11 films motivants qui vous donneront envie d’être une meilleure personne

19 septembre 2017 dans Psychologie 0 Partagés
films motivants

Il existe des films motivants qui se convertissent en véritables documents exaltant la grandeur de l’esprit humain. Beaucoup d’entre eux sont le témoignage de réponses étonnantes offertes par certaines personnes lorsqu’elles sont confrontées à des situations extrêmes. Ils montrent également que la seule véritable limite est celle de l’esprit.

La plupart de ces films motivants sont basés sur des faits réels. Certains sont des événements historiques relatant des conflits ignorés du grand public au moment où ils ont eu lieu. D’autres focalisent leur attention sur des personnes anonymes qui se transforment en légende grâce à leurs petites et grandes prouesses.


« Un bon vin est comme un bon film : il dure un instant et vous laisse en bouche un goût exquis ; il est différent à chaque gorgée et, comme c’est le cas avec les films, naît et renaît chaque fois que nous le savourons. »

-Federico Fellini-


Nous proposons ici une liste de 11 films motivants qui ont ému plusieurs générations. Cette liste ne dispose d’aucun ordre précis : n’importe lequel d’entre eux pourrait occuper la première place. Il convient au public de décider lequel peut être meilleur qu’un autre. Etes-vous prêt-e ?

À la recherche du bonheur, un des films motivants les plus inoubliables

Ce film de 2006, dont Will Smith et Thandie Newton sont les principaux protagonistes, est basé sur des faits réels. Il raconte l’histoire de Chris Gardner, vendeur freelance désirant intégrer une société de courtage. Il est accompagné dans cette aventure par son jeune fils de 5 ans, dont il a la garde.

A la recherche du bonheur, un des 11 films motivants

Ce qui est extraordinaire dans cette histoire sont les situations extrêmes auxquelles doit faire face le protagoniste. Il en arrive à devoir dormir dans un foyer d’indigents et à supporter des journées exténuantes, sans parfois dormir. Il était quasiment impossible qu’il puisse atteindre son objectif, mais son talent et une volonté de fer permirent une fin joyeuse.

Le cercle des poètes disparus

Ce film avec l’inoubliable Robin Williams est l’un des plus poignant hommages fait à la poésie et aux professeur-e-s. Ce film, sorti en salle en 1989, fait désormais partie des classiques du cinéma. Outre une extraordinaire photographie, il offre une merveilleuse compilation des pièces de Walt Whitman.

L’histoire parle d’un professeur qui transmet son enseignement grâce à une méthode privilégiant la passion plutôt que l’analyse froide. Il le fait dans le cadre d’une école élitiste et extrêmement restrictive. Les étudiant-e-s apprennent à voir le monde de manière différente, grâce au message servant de leitmotiv de l’intrigue : « Carpe Diem » ou « profite du moment présent« .

Les élèves perçoivent l’essence de la poésie : regarder le monde avec des yeux différents. Ceci leur permet de réaffirmer leur identité et d’avoir le courage de s’opposer à certaines valeurs imposées. La fin est paradoxale, comme la vie elle-même.

Le discours d’un roi

Ce film met en scène le fameux acteur Sir Colin Firth interprétant le roi Jorge VI d’Angleterre, lequel souffrait d’un limitation très gênante à l’accomplissement du protocole : le bégaiement . Il raconte le processus mené par le duc de York, futur monarque d’Angleterre, pour surmonter cette difficulté. Il y parvint grâce à l’aide de orthophoniste australien Lionel Logue.

Dans le cadre d’une série de vicissitudes, le duc de York fut confronté à une crise de la monarchie. Le roi Edouard VIII, frère du duc, dut renoncer au trône car il refusa d’annuler le mariage contracté antérieurement avec une femme issue de la plèbe.

Le discours d'un roi, un des 11 films motivants

Jorge dut assumer la monarchie et eut la charge de déclarer la guerre à l’Allemagne en 1939, à travers un discours émis à la radio. Sa voix devait être ferme et ses paroles convaincantes. Il devait faire face à une situation historique aux proportions gigantesques. Ce fut pratiquement « l’examen final » de son apprentissage.

