5 dangers du confort émotionnel

22 septembre 2015 dans Psychologie 0 Partagés

“Vivre seulement en recherchant la sécurité et le confort revient à vivre encerclé de murailles à l’intérieur desquelles nous sommes morts » J.M. Fericgla.

Le confort est toujours dangereux, car il ne nous laisse pas voir au-delà des choses simples, des habitudes, de ce que nous connaissons et du conformisme.

Ainsi, nous tombons souvent dans le piège du bien-être que nous croyons vivre, et que les mirages nous ont préparé.

1. Le canapé du couple 

Le confort et la conformité émotionnelle dans l’amour sont les pires ennemis du couple. Dans nos relations, nous cherchons souvent à créer une bulle de stabilité émotionnelle qui nous permette de nous accommoder et de regarder la vie comme comme si nous avions déjà fait la moitié du chemin.

Nous avons à nos côtés une personne que nous aimons et qui nous aime. Finalement, même si tout se passe mal, il y aura toujours un lieu pour se réfugier.

Cependant, il est évident que nous avons tendance à nous tromper. Ce que cette bulle nous apporte n’est pas un canapé dans lequel se terrer, mais un souffle d’air frais.

Quand nous passons beaucoup de temps dans notre relation, nous avons tendance à reléguer ses buts et ses aspirations propres.

ici

Nous arrêtons d’être les personnes que nous étions, nous changeons, et cela nous détériore, à cause de cette relation.

Nous nous abandonnons physiquement et émotionnellement, à une sorte de délire émotionnel, qui nous fait penser, inconsciemment, quelque chose de la sorte : « Bon, je penserai à moi plus tard ».

Et nous pensons “De toutes façons, il m’aime toujours ». Mais et vous ? Si maintenant, tout d’un coup, votre conjoint disparaissait de votre vie, vous vous sentiriez bien avec vous-même ?

Vous continueriez à vous aimer pareillement ou vous vous êtes trop oublié ? Vous pensez à vous dans le quotidien?

2. Eviter les émotions négatives

Ne soyez pas dupes, les émotions inconfortables ont une raison dans la vie. La tristesse, la colère, l’inquiétude, la préoccupation, la douleur, la déception, le remords etc. Toutes sans exception, ont quelque chose à nous dire.

Cependant, nous les fuyons, nous courons vers la direction opposée et nous ne les laissons pas s’expliquer.

En conséquence, elle peuvent se transformer en de terribles monstres, comme la dépression, la colère, la culpabilité, l’anxiété…

Fuir est un acte de lâcheté mais écouter ce que ces états veulent dire est assez inconfortable. C’est pour cela que nous ne les écoutons pas. Il faut laisser de la place aux émotions adaptées, celles qui n’interfèrent pas dans la réalisation de nos buts, celles qui la stimulent.

attrapes-420x284

3. Le manque de pensée critique

Tout le monde pense, c’est quelque chose d’inévitable. Cependant, notre pensée peut être partiale, dénaturée, pleine de préjugés etc. 

Nous avons tendance à choisir les aspects qui nous plaisent, qui ne nous incommodent pas, et à ne pas dépasser les limites, aussi gratifiantes soient-elles.

Ainsi, il y a un moment dans la vie de chaque personne où nous succombons, d’une manière ou d’une autre, au confort, laissant libre cours aux préjugés, sans contemplation.

De cette manière, nous « avalons » tout ce que les moyens de communication, les amis, les proches et les connaissances nous disent. Nous nous ajustons à cette norme sociale qui nous dit ce que nous devons faire et nous arrêtons de penser à nous-même.

Ainsi, nous tombons dans la paresse intellectuelle et dans l’étroitesse mentale, endommageant la raison, l’honnêteté et l’amplitude mentale.

orgueil-420x246

4. Le conformisme

Laisser les autres décider pour nous est un autre des grands dangers du confort émotionnel.

Comme nous ne voulons pas nous confronter à cette inconfort de devoir lutter pour nos intérêts ou nos croyances, nous finissons par montrer autres que nous nous ajustons à la norme.

Cela gaspille notre capacité de décision présente et future, ainsi que notre liberté physique et émotionnelle. 

chaines

5. Le laisser-aller émotionnel

Le fait de laisser les blessures émotionnelles devenir des kystes, est un autre des dangers du confort émotionnel.

Il est assez habituel de croire que nous devons laisser le passé au passé même quand cela fait encore mal, car cela évite de dépasser ce qui nous pèse.

Cela conditionne notre présent et notre futur, car nous laissons la saleté s’accumuler et ternir notre quotidien.

Ainsi, en arrêtant de regarder ses besoins émotionnels en face, nous laissons le mal-être exploser et nous asphyxier. Cette sensation est, pour notre âme, comme si nous portions des chaussures d’une taille en-dessous.

Cependant, la vie n’est qu’une question de temps et c’est la seule chose que nous ne pourrons jamais récupérer.

Même si nous essayons et même si nous fuyons, il est impossible de n’avoir aucun problème dans les 365 jours de l’année.

Images de sniegirova mariia, AJCass, natalia_mroz et Valentina Photos

A découvrir aussi