Je peux enfin vivre sans toi ! (Indépendance émotionnelle)

26 août 2015 dans Emotions 0 Partagés

« Je ne peux pas vivre sans toi », « Si tu m’abandonnais, je mourrais ». Peu de phrases peuvent être plus dangereuses que celles-ci dans une relation de couple.

Peu de comportements peuvent être plus destructeurs que ceux qui sont constitués de la dépendance affective absolue, nous rendant, avec le temps, complètement vulnérable.

Parfois, l’amour nous dépasse et en arrive à nous dominer. On a alors plus conscience des limites, et on se laisse porter par ce torrent de sentiments qui nous pousse à cantonner notre monde à l’autre, nous mettant ainsi nous-même au second plan.

S’il vous est déjà arrivé de vivre cette expérience, vous connaissez alors sans doute la souffrance que peut occasionner, par exemple, le fait se voir soudainement abandonné, trahi, ou éloigné de cette personne sur laquelle on avait méticuleusement « tissé » tout notre être. On se sent alors tout à coup vide, et perdu sans nos repères.

Comment peut-on faire de nouveau face à la vie sans notre « moitié » à nos côtés ? Il n’est jamais facile de couper le cordon ombilical, d’où l’intérêt d’apprendre à forger notre indépendance émotionnelle le plus tôt possible, tout en veillant toujours à maintenir un équilibre sain.

Il est difficile de surmonter une rupture, d’autant plus si on a été complètement dépendant de l’autre. Mais, avec le temps et la maturité, on finira par réussir à libérer le poids qui pèse sur nos épaules, et donc à dire « Je peux enfin vivre sans toi ! »

Le trouble de personnalité dépendante

Pour vous permettre de comprendre jusqu’à quel point peut aller la dépendance affective dans le couple, nous allons vous parler du trouble de personnalité dépendante.

Il s’agit d’un stade vraiment extrême que l’on peut atteindre si on pose certaines limites permettant à notre estime de nous-même et à nos valeurs de toujours être bien protégées.

Nombreux sont ceux qui finissent par adopter un comportement d’annulation absolue.

Loin de reconnaître la réalité qu’ils sont en train de vivre, ils refusent souvent de recevoir de l’aide des membres de leur famille ou de leurs amis, et ce jusqu’à ce qu’il soit trop tard, et qu’ils finissent pas tomber dans une dépression.

Voici donc les principales caractéristiques de ces personnes qui, au lieu de développer une indépendance émotionnelle, se laissent envahir par certains comportements :

– Elles laissent leur compagnon/compagne décider pour elles

– Elles basent toute leur vie sur l’autre, laissant de côté toutes les autres relations sociales, voire même les relations familiales

– Elles sont conciliantes et évitent de contredire toute idée ou parole, car elles ne gèrent pas le rejet ou la critique

– Elles croient davantage en les capacités de leur couple qu’en leurs propres capacités

– Elles ont une mauvaise image d’elles-mêmes et pensent que sans l’autre, elles ne sont rien

– Elles demandent généralement l’avis des autres pour presque tout

– Elles doutent d’elles-mêmes et idéalisent le couple

– Leur plus grande peur est d’être abandonnées, d’où leur obsession de plaire, et d’être serviables. Finalement, elles permettent tout type de manipulation émotionnelle afin de ne pas perdre l’être aimé.

valeria-interior-420x268

Apprenez à développer votre indépendance émotionnelle

Entretenir une relation de couple saine et heureuse n’est pas incompatible avec le fait d’avoir une indépendance émotionnelle.

On peut aimer, voire même adorer son compagnon/sa compagne, tout en ayant dans le même temps une bonne estime de soi, et en cultivant sa croissance personnelle, d’où l’intérêt de mûrir dans le couple tout en avançant en tant que personne.

Voulez-vous savoir sur quels piliers vous pouvez vous appuyer pour y parvenir?

Favorisez la croissance personnelle de votre compagnon/compagne, au même titre que la votre. Permettez-lui de lutter pour atteindre ses rêves et de les partager avec vous. Offrez-lui son propre espace personnel, apportez-lui de la confiance et du soutien…et exigez aussi la même chose pour vous-même.

Soyez capable de toujours prendre vos propres décisions en accord avec vos valeurs. Si votre compagnon/compagne porte atteinte à quelque chose en quoi vous croyez et qui vous définit en vous imposant ses propres principes, cela affectera alors directement votre indépendance émotionnelle.

N’hésitez pas à verbaliser vos idées et autres critères, à faire part de vos pensées, et à toujours agir en accord avec vos principes, ce qui passe par une bonne estime de vous-même. Ne soyez pas toujours complaisant, et ne cachez pas ce qui vous blesse.

– Ne bâtissez pas tout votre univers autour de l’autre, renonçant ainsi à tout ce que vous étiez auparavant. Ne soyez pas ce petit satellite en orbite autour d’une grosse planète. Au contraire, vous devriez être deux planètes en harmonie dans un même univers.

A découvrir aussi