Les amitiés aussi peuvent se terminer

· 22 octobre 2015

Non, non, il n’est pas toujours facile de quitter quelqu’un. Laisser partir quelqu’un demande même du courage. Car laisser partir quelqu’un, c’est aussi perdre une partie de vous, une partie que nous ne reverrez peut-être jamais…Encore pire, il existe des personnes qui nous mobilisent tellement que lorsqu’elles s’en vont, nous ne sommes plus tout à fait les mêmes…

Toutes les amitiés ne sont pas éternelles, car certaines peuvent également prendre fin, puisque même l’amour ne peut pas éviter de toucher à sa fin.

Rien n’est permanent, les relations ne sont pas éternelles et il faut savoir les laisser s’en aller.

Etant donné qu’il nous est difficile de mettre un terme à ces étapes et de savoir dire au revoir, ces moments deviennent une grande source de souffrance pour nous.

Le passage des années ne nous rend guère immunisés face à ces départs, surtout lorsque l’on sait qu’il n’y a pas de marche arrière.

Après un certain temps, seule une petite partie de nos amis proches maintiennent la même relation de confiance, et moins de la moitié de nos amis le seront encore 7 ans après. En réalité, il s’agit d’un processus tout à fait normal.

Les relations peuvent se détériorer car on ne partage pas les mêmes sentiments, à cause d’un conflit qui mène à une séparation inévitable, ou tout simplement parce que chaque vie prend un chemin différent.

Ce qui est réellement difficile, ce n’est pas de laisser partir les gens, mais plutôt le fait qu’ils emportent avec eux une partie de vous, qui vous a toujours accompagnée.

L’important est de laisser partir au bon moment, lorsque vous savez qu’il n’y a aucune chance d’amélioration et que nous n’êtes plus en mesure de vous apporter mutuellement quelque chose de positif.

Ne laissez pas vos souvenirs se convertir en reproches, car vous cesserez de vous soutenir sur le chemin de la vie. Laisser partir quelqu’un est la meilleure démonstration d’amour propre que vous pouvez vous faire.

On dit souvent que les amis sont la famille que nous choisissons, mais en réalité, nous devons nous contenter de ce que nous pouvons. Nous n’avons ni le temps, ni l’information nécessaire pour trouver le compagnon idéal, et il est donc logique que nous puissions nous tromper à certaines occasions.

Parfois, même si la personne a toute notre confiance et que nous lui donnons tout, elle nous trompe. Personne ne souhaite avoir une personne toxique à ses côtés.

De toute manière, les relations sont des étapes et, comme toutes les étapes, elles sont changeantes. Si vous acceptez les règles du jeu, vous pourrez avancer, mais si vous ne le faites pas, vous resterez sur place.

Bien que vous ayez de la tendresse pour une personne, il est possible qu’elle n’existe plus, du moins pas comme vous l’aviez connue. De la même manière que cela peut vous arriver, les autres changent et évoluent.

Ce sont les indices qui vous font sentir que quelque chose touche à sa fin. Tout comme le yaourt et sa date de péremption dans le frigo, vous pourrez choisir de le consommer quelques jours de plus, mais il faudra bien finir par le jeter et en acheter un autre.

Même si vous vous bandez les yeux, vous vous rendrez compte que la saveur du yaourt n’est pas la bonne. Si vous l’ignorez et que continuez de le manger, vous vous rendrez malade. Le prix à payer est alors très élevé.

Les souvenirs sont beaux s’ils restent dans le passé, lorsque nous ne vivons pas à travers eux et qu’ils ne nous obligent pas à maintenir des habitudes qui ne nous correspondent pas et qui nous font vivre dans une réciprocité constante et non désirée.

Les relations se transforment, c’est inévitable. Il est probable que vous n’ayez plus les mêmes valeurs, les mêmes aspirations ou les mêmes projets que quelques années auparavant.

Il est normal qu’il soit difficile de se défaire de quelque chose qui faisait partie de vous, mais tout comme vous, les relations changent en bien ou en mal, il suffit juste de l’accepter.
Image : Courtoisie de Larissa Kulik