Les survivants

Voici un autre film motivant basé sur des faits réels dramatiques. Il relate ce qui fut dénommé « la tragédie des Andes », fait survenu en 1972 dans les montagnes du Chili. Un avion transportant une équipe de rugby uruguayenne s’écrasa contre un sommet. 36 personnes survécurent et durent faire face à des situations extrêmes jusqu’au moment où elles furent secourues.

Ne survivront finalement que 16 jeunes gens, lesquels furent obligés de manger de la chair humaine pour survivre. Le plus remarquable, humainement parlant, est l’attitude de « Nando » Parrado. Ce garçon traversa la chaîne de montagne avec un minimum de provisions et dans des conditions très précaires, pour sauver le groupe. Il était accompagné de l’étudiant en médecine Roberto Canessa.

Ce film vante le pouvoir de la volonté et de la solidarité. Il soulève également les dilemmes éthiques auxquels sont confrontés les survivant-e-s. Il est important de préciser que tou-te-s furent rejeté-e-s par une partie de la société qui contestait fortement leur décision de manger de la chair humaine.

Forrest Gump

C’est l’un des films motivants les plus originaux de l’histoire. Il s’agit d’une approche différente d’un problème récurrent dans les histoires de dépassement de soi : le handicap intellectuel. Finalement, ce qui est proposé ici, est qu’il existe plusieurs manières d’affronter la vie avec succès. Parfois, il s’agit simplement d’avoir un objectif précis.

Forrest Gump est une histoire emblématique. Il s’agit d’un garçon souffrant d’un handicap intellectuel qui, en dépit de cela, accomplit ce qui pour beaucoup sont de grands exploits. Lui, cependant, donne une valeur centrale à l’amour, aux liens familiaux et à l’amitié. Il parvient également à vivre des histoires significatives dans ce domaine, mais doit faire avec les aléas des caprices humains.

Forest Gump, un des 11 films motivantsForrest Gump parvient à donner un sens à sa vie en dépit de toutes ses limitations. Il résulte être le protagoniste d’une vie exemplaire ainsi que la source d’inspiration de changements significatifs dans la vie des autres.

Un homme d’exception

Il fait partie du groupe de films motivants tirés de faits réels. Il traite de la vie de John Nash, génie des mathématiques qui remporta le Prix Nobel d’économie en 1994. Ce film raconte le processus qui amena Nash à souffrir de schizophrénie paranoïaque alors qu’il atteignait l’apogée de sa carrière.

Le plus intéressant est ce qui se passa par la suite. Après avoir fait l’objet de traitements à base d’électrochocs et de médicaments hautement invalidants, Nash et son épouse découvrent une voie distincte pour sortir du labyrinthe de la maladie mentale.

Ils découvrent que l’amour et le contact affectueux avec les autres peuvent rendre la stabilité à cet intellectuel qui jusque-là avait soigneusement cultivé son esprit et non son coeur. Les relations affectives nous apprennent de nombreuses choses que nous ne pouvons acquérir dans les livres ou dans une salle de cours.

Le pianiste

Le pianiste est un film de 2002, joué par Adrien Brody et dirigé par Roman Polanski. Il fait partie des films traitant des atrocités de la Seconde Guerre Mondiale. La différence cette fois est que le film ne se focalise pas sur les combattants ou les actes d’héroïsme durant les batailles. Il fait l’éloge de la volonté de vivre, en dépit de la peur et du désespoir.

Il raconte la vie de Władysław Szpilman, un pianiste juif polonais qui vécut l’enfer des camps de concentration. Ce dernier perdit toute sa famille, mais réussit à survivre dans des conditions extrêmes à l’holocauste. Il y parvint grâce à son désir d’aller de l’avant et la consolation que sa vie n’avait de sens qu’à travers la musique. Malgré sa fragilité il fut capable d’affronter la persécution, la maladie, la solitude et la douleur.

