5 conséquences d’une éducation toxique

· 12 février 2016

L’enfance est l’étape de la vie durant laquelle nous commençons à découvrir le monde, à nous développer et à nous habituer à vivre avec les autres.

D’un autre côté, c’est une période où nous sommes particulièrement vulnérables et dépendants. Ce qui se passe pendant cette phase de notre existence a de grandes chances de s’ancrer dans notre esprit durablement.

Cette réflexion vaut autant pour une enfance positive que pour une enfance négative, même si ces deux expériences ont des conséquences totalement différentes sur l’être humain.

Un avantage ou un handicap nous est attribué durant notre enfance, et nous n’avons que peu de moyens de lutter contre cela.

Nous voyons souvent, dans des séries ou des films, des personnages qui sont perturbés à cause d’une enfance faite de relations compliquées, que ce soit de manière directe ou indirecte.

enfant-triste

En réalité, quelles sont les véritables conséquences d’une éducation toxique sur l’enfant et le futur adulte concerné ? Nous allons tout vous expliquer dans la suite de cet article.

1. Ne pas avoir profité de son enfance

Cette période ne reviendra pas une fois que nous l’aurons vécue, comme toutes celles qui composent notre histoire vitale. Une enfance toxique se traduit par une période triste, malheureuse ou compliquée.

Le fait de ne pas avoir vécu cette étape de notre existence comme nous l’aurions souhaité nous remplit bien souvent de rancœur envers les personnes pour qui nous avons des sentiments profonds.

Les liens émotionnels de notre enfance survivent dans un entre-deux entre l’amour et la rancœur.

Les sentiments dont nous parlons ne sont pas les fruits du hasard, mais de la valorisation postérieure des injustices, de la méfiance, des peurs, de l’abandon et de l’humiliation que nous avons pu subir durant cette période.

temps-2

2. Ne pas avoir appris à entretenir des relations saines avec les autres

La manière dont nous nous lions avec les autres se développe dès les premières années de notre vie. Nous apprenons à nous exprimer ou à rester silencieux, en fonction des situations, pour parvenir à établir une communication efficace.

Cependant, des patrons erronés, comme la violence et la coaction sont très faciles à apprendre et à reproduire. Ils deviennent très difficiles à modifier une fois que nous les avons appris, surtout lorsque nous les voyons comme le seul moyen pour obtenir ce dont nous avons besoin.

Même s’il est toujours possible de changer, et d’acquérir les comportements sociaux qu’il nous manque, une éducation toxique freine le développement de notre potentiel émotionnel et communicationnel.

Il est fort probable qu’à un moment donné de notre existence, nous soyons obligés de payer au prix fort les travers d’une éducation toxique.

3. Ne pas savoir gérer son égo

Une éducation toxique ne fait pas seulement référence à un manque de tendresse, ou au fait de subir continuellement le châtiment injustifié de l’indifférence.

C’est également le fait d’être élevé par des personnes qui ne reconnaissent jamais leurs erreurs ou qui surprotègent les enfants, en évitant à tout prix qu’ils soient confrontés aux erreurs qu’ils commettent et en projetant sur eux une image d’invulnérabilité, qu’ils ne retrouveront jamais dans le monde des adultes.

L’enfant grandit alors avec une mauvaise image de lui-même, qui ne correspond pas à la réalité. Cette méconnaissance de lui-même lui sera très préjudiciable tout au long de sa vie.

etoile

4. Manquer d’intelligence émotionnelle

Les mathématiques, les langues, l’histoire et d’autres matières font partie de tous les programmes scolaires. Cependant, une matière aussi utile que l’apprentissage de la gestion de nos émotions, ne fait partie d’aucune formation. Ce n’est pas enseigné de manière systématique aux enfants.

Le fait que personne ne nous ait jamais appris à gérer nos émotions ne veut pas dire que nous ne pouvons pas l’apprendre par nous-mêmes.

Cependant, nous devons faire des efforts supplémentaires, en observant les autres pour acquérir ce qui devrait être enseigné aux enfants dès leur plus jeune âge.

Une enfance toxique est souvent le fruit de parents, de personnes référentes et de proches qui ont une intelligence émotionnelle peu développée.

Cela peut être très dangereux pour les enfants, car ils deviennent vulnérables sur un point fondamental de leur existence future.

5. Ne pas avoir de repères éducatifs

Le style d’éducation que nous avons eu va déterminer les références sur lesquelles nous allons nous baser pour éduquer les enfants qui se trouvent dans notre entourage.

S’il est vrai que nous avons souvent tendance à répéter les patrons et les comportements que nous avons connus de manière inconsciente, il n’est pas impossible de rediriger notre vie au prix d’efforts de compréhension et de connaissance de soi.

Même si les personnes qui ont vécu une enfance difficile ont plus de mal à se développer sereinement, elles peuvent dépasser leurs limites et réorienter complètement leur existence.

De cette manière, elles seront fières d’avoir pu se développer malgré un départ compliqué dans la vie, et cette victoire aura plus d’importance que tous les traumatismes qu’elles auront pu avoir durant leur enfance.