5 grandes leçons de vie de Socrate

4 juin 2018 dans Auteurs 0 Partagés
leçons de vie de Socrate

Socrate, considéré comme le père de la philosophie, naquit à Athènes en l’an 469 avant notre ère. Son père, Sophronisque, était maçon et sa mère, Phénarète, était sage-femme. En dépit de ses origines humbles, de nombreuses leçons de vie de Socrate qui ont survécu à ce jour.

Ce grand philosophe vivait au début comme n’importe quel autre athénien. Il poursuivit le métier de son père pendant un certain temps et dut servir de soldat aux Grecs. Il était connu pour être un grand travailleur. Les premières leçons de vie de Socrate ont trait à sa patience et sa capacité à faire face aux charges de sa condition.

Ses ennemis se multiplièrent lorsqu’il commença à devenir célèbre en tant que penseur et naturaliste. Il en fut ainsi car il préconisait une éthique implacable, dans laquelle il n’y avait pas de place pour la malhonnêteté, le déshonneur ou la double morale. C’est pourquoi il fut persécuté et ridiculisé. Il fut également condamné à mourir / à se suicider. Ce dernier épisode est finalement devenu l’une des grandes leçons de vie de Socrate.

1. L’humilité, une des leçons de vie de Socrate

Socrate n’avait rien de gracieux physiquement. Sa taille était trop basse et son ventre était assez proéminent. Ses traits étaient abrupts et ressortaient, en outre, ses grands yeux saillants et son nez extrêmement relevé. Son apparence physique était un motif de raillerie de la part d’autres philosophes .

Cependant, rien de tout cela n’affecte le “père de la philosophie”. Au contraire. Il ne prêtait aucune ou peu d’attention à ces commentaires. Il portait toujours la même cape et était totalement austère dans son mode de vie. Il mangeait ou buvait tout juste l’essentiel. Anfitrion dit de lui qu’aucun esclave ne voudrait être traité comme il se traitait. Platon, quant à lui, lui lava les pieds et lui mit des sandales.

 leçons de vie de Socrate

2. Le respect de l’individualité des autres

L’un des aspects les plus intéressants de la vie de ce philosophe est qu’il n’a jamais écrit. Bien que tous le considéraient comme un esprit très supérieur et plein de sagesse, les enseignements de Socrate étaient oraux. La raison pour laquelle il a adopté ce comportement est une autre des grandes leçons de vie de Socrate.

Il a toujours dit que tout le monde devrait développer ses propres idées. S’il écrivait les siennes, il conditionnerait la construction intellectuelle des autres. Il possédait quelque chose de très authentique : converser avec les autres jusqu’à l’épuisement, mettant en jeu son ironie et sa capacité extraordinaire à voir les choses sous un autre angle.

 leçons de vie de Socrate

3. L’écoute, une autre des grandes leçons de vie de Socrate

La méthode par laquelle Socrate transmettait ses enseignements était d’une subtilité et d’une intelligence telle qu’elle est encore appliquée de nos jours (moins que ce qui serait souhaitable, effectivement). Les grands pédagogues, comme Jean Piaget, se sont inspirés de la méthode socratique, connue sous le nom de “Mayéutica”.

Le philosophe initiait une conversation en interrogeant son interlocuteur. Il lui posait des questions amenant cet interlocuteur à découvrir lui-même si ce qu’il disait était cohérent, ou, au contraire, peu fondé. Chacun parvenait ainsi à la vérité par lui-même. Socrate écoutait et posait seulement des questions.

4. L’ouverture totale à la vérité

Socrate est l’auteur de la célèbre phrase “Je sais seulement que je ne sais rien. Il ne s’agissait pas pour lui d’un slogan ou d’un moyen de se promouvoir. Ce philosophe avait en effet une ouverture mentale unique.Il considérait donc que sa principale ressource pour atteindre le vrai était de reconnaître qu’il ne savait pas ce qui était vrai, de poser des questions avant d’essayer de trouver des réponses, d’élargir la vision du monde avant de la rétrécir.

Socrate fut également l’auteur de la fameuse affirmation “Connais-toi toi-même. Cette phrase a été inscrite dans le fronton du temple de Delphes. Il ne cherchait pas à décrire les êtres humains. Il nous invitait plutôt à chercher en nous-mêmes. Un voyage, sans aucun doute, passionnant.

5. Le sens de l’humour

Le plus célèbre des philosophes athéniens avait aussi un grand sens de l’humour. Ceci se reflète en partie dans ses anecdotes avec Xanthippe, sa femme. Elle avait 30 ans de moins que lui et était célèbre pour son caractère diabolique. C’est pourquoi ils fut une fois demandé à Socrate pourquoi il l’avait épousée. Ce dernier répondit : “J’aime apprendre tous les jours d’une personne avec un si mauvais caractère (très fort, peu patient). Il n’existe pas de meilleure école que le contact avec les autres “.

 leçons de vie de Socrate

Lorsqu’il fut condamné à mort, sa femme alla malgré tout lui rendre visite et fondit en larmes. Socrate lui dit alors : “Ne pleure pas, nous sommes tous condamnés à mort par la nature“. Sa femme lui répondit : “Mais ils t’ont condamné injustement“. Ce à quoi Socrate répondit : “Serait-il moins regrettable qu’ils m’aient justement condamné ?“.

Voici donc quelques-unes des grandes leçons de vie de Socrate, l’un des philosophes les plus importants de l’histoire. Il les accepta et les mis en oeuvre jusqu’à sa condamnation à mort, avec la sérénité de celui qui fit de sa vie un fait éternel.


A découvrir aussi