5 films qui illustrent le fossé entre le monde rural et urbain

Depuis quelques années, une sorte de confrontation s'opère entre les intérêts des populations du monde rural par opposition à ceux du monde urbain. Ces films exposent cette différence.
5 films qui illustrent le fossé entre le monde rural et urbain

Dernière mise à jour : 21 avril, 2022

Certains films illustrent le fossé entre le monde rural et urbain. Il s’agit d’un sujet très intéressant pour la psychologie et la sociologie actuelles. La façon dont nous nous comportons est directement liée à l’endroit où nous vivons. Le film Nomadland met ceci en avant à travers les différents modes de vie qui existent dans un pays comme les États-Unis.

Le fossé entre le monde rural et urbain existe depuis quelques décennies. Des comportements de plus en plus distants s’accentuent entre les deux modes de vie. De la façon dont vous votez à la façon dont se conçoivent la nourriture, le travail, la nature, etc.

Le monde rural et urbain ont toujours coexisté. Ils eurent besoin l’un de l’autre et s’équilibrèrent pour parvenir à un équilibre social. Cela changea néanmoins. Dernièrement, ils semblent être en désaccord non seulement idéologiquement, mais émotionnellement.

Nous présenterons donc, ci-après, cinq films qui illustrent le fossé entre le monde rural et urbain. Cela nous aidera à prendre conscience que, malgré tout, les grandes questions humaines sont universelles, que l’on naisse en ville ou à la campagne.

1. Hillbilly: Une ode américaine (2018)

Ce film traite du fossé entre le monde rural et urbain aux États-Unis. L’adaptation cinématographique des mémoires controversées de JD Vance, “Hillbilly Elegy”.

Un film sans trop de bonnes critiques, mais que beaucoup soulignent comme une explication très précise de ce qui se passe et de la façon dont les gens votent actuellement aux États-Unis.

Le film raconte la vie d’un étudiant en droit de Yale attiré par sa ville natale des Appalaches. Il entame une réflexion sur l’histoire de sa famille et sur la manière dont elle influença sa vie indépendante dans une autre ville. Ce type de famille rurale se retrouve dans toutes les villages et états des États des États-Unis, même s’ils n’ont pas de visibilité.

L’histoire de James David Vance est celle d’un homme qui veut se retrouver en le faisant avec son passé, comprenant mieux qui il est et d’où il vient. Hillbily Elegy de Ron Howard met en vedette Amy Adams, Glenn Close, Gabriel Vasso et Freida Pinto.

2. Winter’s bone (2010)

Le film, basé sur le roman de Daniel Woodrell et adapté par la réalisatrice Debra Granik, établit une formidable tension entre mystère et réalité. Ce petit film  sinistre  est aussi dur, inébranlable et fascinant que les personnages qui gagnent à peine leur vie au milieu de ses froides collines grises.

Jennifer Lawrence est Ree, une jeune fille de 17 ans qui doit s’occuper de ses deux jeunes frères. Sa mère est malade et son père, sorti de prison, est persécuté par certaines personnes. Si elle ne parvient pas à résoudre certains problèmes, ils prendront la maison dans laquelle ils vivent.

On soupçonne que la famille locale de gros bonnets a peut-être tué son père à cause de vieilles rancunes. Incassable face à toute la pauvreté et la violence qui l’entoure, résiliente et débrouillarde, elle se lance dans une quête dangereuse pour le retrouver et régler la dette. Le sort de toute votre famille est désormais entre ses mains.

3. La famille Bélier (2014)

Cette comédie dramatique française fonctionne à plusieurs niveaux : comme un conte de famille rustique, un film sur la surdité, le chant et une étude de la politique des petites villes.

Louane Emera incarne Paula, la fille d’agriculteurs fous de sexe nommés Rodolphe et Gigli (François Damiens, Karin Viard) avec un sens de l’humour quelque peu grotesque.

Ses parents et son petit frère sont sourds et elle est leur interprète, surtout lorsqu’ils vendent les fromages de la ferme sur les marchés. Alors que Rodolphe décide de se présenter à la mairie, Paula a l’opportunité de participer à un concours de chant à Paris qui peut changer sa vie.

Ses parents ne supportent pas l’idée qu’elle ait une belle voix, surtout si cela signifie qu’elle va les quitter. Paula devra alors faire face à la décision non seulement de quitter sa famille, mais de changer sa routine rurale de la région de la Loire pour un Paris cosmopolite et moderne.

4. L’esprit de la ruche (1973)

L’esprit de la ruche de Víctor Erice raconte l’histoire de deux sœurs, Ana (Ana Torrent), imaginative et impressionnable, huit ans, et Isabel (Isabel Telleria), plus réaliste et espiègle, dix ans.

Nous sommes en 1940, juste après la guerre civile espagnole et la victoire fasciste du général Franco. Ils vivent dans une petite ville castillane presque déserte, dans un manoir fermé qui a été sauvé de la destruction par la guerre.

Les sœurs vivent avec leur père Fernando (Fernando Fernán Gómez), un apiculteur de jour qui écrit des poèmes sur les abeilles la nuit. Leur mère, solitaire et impuissante, Teresa (Teresa Gimpera), écrit des lettres mystérieuses à un amant qui vit maintenant à l’étranger. La plupart du temps, les filles sont laissées seules, sauf une fois lorsque leur père les emmène chasser des champignons.

Un jour, un présentateur de films itinérant présente la version doublée en espagnol de 1931 du monstre Frankenstein de James Whale à la mairie de la ville où les sœurs vivent. Ana est fascinée par le monstre, mais ne comprend pas pourquoi ce dernier tua la fille ou pourquoi les villageois tuèrent le monstre.

L’esprit de la ruche influença le travail de l’Espagnol Carlos Saura et du Mexicain Guillermo Del Toro, dont le Labyrinthe de Pan présenté à Cannes (et d’autres contes d’horreur pour enfants) a une dette envers Erice.

5. Les raisins de la colère (1940)

Les Raisins de la colère est l’adaptation réalisée par John Ford du roman classique de John Steinbeck. C’est un film de 1940 qui se déroule pendant la Grande Dépression.

Le clan/famille Joad cherche une vie meilleure en Californie. Après que la banque a saisi leur ferme frappée par la sécheresse, la famille, dirigée par leur fils Tom (Henry Fonda), charge un camion et se dirige vers l’ouest.

En chemin, assaillis par les épreuves, ils rencontrent des dizaines d’autres familles faisant le même chemin et s’accrochant au même rêve. Des gens dépossédés, poussés et misérablement nécessiteux. Une fois en Californie, les Joad se rendent vite compte que la terre promise n’est pas exactement ce à quoi ils s’attendaient.

Ce film continue d’être une chronique d’une importance cruciale d’une période difficile de l’histoire américaine. Il soulève des questions toujours pertinentes sur la pauvreté, le travail agricole et les énormes écarts entre riches et pauvres.

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
7 films pour travailler sur l’intelligence émotionnelle
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
7 films pour travailler sur l’intelligence émotionnelle

Nous vous proposons donc une liste qui contient certains des meilleurs films pour travailler sur l'intelligence émotionnelle,