5 méthodes pour optimiser la mémoire

30 mai 2018 dans Développement personnel 0 Partagés
optimiser la mémoire

Grâce à la mémoire, nous décodons, nous stockons et nous récupérons des informations. La majorité des gens souhaiteraient donc trouver des moyens pour optimiser leur mémoire. Cependant, est-il possible de trouver des méthodes pratiques pour augmenter notre capacité à mémoriser des informations ?

La réponse à cette question est oui. Les recherches ont mis en avant plusieurs stratégies qui peuvent être employées pour développer une plus grande mémoire. Avec tout ce que cela implique. Parmi les meilleures méthodes pour optimiser la mémoire, nous retrouvons: la technique du mot-clé, la méthode des loci, le phénomène d’encodage spécifique, l’organisation de la matière des textes et l’organisation de notes, entre autres. Approfondissons ces différents points.

La technique du mot-clé pour apprendre d’autres langues

Imaginez que vous avez cours dans une langue qui n’est pas la vôtre. Vous avez besoin d’apprendre de longues listes de vocabulaire pour comprendre ce qu’on vous dit. Une façon de le faire plus rapidement consiste à employer la technique du mot-clé.

À travers la technique du mot-clé, nous lions un mot étranger à un mot commun français qui a un son ressemblant. Le mot français sert de mot-clé. Une fois que vous avez pensé à un mot-clé, vous devez en faire une image mentale. Cette image « interagirait » graphiquement avec la traduction en français.

femme qui pense pour optimiser sa mémoire

Par exemple, vous pouvez imager un duc qui se promène avec son canard pour vous souvenir du mot « duck ». Ou dire « aïe » quand vous avez mal quelque part pour penser au mot « eye ». Cette technique a été très efficace dans l’apprentissage du vocabulaire dans une langue étrangère. Beaucoup plus qu’en utilisant les simples répétitions et le « par cœur ».

« Ne gardez jamais dans la tête ce qui rentre parfaitement dans une poche. »

-Albert Einstein-

La méthode des loci pour organiser un discours

Quand les orateurs de l’Antiquité grecque essayaient de mémoriser de longs discours, ils utilisaient la méthode des loci. Loci signifie « lieux » en latin. Ils organisaient leurs souvenirs de cette façon. Avec cette technique, on suppose que chacune des parties du discours réside à un endroit spécifique au sein de la construction.

Par exemple, vous pouvez penser que la préface de votre discussion se trouve dans le couloir de votre maison. Le sujet le plus important se trouverait dans le salon. Le thème suivant se situerait à la cuisine, et ainsi de suite.

Cette technique peut s’adapter facilement pour apprendre des listes de mots. Chaque mot de la liste se trouve dans une série de lieux séquentiels. Cette méthode fonctionne mieux si l’on emploie des images extravagantes.

Le phénomène de l’encodage spécifique

Certains chercheurs suggèrent que l’information est mieux récupérée dans un environnement égal ou similaire à celui dans lequel nous nous trouvions quand nous la mémorisions. Ce phénomène, appelé « encodage spécifique », a été découvert par Tulving et Thompson en 1973.

Ainsi, vous pouvez mieux réussir un examen si vous étudiez à l’endroit où ce dernier aura lieu. Par ailleurs, les caractéristiques de l’examen, tels que les énoncés des questions, sont parfois si puissantes qu’elles dépassent les clés les plus subtiles liées à l’encodage et au stockage originel de la matière.

« La mémoire est comme un mauvais ami; quand vous en avez besoin, elle n’est pas là. »

-Proverbe-

technique de mémorisation pour optimiser la mémoire

L’organisation de la matière des textes pour optimiser la mémoire

La majorité des tâches quotidiennes de souvenir n’impliquent pas des listes de mots mais des textes qui ont été lus. Comment peut-on faciliter le souvenir de ce type de matériau ? Une technique démontrée pour mieux se souvenir du texte consiste à l’organiser dans la mémoire quand il est lu pour la première fois.

Pour cela, il est important de connaître la structure et le contenu du texte. Il faut jeter un coup d’œil à la table des matières, aux aspects essentiels du chapitre, aux en-têtes, etc. Ceci doit se faire avant de lire un chapitre déterminé. Ainsi, la compréhension de la structure du matériau vous permettra de le mémoriser plus facilement.

« Nous sommes notre mémoire, nous sommes ce musée chimérique aux formes inconstantes, ce tas de miroirs brisés. »

-J. L. Borges-

Une autre technique consiste à nous poser des questions sur ce que nous venons de lire. Nous devons ensuite y répondre. Formuler des questions nous permettra de réaliser des connexions et de découvrir des relations entre les différents faits spécifiques. Ceci facilitera le traitement des données.

L’organisation de notes pour favoriser la mémorisation

« Moins il y en a, mieux c’est ». C’est peut-être la recommandation la plus adéquate pour confectionner des notes qui facilitent le souvenirAu lieu d’essayer de transcrire tous les détails d’une conférence, il vaut mieux écouter et réfléchir à ce qui est dit. Noter les aspects principaux après y avoir pensé dans un contexte plus large est plus efficace.

prendre des notes pour optimiser la mémoire

Lorsqu’on prend des notes de manière efficace, il est plus important de penser à ce qui est dit que de l’écrire directement. C’est donc l’une des raisons pour lesquelles demander ses notes à une autre personne est une mauvaise pratique. Vous ne bénéficierez pas de cadre de référence dans la mémoire et aurez du mal à les comprendre.

Comme nous l’avons vu, ces cinq techniques pour optimiser la mémoire peuvent vous aider à mieux graver des connaissances. Elles vous permettent aussi de récupérer des informations de façon optimale. Pensez donc à les mettre en pratique !

A découvrir aussi