude lors de la recherche d’emploi.

La demande importante et la faible offre nous obligent bien souvent à rester dans l’attente éternelle d’opportunités. L’Université de Chicago a réalisé une étude pendant plusieurs années sur un échantillon de 282 personnes. Donnée intéressante, lorsque vous cherchez un emploi, « ce que vous savez faire et la manière dont vous le faite » est moins important que « les personnes que vous connaissez« . 

Ce type de réalité nous pousse généralement dans des états de vulnérabilité et de découragement. Pour cela, il est très fréquent qu’indépendamment de l’âge et de la formation des individus, ils commencent à convertir leur recherche d’emploi en une source de stress importante. Le temps qui passe associé aux échecs et au téléphone qui ne sonne pas alimentent une frustration et contribuent à intensifier l’angoisse.

Indicateurs associés au stress et à la recherche d’emploi

Nous verrons en suivant les comportements, les pensées et les situations qui caractérisent les personnes souffrant d’anxiété et de stress pendant la recherche d’emploi :

  • Manque de confiance vis-à-vis des des offres d’emploi lues ou reçues.
  • Sensation du fait que l’incertitude est toujours plus difficile à affronter, à digérer et à supporter.
  • Report de l’envoi des curriculums.
  • Anxiété lors du remplissage d’une offre d’emploi.
  • Démotivation au moment de s’engager dans un processus sélectif en raison d’échecs antérieurs.
  • Petit à petit, la personne commence à douter de ses propres capacités personnelles et professionnelles.
  • Souvent, l’environnement n’aide pas. La famille et les amis de la personne en recherche d’emploi projettent en elle des faibles expectatives et un certain pessimisme au sujet de la recherche d’emploi.
femme en recherche d'emploi

Comment surmonter le stress dans la recherche d’emploi ?

Nous sommes tous compétents. Nous avons tous de la valeur, Et nous méritons tous non pas un emploi, mais un bon emploi. D’autre part, nous pourrions sans doute aussi parler du besoin d’être créatifs. Au lieu de chercher un emploi nous devrions offrir nos ressources et capacités innovantes, nous présenter comme cette figure capable d’apporter quelque chose de nouveau au marché professionnel. Ce sont des idées excellentes qui entrent en collision avec une réalité évidente.

Si nous n’avons pas une forme psychologique optimale, il peut nous résulter difficile de donner le meilleur de nous-même. Les expériences continues d’échec plongent les individus dans un tunnel duquel il est difficile de voir la sortie. Dans ces cas là, il n’y a pas de formules magiques : il est essentiel d’avoir recours à l’aide d’un professionnel spécialisé.

Ainsi, la thérapie cognitivo-comportemental peut nous permettre de réorienter notre dialogue interne, de rompre avec le pessimisme et de soulager la sensation d’échec. Elle nous permettra de développer de meilleures habilités. Et de mettre en place de nouveaux comportements et de nouvelles attitudes avec lesquels faire face à l’environnement professionnel avec plus d’idées, de motivation et de force.

Des idées simples mais puissantes peuvent être une source complémentaire d’aide :

  • Les pensées négatives freinent les opportunités.
  • Il faut changer d’attitude mentale. 
  • Nous devons prendre soin de nous et nous accorder du temps. Faire de l’exercice, lire, bien s’alimenter sont des activités indispensables.
  • Il est également nécessaire de pouvoir compter sur un bon soutien social. En empêchant nos proches de nous étouffer avec leur pessimisme et leur défaitisme.
  • Le mindfulness est également très adapté pour développer une attention pleine et mieux gérer nos émotions. 

Enfin, pour combattre le stress lors de la recherche d’emploi, il vaut la peine d’être créatifs et proactifs. Parfois, les périodes les plus obscures donnent vie aux idées et aux projets les plus lumineux.