Les 5 choses que j’ai changées lorsque j’ai commencé à prendre soin de moi

· 1 mars 2016

Le chemin vers la réalisation personnelle et le calme spirituel est ardu et parfois extrêmement angoissant. Nous vivons tant de choses que parfois, arriver à être en paix avec soi-même et avec les autres paraît être quasiment impossible.

Ceux qui ont dû affronter des situations douloureuses ont, la plupart du temps, risqué leur confort et misé sur le surpassement au détriment de la stagnation personnelle et émotionnelle.

Il est possible que de façon inconsciente, notre lutte intérieure se cristallise en réussites imperceptibles à nos yeux mais en s’accumulant, cela porte ses fruits.

Soudain, vous n’avez plus besoin que tout soit idéal et contrôlé, mais simplement de profiter de ce que vous avez et d’ignorer ce qui vous fait du mal.

Celui qui a lutté pour s’améliorer se rend compte que l’une des meilleures façons d’atteindre le bien-être, c’est simplement de savoir prendre soin de soi.

Cela requiert une série de décisions sages, qui gèrent ce que nous voulons et ce que nous ne voulons pas dans notre vie.

Savoir m’écouter au lieu d’écouter ce que les autres disent de moi

Il n’y a rien de pire que de soumettre votre vie et votre personnalité à l’approbation constante des autres. Il est facile de devenir une marionnette cassée si vous vous pliez à tout ce que la société pense être le mieux pour vous.

Votre personnalité ne sera jamais intégrée dans un tout, mais sera une construction de vieilles idées imposées, sans même que vous ayez pu réfléchir à leur sens véritable pour votre esprit.

enfant soleil

Savoir s’écouter soi-même, prendre en compte son intuition, plonger là où les autres disent qu’il ne faut pas aller et vous retrouver au bout du chemin avec la partie la plus authentique de vous même, c’est une victoire.

M’éloigner de tout ce qui n’est pas beau, inutile ou pas amusant

Oui, j’ai choisi d’être un peu hédoniste et le résultat a été encore mieux que ce que j’espérais. Suivre ce principe ne m’a apporté que de bonnes sensations et a empêché la plupart des mauvaises vibrations de me tourner autour.

“Le plaisir est le bien premier. C’est le début de toute préférence et de toute aversion. C’est l’absence de douleur dans le corps et d’inquiétude dans l’âme”
-Épicure-

Si vous n’êtes pas capables de vous consacrer aux plaisirs de la vie, vous devriez alors réellement vous demander ce que la vie est pour vous et qui vous a fait penser que vous étiez heureux ou non.

Profiter est un verbe avec une conjugaison positive au singulier et au pluriel : je profite, tu profites et nous profitons.

Comme par magie, si je suis la première personne à le faire, je contribuerai alors à ce que cette conjugaison s’étende à ceux qui sont autour de moi.

Je ne dois me sacrifier pour rien ni personne. Lutter pour ce que j’aime et pour ceux que j’aime est un plaisir et un privilège

Notre société nous a imposé l’idée que tout ce qui en vaut la peine implique un sacrifice. Cependant, ce mot m’angoisse plus qu’autre chose. J’ai choisi de le remplacer par passion, constance ou ténacité.

Les plus belles choses que j’ai apprises dans la vie ont été dotées d’une atmosphère détendue et d’une concentration plaisante car tout était intéressant.

Travailler pour quelque chose que nous n’aimons pas, c’est du stress. Travailler pour quelque chose qui nous plait, c’est de la passion.

Les concepts les plus difficiles de ma vie académique et personnelle se sont installés dans mon âme et mon esprit lorsqu’ils étaient accompagnés d’une explication douce et d’une attitude empathique.

En effet, j’ai remarqué que les personnes qui optaient pour le sacrifice perpétuel, qui assumaient les dogmes sociaux et qui écartaient l’inconnu pour pouvoir être dangereux étaient des personnes avec un aura gris, aux sourcils froncés et aux langues de vipère. J’ai commencé à comprendre que ma folie était plus saine que la rigide raison des autres.

fille cygne

En amour il faut parfois mettre sa fierté de côté, mais jamais sa dignité

Lorsque j’étais dirigée par des règles et non par des sentiments, mon coeur et mon esprit étaient blessés et mon âme prisonnière.

J’ai commencé à en avoir marre de cette façon si médiocre d’aimer et j’ai décidé de plonger dans la piscine même si elle était vide. Parfois j’ai pris des coups terribles, mais j’ai fini par naviguer.

Il n’y a rien de pire dans la vie que d’avoir peur d’expérimenter un sentiment aussi passionnant que l’amour.

Grâce à ces coups, j’ai continué de plonger dans des piscines vides, mais avec une technique qui m’empêchait de souffrir de graves contusions.

Cependant, j’ai eu quelques égratignures que j’ai acceptées, car il n’y a pas de plus grande blessure que celle qui te fait ressentir le vide de ne jamais rien oser.

Je dois prendre soin de ceux que j’aime et qui m’aiment, en éliminant de ma vie ceux qui me font du mal intentionnellement

La vie nous offre un temps limité pour profiter, alors je n’ai pas voulu gaspiller ne serait-ce qu’une seule seconde de plus à tenter de comprendre pourquoi certaines personnes m’ont fait du mal avec leur indifférence, ont tenté de m’humilier, m’ont trahie ou m’ont jugée.

“L’honnêteté est un cadeau de grande valeur. Elle ne vient donc pas des gens sans valeur.”
-Warren Buffet-
mere enfants

Depuis que j’en ai décidé ainsi, cette partie destinée à ces tâches absurdes et inutiles a laissé un vide de ressentiment, prêt à se remplir de tout ce qui me rend heureuse.

Tout ce que je sais, aujourd’hui est un privilège que je n’ai pas acheté avec de l’argent. Tout cela s’est présenté à moi quand j’ai commencé à prendre soin de moi, et ça, c’est un véritable cadeau.