5 clés pour apprendre à draguer

7 août 2016 dans Psychologie 114 Partagés

Cela peut paraître bête, mais posséder certaines qualités qui nous permettent de connaître intimement quelqu’un peut faire de nous à coup sûr un don Juan au masculin ou au féminin.

Savoir draguer est important si cela nous intéresse de trouver un partenaire sexuel ou bien sérieux avec lequel construire un futur.

Le problème, c’est que très souvent, nous manquons des opportunités ou nous ne sommes pas capables de passer à l’étape clé pour commencer à connaître quelqu’un.

“Un flirt, c’est comme une pilule. Personne ne peut prédire exactement ses effets secondaires”
-Catherine Deneuve-

Attendre pour faire le premier pas ?

On dirait qu’on attend toujours que ce soit l’autre qui fasse le premier pas, qui se lance pour nous dire si nous voulons rester avec lui ou avec elle, et parfois, à force de tant attendre, ce potentiel flirt finit par disparaître et nous finissons lésés.

IMAGE 2

Cela arrive surtout aux femmes, plutôt à cause de l’éducation et des idées hyper romantiques et machistes que la société nous a inculquées au fil des ans.

Auparavant, et même encore actuellement, il n’était pas bien vu qu’une femme fasse le premier pas pour essayer de connaître un homme. C’est lui qui devait être le prétendant et la conquérir, car si c’était elle qui le faisait, cela lui valait un tas de qualificatifs peu agréables.

Aujourd’hui, les femmes n’ont plus autant de pression de la part de la société dans ce sens, même s’il reste quelques résidus.

Quoi qu’il en soit, hommes ou femmes, l’idée est que si vous voulez avoir ce conjoint ou cet amant tant espéré, vous devez suivre quelques étapes importantes du point de vue psychologique.

Quelles sont les clés pour réussir à draguer ?

1. Se débarrasser de la peur du rejet

Beaucoup de gens ne sont pas capables de se lancer dans la drague avec quelqu’un qui leur plaît de peur que la réponse soit négative. Ça nous fait mal d’être rejeté, c’est comme un coup de poing qui blesse notre ego et en réalité, ce n’est que notre mentalité.

Il faut prendre conscience que les rejets sont absolument normaux parce qu’il est impossible de plaire à tout le monde.

Même si nous nous croyons beaux et si nous sommes bien, la beauté est quelque chose de tellement subjectif que nous pouvons sembler très beaux à une personne et pas du tout à une autre, ou peut-être que notre manière de nous comporter plaît à certains et pas à d’autres.

Par conséquent, préparez-vous aux rejets parce que vous en aurez sûrement, même si, rassurez-vous, cela n’a jamais tué personne !

2. Travailler sa confiance en soi

Ce point est très lié au conseil précédent. Si vous avez confiance en vous, vous accepterez beaucoup mieux les rejets et vous profiterez plus de vos conquêtes.

Avoir confiance en soi, c’est s’accepter de manière inconditionnelle et s’aimer, indépendamment du fait qu’on plaise ou non à l’autre.

D’autre part, il est important de savoir que contrairement à ce que nous pensons, le physique n’est pas très important quand on drague. On est beaucoup plus attiré par une personne normale physiquement et qui dégage une aisance à tout prix que quelqu’un de beau et de pas sûr de lui.

Nous projetons toujours sur les autres ce que nous pensons de nous-mêmes. Par conséquent, si vous vous appréciez, si vous vous plaisez et si vous vous aimez tel que vous êtes, les autres le feront aussi.

3. Imaginez que vous êtes un vendeur en porte à porte

Oui, vous avez bien lu : vous devez vous imaginer que vous êtes en train de vendre “quelque chose” à “quelqu’un” et que certains vous en achètent et que d’autres non. Il arrive la même chose aux vendeurs en porte à porte, car il y a des gens qui leur ouvrent la porte et qui achètent, et il y en a d’autres qui ne leur ouvrent même pas la porte. Et c’est normal, c’est une question de statistiques. Il y a toujours un ratio de ventes.

Il est donc important de ne pas manquer des opportunités si elles se présentent à vous. C’est-à-dire que vous sonniez à la porte de chaque maison séduisante qui apparaisse sur votre chemin et que vous acceptiez qu’il y en ait qui vous ouvrent. Car si vous ne le faites pas, au final, aucune porte ne s’ouvrira à vous.

 4. Touchez, souriez et soyez un peu coquin ou coquine

Le langage non verbal est très important et il transmet toujours plus que le langage verbal.

IMAGE 3

Les études démontrent que les personnes souriantes sont beaucoup plus séduisantes et dégagent du charisme, tout comme cela arrive quand on se rapproche d’une personne et qu’on la touche, que ce soit en s’appuyant sur son épaule, en lui touchant les cheveux, le dos…

Il est également important d’être un peu coquin avec l’autre personne, mais toujours avec mesure.

Une phrase qui laisse entrevoir que l’autre nous intéresse, dite au moment approprié, ou un clin d’œil accompagné d’un sourire donnent des indications à l’autre personne pour qu’elle sache que nous sommes attirés par elle et qu’elle nous intéresse.

5. Les deux étapes clés : obtenir le profil sur les réseaux sociaux et le numéro de téléphone et chercher un point commun

De nos jours, tout le monde est connecté sur les réseaux sociaux et il est toujours beaucoup plus facile de nous adresser à quelqu’un par l’intermédiaire d’un message écrit que face à face. C’est pour ça que cela peut nous faciliter la tâche au moment de draguer, et ce n’est pas un avantage.

Une fois que nous avons connecté avec cette personne, nous devons chercher un point ou un intérêt commun qui puisse nous servir de tremplin pour fixer un rendez-vous pour boire un verre, c’est-à-dire quelque chose qui nous serve d’“excuse” pour l’inviter à sortir, ce qu’on pourrait déjà considérer comme une étape directe.

Finalement, l’important, c’est de rester vous-même, d’avoir confiance en vous et d’agir avec assurance. Le reste, peu à peu, viendra avec l’aide de quelques méthodes ou même tout à coup.

A découvrir aussi