5 conseils pour arrêter de s’inquiéter de ce que les autres pensent

· 10 avril 2016

S’inquiéter de ce que les autres pensent de nous peut limiter nos relations et nous rendre vulnérables.

De plus, cette inquiétude a tendance à provoquer des comportements superficiels, de la honte, la perte d’opportunités, du ressentiment intérieur, de la culpabilité etc.

Arrêter de s’inquiéter de ce que les autres pensent de nous aide à être authentique et à se sentir soi-même.

Cela ne signifie pas que vous ne devez pas vous adapter aux circonstances, car c’est nécessaire dans certaines situations.

“Les yeux des autres sont nos prisons ; leurs pensées, nos cages.”
-Virginia Woolf-

L’inquiétude permanente concernant le qu’en dira-t-on ne permet pas d’être soi-même, et ne permet pas de libérer le potentiel de chacun.

Cette inquiétude constante nous oblige à toujours penser à ce que les autres pensent de nous, à ce que les autres veulent que nous fassions.

Mais qu’attendez-vous, vous, de vous-même ? Qui êtes-vous ? Vous ne trouverez pas de réponse tant que vous vous préoccuperez en permanence de ce que les autres pensent.

Utilisez votre imagination de manière positive

Donner libre cours à son imagination peut nous aider dans de nombreuses situations, mais peut aussi nous jouer de mauvais tours.

Mais, en réalité, dans la plupart des cas, les gens ne s’inquiètent plus vraiment de que les autres pensent et forgent leur propre pensée.

Et même si les autres disent quelque chose, ce n’est plus tellement important.

Ils-critiquent-ce-qu'ils-n'aiment-pas-chez-eux-2

Mais nous sommes de êtres pleins d’imagination. C’est un grand avantage car nous avons la possibilité de dominer nos pensées.

Nous devons être capables d’élargir notre imagination et d’imaginer que quelque chose peut aussi bien ne pas plaire ou plaire. 

Apprenez à vous détendre faire au qu’en dira-t-on

Le qu’en dira-t-on et ce que les autres penseront de nous peuvent nous limiter et nous stresser dans les situations sociales.

Se détendre et essayer d’ignorer tout cela avant toute chose est une étape importante.

Nous ne pouvons pas maîtriser ce que les autres pensent, ni être sûrs que ce qu’ils disent est vrai. Alors, pourquoi s’inquiéter autant ?

Appliquer des techniques de relaxation face à une situation peut nous aider à nettoyer notre esprit des pensées négatives et nous concentrer sur nous-mêmes, sur ce que nous sommes, ce que nous voulons être, et sur nos points forts.

Profitez de votre « moi »

Par nature, l’être humain a tendance à imiter les autres, mais il y a beaucoup de modèles imitables, beaucoup de manières d’être et beaucoup d’options.

Nous imitons les autres pour être acceptés socialement, et c’est pour cela que nous avons tendance à faire ce que les autres attendent de nous.

Mais sommes-nous d’accord avec cette manière d’être ? Cela nous plaît-il ? Partageons-nous ces idées ? Les autres sont-ils vraiment de la manière dont ils se présentent en société ?

Vous avez sûrement déjà expérimenté ces expériences et des doutes, et trouvé des réponses à vos questions.

Être vous-même, profiter de votre individualité, se permettre d’être authentique.

Ne pas être comme les autres souhaitent que vous soyez ne signifie pas que vous n’allez pas leur plaire.

Et si vous ne leur plaisez pas, ce n’est pas grave. Tout d’abord, c’est vous-même que vous devez aimer en premier lieu.

Car si vous ne vous aimez pas vous-même, quoi que vous fassiez, vous ne plairez jamais à personne.

Souvenez-vous que ce qui est et ce qui paraît sont deux choses différentes

Ce que les autres pensent de vous ne sont que des pensées, et ce qu’ils semblent penser de vous n’est pas forcément ce qu’ils pensent en réalité. Les apparences sont trompeuses.

D’autre part, si quelqu’un se fait une idée de vous et se base sur des superficialités, c’est son problème.

De fait, beaucoup de gens voient ce qu’ils veulent voir, et ne se préoccupent pas d’approfondir leur connaissances des autres. Et vous ne pouvez pas contrôler cela. Alors, pourquoi s’inquiéter ?

Concentrez-vous sur ce que vous faites

Amies-prenant-le-the

Quand nous parlons avec les autres et que nous aimons la conversation, nous avons tendance à oublier ce que les autres pensent car nous sommes pleinement dans la situation.

Nous profitons du moment et nous oublions de penser à des choses négatives que les autres pourraient fomenter dans notre dos.

Alors, consacrez-vous à vivre le moment, pour profiter. Concentrez votre attention sur vous-même, sur le fait de profiter, sur les conversations intéressantes ou sur les arguments plein de passion et de respect envers les autres.