5 clés pour combattre l’ennui au moment d’étudier

· 2 novembre 2018
Il y aura toujours une matière qui ne nous intéressera pas du tout mais que nous devrons étudier, que ce soit parce qu'elle est nécessaire à notre travail ou parce qu'elle fait partie de la spécialisation que nous avons choisie. 

Etudier quelque chose qui ne nous plaît pas ou qui est extrêmement ennuyeux peut nous décourager. Il existe cependant quelques clés pour combattre l’ennui au moment d’étudier.

Lorsque nous étudions quelque chose qui ne nous plaît pas, nous sommes certains que nous allons nous ennuyer. Il peut y avoir beaucoup de dates, d’auteurs ou de théories qui ne nous intéressent pas mais que nous sommes obligés d’apprendre. Ainsi, l’ennui peut nous pousser à procrastiner et à tout remettre au dernier moment, ce qui provoque de l’anxiété et du stress. Pour éviter cela, nous vous recommandons quelques stratégies.

1. Éveillons notre curiosité

Une façon de combattre l’ennui au moment d’étudier consiste à éveiller notre curiosité. Celle-ci nous aide à apprendre avec une facilité relative. Elle est aussi l’une des pires ennemies de l’ennui. En fait, si elle est bien éveillée, nous aurons moins tendance à nous laisser distraire par d’autres éléments.

Imaginons que nous devions étudier Quevedo en suivant des explications linéaires et ennuyeuses. Nous avons la possibilité de chercher des vidéos, de nous intéresser à sa vie ou de lire directement ce qu’il a écrit. Il y a sûrement quelque chose qui nous interpellera, une chose qui ne sera pas écrite dans un livre d’étude ennuyeux et qui nous donnera envie d’en savoir plus.

« Ne considérez jamais les études comme une obligation mais comme une opportunité pour pénétrer dans le beau et merveilleux monde du savoir. »

-Albert Einstein-

ennui au moment d'étudier

2. Étudions en groupe

Même si, dans de nombreux cas, l’apprentissage individuel est presque indispensable, étudier en groupe sera une façon de ne pas nous ennuyer. En procédant de la sorte, les études pourront être plus enrichissantes. Imaginons, en suivant l’exemple antérieur, que quelqu’un de notre classe adore Quevedo. Nous pouvons en tirer un grand profit si nous étudions en groupe: nous pourrons lui poser des questions et résoudre tous nos doutes.

Le groupe d’étude, par ailleurs, est une manière de se motiver. Si nous nous mettons d’accord pour remettre un projet le lendemain, cela nous aidera à ne pas procrastiner.

3. Bougeons pendant que nous étudions

Une bonne façon de combattre l’ennui au moment d’étudier, en plus de renforcer l’assimilation de connaissance, est de bouger. Vous connaissez sûrement des gens qui ont tendance à étudier à voix haute tout en faisant des allées et venues dans une pièce.

Bouger nous permet de nous activer et nous évite cette sensation de somnolence que nous ressentons parfois lorsque nous restons assis pendant longtemps au même endroit. Une activation physiologique éloignera cette sensation d’endormissement et favorisera la mémorisation de nouveaux concepts.

4. Fixons-nous de petits objectifs avec des récompenses

Une autre manière de combattre l’ennui est de s’auto-motiver avec de petits objectifs. Si nous devons étudier les équations de premier degré, nous pouvons nous dire intérieurement que nous ne bougerons pas de notre chaise avant d’en avoir fini avec ce sujet.

Une fois que nous aurons atteint ce butnous pourrons nous autoriser une petite récompense. Nous pourrons par exemple sortir courir, nous promener ou manger un carré de chocolat (noir, si possible). Ensuite, il sera temps de passer à un autre but, comme réussir les équations de second degré.

« Les gens avec des buts réussissent parce qu’ils savent où ils vont. »

-Earl Nightingale-

ennui au moment d'étudier

5. Soyons créatifs

La dernière clé pour lutter contre l’ennui au moment d’étudier est de se servir de sa créativitéEn faisant cela, l’heure d’étude sera plus amusante. Si nous ne parvenons pas à apprendre quelque chose, comme une guerre si nous étudions l’Histoire, nous pouvons utiliser un post-it pour bien la garder constamment à l’esprit et ne pas l’oublier.

Nous pouvons aussi composer une chanson ou essayer de nous souvenir d’une partie d’un sujet comme s’il s’agissait d’un conte. En plus de cela, souligner et mettre des couleurs peut nous aider à combattre l’ennui. Il existe de nombreuses alternatives.

Comment faites-vous pour combattre l’ennui au moment d’étudier? Avez-vous mis l’une des options précédentes en pratique? Etudier quelque chose qui ne nous intéresse pas peut être difficile mais nous pouvons toujours trouver des solutions pour y remédier. Parmi les clés que nous avons mentionnées, nous réussirons peut-être à en trouver une qui nous aidera à étudier plus efficacement.