Blessures émotionnelles

· 11 mars 2015

Vivre sa vie en se méprenant sur soi-même est un énorme poids.

Le facteur clé est de percevoir l’estime de soi comme un trait inhérent à la personnalité. Il s’agit là d’une vérité simple, mais véridique. Pour profiter de la vie, le plus important est de se sentir bien dans son corps et dans sa tête, de croire en ses talents, et d’approcher les situations conflictuelles avec habileté.

Cependant, cet équilibre fragile repose en grande partie sur l’estime de soi, un aspect de la personnalité qui a une influence directe sur la réussite ou les échecs.

Nous abritons tous en notre intérieur des conflits non résolus. Les troubles psychologiques et les peines refoulées sont généralement causés par un manque d’authenticité ou de sincérité envers soi-même. Ces sentiments sont liés à une faible estime de soi, et peuvent engendrer bien des conséquences: crises d’anxiété, sautes d’humeur soudaines, sentiments de culpabilité, réactions exagérées, tendance au pessimisme et à l’auto-destruction, névrose, dépression.

Les blessures émotionnelles peuvent entraîner des répercussions physiques telles que des ulcères, de l’hypertension, des problèmes cardiaques, alimentaires, dermatologiques, etc. Ces blessures ne sont pas toutes pathologiques, mais sont tout de même douloureuses (timidité, honte, peur, troubles psychosomatiques).

L’estime de soi est essentielle à la survie psychologique de l’être humain. Elle est un fin mélange de confiance en soi et de respect de soi ; elle est une façon positive de se percevoir et de se valoriser.

Une vision saine de l’estime de soi – que se soit dans les bons ou les mauvais moments – est d’affronter la vie avec la conviction que nous sommes foncièrement capables de vivre à cent pour cent et d’être heureux, ce qui nous permet de poursuivre nos objectifs avec confiance et optimisme. Les personnes qui ont une bonne estime d’elles-mêmes sont plus créatives au travail, résistent mieux à la pression, ne se laissent pas tant entraîner par les échecs, et sont plus ambitieuses dans le sens où elles attendent plus de la vie.

Lorsqu’une personne est en osmose avec son estime de soi, elle génère autour d’elle de la vitalité, de l’optimisme, de l’harmonie et un certain équilibre qui l’incitent à traiter les autres avec respect, bienveillance, bonne volonté, et empathie.
Cette attitude est fondamentale pour pouvoir profiter des opportunités qui s’offrent à nous et atteindre le degré de sérénité adéquat pour surmonter les obstacles qui entravent notre chemin.

En définitive, c’est l’art d’apprécier la vie.