Les 3 instincts qui ne trompent jamais

· 23 novembre 2015
“La véritable essence de l’instinct est d’être suivie indépendamment de la raison

(Charles Darwin)

Comment tu le savais ? « Je sais pas trop… Mon instinct« . Ces mots vous parlent ?

L’instinct est un pouvoir inexplicable du règne animal. Cependant, les êtres humains agissent également par instinct. Il est plus ou moins présent, mais il fait également partie de nous, tapi dans l’ombre, attendant de sauter sur sa proie.

Peut-être que cela s’explique par le fait que nous descendons des animaux et qu’ils nous ont laissé un héritage de leur comportement si complexe.

L’instinct s’active face à des stimulations et des situations déterminées… sans pouvoir l’éviter ou l’analyser !

Depuis que nous sommes petits, on nous parle de l’instinct de survie que nous aurions tous. Grâce à lui, nous pouvons réagir face à une attaque ou un danger.

Lorsque quelque chose est sur le point de nous faire du mal, la sonnette d’alarme reliée aux instincts les plus basiques retentit et la commande du cerveau s’éteint. Nous n’agissons alors plus de façon rationnelle et émotionnelle.

Dans quelle catégorie placer ces actions ? L’instinct, rien de plus. En général, nous réagissons rapidement et nous nous protégeons de ce qui pourrait nous décevoir ou nous blesser.

Ainsi, l’instinct est une réponse qui surgit de l’intérieur, sans y penser, sans le ressentir.

instinct

Il existe également une différence importante entre l’instinct et l’intuition, car l’intuition n’est pas observée chez tout le monde (même si elle est peut-être enfouie bien au fond).

L’intuition est une habilité à comprendre, reconnaître ou percevoir quelque chose de façon immédiate.

L’instinct n’est pas toujours bien vu dans le monde civilisé. On l’associe plutôt aux animaux, à ceux qui ne comprennent pas ou qui ne parviennent pas à s’exprimer… Mais ce n’est pas le cas !

Les instincts que vous ne devriez pas ignorer sont :

1- La sensation de danger. Vous ressentez peut-être une douleur au milieu de la poitrine ou une sensation d’angoisse que vous ne comprenez pas.

Peut-être que juste après cette sensation vous avez failli vous faire renverser par une voiture ou vous faire bousculer dans la rue…

Vous pensez que c’est le destin ? Un coup de chance ? En réalité, c’est grâce à votre instinct que vous avez été protégé.

Il est important de prêter attention aux signaux que vous envoie votre corps. N’oubliez pas que l’inconscient a la capacité de percevoir les dangers que votre esprit conscient ou que vos sens ne peuvent pas percevoir. 

danger


2- 
La première impression. « Je l’a sens pas trop cette fille », « Pourquoi ? », « Je ne sais pas mais il y a quelque chose qui me dérange ».

Cela ne signifie pas que vous êtes une mauvaise personne ou que vous aimez causer du tort, mais qu’à ce moment précis, votre instinct (ou votre intuition) vous a envoyé un message que vous devez écouter.

La première impression fonctionne également lorsque vous accrochez bien avec quelqu’un que vous n’avez vu que quelques fois.

Ce processus si basique et sans explications est très utile pour savoir à qui faire confiance par exemple. L’instinct peut donc être d’une grande utilité pour détecter les personnes dangereuses.

3- La bonne décision. Chaque minute, nous devons prendre des décisions. Certaines sont plus faciles à prendre, tandis que d’autres prennent plus de temps.

Lorsque vous devez choisir quelque chose qui risque de réellement changer le cours de votre vie, n’hésitez pas à faire appel à votre instinct.

Ce conseil peut paraître un peu « primitif », cependant, il vous sera précieux.

Il nous reste à nous demander si l’instinct et l’intuition sont réellement fiables.

Parfois, ils pourront vous induire en erreur, il faut donc être attentif et savoir réparer l’erreur. Toutefois, il se peut également que vous échouiez si vous vous basez exclusivement sur le rationnel.

Les études ont révélé que dans 90% des cas, se fier à l’irrationnel assurait la réussite. Vous pouvez toujours l’expérimenter par vos propres moyens et déterminer l’efficacité de votre instinct.

Alors, qu’en pensez-vous ? Acceptez-vous de relever le défi ?