Le pianiste, un des 11 films motivants

Philadelphia

C’est dans la ville de Philadelphie (Etats Unis) que fut consolidée l’indépendance américaine, inspirée par les valeurs libérales et la justice. Ce n’est pas innocent si cette ville fut choisie pour être le cadre où se déroule l’action du film, sorti en salle en 1993. A cette époque, le sujet de l’homosexualité et du sida venait juste de se révéler.

Le film fait l’inventaire des préjugés dont font l’objet les personnes malades du sida suite à un rapport homosexuel. L’acteur principal, Andy Beckett (Tom Hanks) doit affronter ses employeurs au tribunal pour licenciement illégal suite à la découverte par ces dernier qu’il était porteur du virus HIV.

Tant la firme d’avocats pour laquelle il travaillait que la société dans son ensemble rejetait les personnes choisissant des orientations sexuelles différentes. Ils étaient dans l’incapacité de le reconnaître publiquement, mais le déroulement du procès en apporta les preuves. La fin du film est très émouvante et déconcertante.

Le jour de la marmotte

Nous parlons ici d’un des films motivants se situant à mi-chemin entre la comédie et le drame. Aux frontières indéfinies de la réalité et de la fiction également. Il traite, initialement, d’une situation qui peut paraître absurde : un homme se réveille chaque matin et il s’agit du même jour. Le temps n’avance pas. Il se retrouve enfermé dans une journée qui commence toujours de la même manière.

Mais ce qui différencie cette journée d’une autre sont les agissements et réactions qu’il adopte face à ce qui se passe. Au début, ses agissements sont caractérisés par l’intolérance.

Le jour de la marmotte, un des 11 films motivants

Peu à peu il perce le mystère de cette expérience et réussit à faire que la routine soit son meilleur allié pour traverser cette journée, tant pour lui que pour les autres. Lorsqu’il apprend à vivre, pour ainsi dire, le temps reprend son cours normal.

Samsara

Il s’agit d’une coproduction entre l’Inde, l’Allemagne, l’Italie et la France, sortie en salle en 2001. Le film raconte l’histoire d’un moine bouddhiste qui retourne à son monastère après 3 ans de médiation profonde dans les montagnes. Il est dans la vie monastique depuis l’âge de 5 ans et ne connaît pratiquement pas le monde extérieur.

Après son retour, il regarde une pierre sur laquelle est gravée la question suivante : « comment faire pour qu’une goutte d’eau ne sèche pas ?« . Les jours passent et il rencontre l’amour. Ceci l’amène à s’interroger sur les valeurs qu’il avait connues jusque-là.

Il quitte le monastère et commence à vivre comme un homme ordinaire. Il découvre les grandeurs et les mystères générés par l’amour. Il trouve finalement la réponse à la question gravée sur la pierre : « en la jetant à l’eau« .

Les évadés

Ce film traite énormément des valeurs humaines. Néanmoins, l’attention est particulièrement mise sur la patience et la persévérance. Il s’agit d’une histoire émouvante jouée par Tim Robbins et Morgan Freeman. Il raconte l’histoire d’un homme qui fut injustement condamné pour le meurtre de sa femme.

Contrairement aux autres détenus, Andy est un homme éduqué. Grâce à ses connaissances, et non à sa force physique, il parvient à se faire respecter dans la prison. Il recoure à son influence pour promouvoir l’éducation parmi les détenus.

Parallèlement, jour après jour, durant presque 20 ans, il prépare une évasion qu’il parviendra à réussir. Le film montre un individu maintenant les valeurs et convictions auxquelles ils croit alors même qu’il se trouve plongé dans un milieu austère et décadent.

Les évadés, un des 11 films motivants

Tous ces films motivants sont autant de délices pour les amoureux-ses de cinéma humaniste. Certains d’entre eux sont devenus des films cultes. Presque tous ont obtenu des récompenses au moment de leur sortie. Cependant, leur intérêt majeur réside dans le fait qu’ils parviennent à capter certains aspects de l’essence humaine et témoigner de la grandeur de l’Homme.

A découvrir aussi