Les 3 blessures émotionnelles du passé qui ne vous permettent pas d’avancer

8 mai 2018 dans Emotions 0 Partagés
blessures émotionnelles du passé

On dit que le passé revient toujours, et c’est vrai. Chaque jour de notre vie est le fruit de ce que nous amenons avec nous. Bien que nous éliminions de notre conscience les événements qui se sont déjà produits,ces derniers restent présents dans ce que nous sommes aujourd’hui et  ce que nous serons demain. C’est pourquoi il est si important de guérir les blessures émotionnelles du passé.

Il arrive avec les blessures émotionnelles du passé quelque chose de semblable à ce qui se passe avec des blessures physiques. Si elles guérissent et cicatrisent, elles laissent une trace, mais ils ne font plus mal. En revanche, si elles ne sont pas traités correctement, elles gêneront encore et encore. Elles peuvent même se ré-ouvrir ou s’aggraver.

« Lorsque nous soignons les souvenirs de notre vie, le présent est perçu différent. »

-Bernardo Stamateas-

Beaucoup pensent qu’il suffit d’oublier ce qui s’est passé, de ne pas y penser ou de ne pas lui donner d’importance. Nous ne pouvons néanmoins y parvenir avec la simple décision de le faire. En pratique, toutes les blessures émotionnelles du passé restent en vigueur, à travers un processus inconscient. Voyons ci-après trois de ces traces émotionnelles qui peuvent continuer à gravir dans notre vie et l’affecter négativement.

1. Les blessures émotionnelles du passé liées à l’estime de soi

L’amour propre est parfois sérieusement remis en question par les expériences passées. Les différentes formes de rejet génèrent de la souffrance, quelles que soient les conditions dans lesquelles elles se produisent. Il s’agit de quelque chose qui fait souffrir tout être humain.

blessures émotionnelles du passé

Lorsque ce rejet est systématique, qu’il a eut lieu à un âge précoce ou provient de figures hautement aimées, il se transforme en une blessure émotionnelle difficile à soigner. En effet, les moqueries, les railleries, les dévalorisations, les critiques constantes ou la culpabilité infondée, font beaucoup de mal à qui en est l’objet.

Les dommages à l’estime de soi sont des blessures émotionnelles du passé qui peuvent peser toute une vie. Elles peuvent parfois ne jamais guérir totalement. Cependant, avec une bonne préparation, nous pouvons toujours parvenir à ce qu’ils cessent d’être un frein à la confiance en soi, à l’assertivité et au sentiment d’optimisme envers la vie.

2.Les blessures émotionnelles du passé liées à l’autonomie

Les blessures émotionnelles liées à l’autonomie ont trait aux situations dans lesquelles un contrôle excessif a été exercé sur la personne. La chose habituelle est qu’une figure ayant un pouvoir sur un individu ait exercé une domination arbitraire, nuisant ainsi à l’autonomie personnelle.

se remettre des blessures émotionnelles du passé

Ces blessures correspondent à toutes les actions visant à limiter la liberté et la capacité de décider. Elles se produisent lorsqu’une personne est fréquemment corrigée et punie pour des raisons peu claires. Lorsque la personnes est constamment désapprouvé, ou qu’il lui est demandé de rendre compte de ses actions dans les moindres détails, également. Lorsqu’elle est traitée d’inutile ou d’incapable.

Ce type de blessures émotionnelles du passé génère de nombreuses difficultés pour prendre l’initiative ou décider de différents aspects. Elles rendent la personne soumise et passive, ou extrêmement rebelle sans raison apparente.

3. Les blessures émotionnelles d’affection

Les blessures émotionnelles du passé qui pèsent le plus sont celles de l’affect. Elles se produisent lorsque des personnes ont été victimes d’abandon, de distanciation émotionnelle ou d’isolement. Ceux qui donnent naissance à ce type de blessure sont essentiellement les parents lors de l’éducation. Ils peuvent eux-mêmes avoir été victimes de pratiques similaires et les répéter avec leurs enfants sans en être pleinement conscients.

Les blessures liées au manque d’affection amènent la personne à se sentir immensément seule dans de nombreuses circonstances. Particulièrement dans celles où elle se sentait vulnérable. Cela génère la perception de n’être important pour personne. Se crée également l’idée d’être peu compris ou accepté.

blessures émotionnelles du passé

Ces blessures affectives entraînent également de graves conséquences pour ceux qui en ont souffert. La principale est de devenir une personne très dépendante des autres. L’approbation des autres est constamment nécessaire. Ces personnes cherchent également à plaire aux autres, allant parfois même jusqu’à se négliger elles-mêmes pour cela. Leur humeur est très variable, toujours en fonction de l’attitude des autres.

Toutes ces blessures émotionnelles du passé entravent l’existence. Elles sont généralement un frein à la croissance et à l’évolution dans un ou plusieurs aspects de la personnalité. Par conséquent, il est très important de régler les comptes avec ce passé qui détermine parfois notre quotidien avec force. La façon d’y procéder passe par un processus de réflexion menant à la prise de conscience de ce qui s’est passé et de son impact.


A découvrir aussi